Cliquez ici pour découvrir les 8 qualités indispensables de base, que doit posséder votre alimentation pour conserver ou prévenir sa santé.
Partager l'article :
  • 42
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  

Les 8 qualités nutritives essentielles

et fondamentales pour notre santé

 

Une alimentation de qualité est une priorité pour notre santé. D’un point de vue micronutritionnel, que doit contenir une alimentation naturelle susceptible de répondre à nos besoins micro-nutriments ? Ça peut paraître simple et évident… Encore faut-il connaître les 8 éléments essentiels et fondamentaux dont elle doit être source pour bien nous nourrir, prévenir et préserver notre santé. Car une alimentation qui ne nous fournit pas ces qualités, ne nourrit pas. Elle sert uniquement à nous remplir et ne nous apporte pas l’énergie et les nutriments nécessaires pour rester en bonne santé et avoir la pêche toute la journée ! Aucun complément alimentaire, aussi bon soit-il (si tant est qu’il existe), ne doit venir se substituer à une alimentation saine et variée (préférentiellement à base de produits frais transformés par soi-même). Les compléments coûtent cher et leurs nutriments sont souvent très peu biodisponibles pour nos organismes. En revanche, les nutriments des aliments naturels possèdent une bonne biodisponibilité. Ceci est en partie lié au fait que les éléments qu’ils contiennent sont multiples et variés (contrairement aux compléments) qui ne contiennent que très peu d’éléments par rapport à ce que l’aliment naturel apporte. N’oublions pas que la science ne connait pas encore tous les principes actifs des aliments et leurs interactions. Difficile dans ce cas pour un laboratoire de pouvoir les imiter et les reproduire ! De plus les éléments contenus dans une alimentation naturelle interagissent entre eux et avec notre métabolisme de façon complexe.

 

Préambule (si nécessaire) : 

Voici le lien vers une courte vidéo (3mn) toute simple qui synthétise visuellement les différences entre micro et macro-nutriments (elle peut contribuer à bien comprendre les notions qui suivent dans cet article) : Comprendre la mironutrition en 3 mn

 

Voici les 8 qualités nutritives essentielles dont notre alimentation doit être source :

Afin d’éviter tout amalgame…

Dans les notions qui suivent les « acides aminés » et « acides gras » ne correspondent en aucun cas à un aspect acidifiant pour l’organisme. Certains le sont, d’autres pas, et cela est fonction des minéraux qu’ils contiennent (ou pas) et de la façon dont ces minéraux seront eux-mêmes transformés et assimilés par notre organisme lors de notre digestion.

 

1) Les acides aminés :

Une vingtaine d’acides aminés nous sont utiles et nécessaires (ils sont dits essentiels et on les nomme AAE : Acides Aminés Essentiels). Ce sont les constituants de base des protéines animales et végétales. Parmi eux, on trouve notamment l’acide glutamique, l’acide aspartique, l’arginine, leucine, la lysine, la taurine, ou encore le tryptophane.  Chacun de ces acides aminés possède des propriétés spécifiques comme, par exemple : jouer le rôle de précurseur de nos hormones, améliorer nos capacités musculaires cérébrales, booster et apaiser l’organisme.

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur les protéines végétales et animales, je vous invite à lire ma série de 6 articles scientifiquement documentés sur ce sujet (en commençant par celui-ci qui vous mènera aux 5 autres) : Les protéines : polémiques, enjeux, débats, controverses et croyances-Article 1

2) Les acides gras essentiels :

Ils constituent les matières grasses. On appelle « essentiels » les acides gras que l’organisme ne peut pas fabriquer lui-même et qui doivent être fournis par notre alimentation. Ils ont une multitude d’effets bénéfiques sur notre organisme comme par exemple : la diminution de la tension artérielle, du taux de cholestérol et de triglycérides, l’amélioration de l’état de la santé des cheveux, la prévention de l’arthrite et la formation de caillots sanguins, la facilitation de la transmission de l’influx nerveux, le développement du cerveau et son bon fonctionnement. Toutes nos cellules ont besoin d’acides gras dans leur processus de production et de régénération.

Il y a deux catégories : les oméga 3 qui comprennent l’acide alpha–linolénique (AAL) et de l’acide eicosapentaénoïque (EPA), les oméga 6 et notamment les acides linoléiques et gamma–linoléiques (GLA)

Les oméga 3 se trouvent par exemple dans le poisson frais, l’huile de poisson et certaines huiles végétales telles que celles de lin, colza, noix.

Les oméga 6 sont présents dans les fruits à coque, les graines, les légumineuses, les huiles végétales non saturées comme les huiles de bourrache, de pépins de raisins, d’onagre, de sésame et de soja.

Pour aller plus loin… 

Et tout savoir (atouts santé, dangers etc…) sur les bonnes et mauvaises graisses alimentaires, je vous invite à aller lire : 

Libérez les graisses ! Elles sont bénéfiques. et aussi : Graisses alimentaires : quel lipide est essentiel et bénéfique ?

 

 3) Les enzymes :

Une enzyme est 1 protéine synthétisée par la cellule elle-même à partir des informations codées dans notre ADN. Elle permet d’accélérer jusqu’à 2 millions de fois les réactions du métabolisme se déroulant dans le milieu cellulaire ou extracellulaire. Elles sont des catalyseurs particulièrement efficaces. On peut distinguer 2 grandes familles :

  • les enzymes métaboliques : responsables de la réparation, de la formation et du fonctionnement de chaque cellule dans chaque tissu de notre organisme.
  • les enzymes digestives : impliquées dans la décomposition des protéines, des hydrates de carbone et des graisses que nous ingérons.

Pour s’activer, l’enzyme à besoin d’autres micronutriments : oligo-éléments et vitamines sont nécessaires (une vingtaine). On les appelle les co-enzymes. Sans les co-enzymes, nos enzymes se retrouvent incapables de jouer correctement leur rôle dans notre organisme. Une baisse  en vitamines et/ou en oligo-éléments affecte les réactions enzymatiques. L’organisme tourne au ralenti et les soucis commencent.

4) Les vitamines :

Elles sont indispensables à notre vie. Elles participent à la régulation du métabolisme et au processus biochimiques de transformation de notre nourriture en énergie.

Excepté les vitamines K et D,  nous sommes incapables de les fabriquer. Notre alimentation doit donc nous les fournir en bonne quantité. On distingue 2 sortes de vitamines :

  • Les vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau) comme la vitamine C et les vitamines du groupe B (B1 à B12). Elles ne sont pas stockables.
  • Les vitamines liposolubles (solubles dans les graisses) Comme les vitamines A, D, E et K. L’organisme peut les mettre en réserve.

5) Les minéraux :

Ils sont essentiels à la structure est au fonctionnement de notre organisme. Ils sont impliqués dans :

  • l’équilibre acido-basique
  • la composition des fluides corporels
  • la formation du sang et des os
  • Le maintien de notre santé et de notre immunité
  • la santé du système nerveux
  • la régulation du tonus musculaire
  • la régulation des muscles cardio-vasculaires

On distingue 2 groupes :

Les sels minéraux ou macro-éléments : calcium, sodium, magnésium, phosphore etc…

Les oligo-éléments ou micro-éléments : manganèse, fer, iode, cuivre, zinc, souffre etc…

Dans ces minéraux, on distingue 2 pH (Potential Hydrogène) :

Lors de leur transformation par l’organisme, ces minéraux donnent des ions positifs ou négatifs, donc, des bases ou des acides. Ils sont donc avec alcalinisants (basiques) ou acidifiants pour notre organisme.

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur les minéraux qui rendent un aliment basique (alcalin) ou acide pour l’organisme, je vous propose de lire : Aliments acides, aliments alcalins… quelles sont leurs différences ?

 

6) Les antioxydants :

Ces composants contribuent à protéger l’organisme des radicaux libres.

Les radicaux libres sont des molécules qui peuvent endommager les cellules, affaiblir le système immunitaire et favoriser le développement des pathologies dégénératives comme le cancer ou les maladies cardio-vasculaires. Les fruits et les légumes (bio) consommés crus et frais, en sont une bonne source.

Exemple d’antioxydants : acide alpha-lipoïque, ail, bardane, curcumine, ginko biloba, gluthation, pycnogénol, sélénium, thé vert, vitamines A, E, C, etc…

7) Les plantes ou extraits de plante :

Les végétaux sont pour la plupart une bonne source de minéraux alcalinisants et aussi de nombreuses familles d’éléments protecteurs comme les carotènes, les flavonoïdes, les phyto-œstrogènes, les mucilages, les phytostéroles, les polyphénols, etc…

Les épices font partie du monde végétal et concentrent beaucoup de ces éléments essentiels à notre santé.

Pour aller plus loin…

Et tout connaître des herbes aromatiques et épices alcalins, je conseille de lire : Herbes aromatiques et épices alcalins… les incontournables !

 

8) Les probiotiques :

Une bonne flore intestinale (bien équilibrée) et une muqueuse intestinale saine sont indispensables à notre bonne santé. Pour cela, il est important de leur apporter de bonnes bactéries comme probiotiques. Ces bactéries sont des organismes vivants, métaboliquement actifs et importants pour différentes parties et fonctions de nos intestins. L’état de nos intestins impacte la santé de notre système nerveux, nos émotions, notre cerveau, notre immunité et bien sûr, notre confort quotidien pour notre bonne digestion et une bonne assimilation des micronutriments contenus dans notre alimentation saine alcaline, diversifiée et naturelle ! 😉

Oups ! Ce n’est pas encore votre cas ? 😮 …Alors… Je vous invite à lire très vite les articles sélectionnés sur cette page du blog : Eurêka

On en cause ?

Et vous ? Connaissiez-vous déjà le rôle et l’importance des micronutriments dans notre alimentation ? Partagez votre avis ou votre expérience ci-dessous en bas de page dans la zone de commentaires… Merci d’avance ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • 42
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.