Alimentation alcaline et potassium contre hypertension

Manger alcalin : potassium contre hypertension

Il est communément admit qu’un régime alimentaire diversifié et riche en fruits et légumes (comme l’alimentation alcaline) apporte un maximum de bienfaits sur notre santé (et pas seulement sur le plan acido-basique ou antioxydant). Mais le mystère de l’efficacité potentielle de certains légumes et fruits fait encore l’objet de recherches dans les laboratoires.

Cela vaut d’ailleurs à certaines espèces d’être qualifiées de super aliments…

C’est drôle ! Car le potentiel d’un aliment quel qu’il soit, a toujours été là ! Mais on a besoin de la science pour démontrer que ce n’est pas une simple croyance. Tant pis pour les observations empiriques et le bon sens. Je n’ai rien contre la science mais… contre la science sans conscience ni bon sens…une science qui redécouvre la pomme comme aliment santé… bah… je me dis que c’est la même qui a remplacé le savoir-faire ancestral et empirique des herboristes, par la pharmacie et l’industrie qui l’accompagne.

Bref ! Toujours est-il que si la science nous prouve qu’une tomate ou une pomme sont des super aliments, on a le droit d’y croire sans être taxé d’hérésie ! Ouf ! 🙂  N’empêche qu’un super aliment, n’est heureusement pas qu’un aliment avec un masque, une cape, un slip sur le pantalon et des supers pouvoirs ! Ce serait… ridicule ! Mais il est des études qui sont intéressantes en ce sens qu’elles nous éclairent précisément sur les liens entre : la consommation de certains types d’aliments et les effets de ces derniers sur notre santé.

Dans cette démarche, une étude de l’Université de Californie du Sud (USC), publiée en Avril 2017 dans l’American Journal of Physiology – Endocrinology and Metabolism, révèle de nouvelles pistes sur les effets d’abaissement de la tension artérielle selon le type d’aliments et leur richesse en potassium ou sodium.

Manger des aliments riches en potassium abaisse la tension artérielle…

Ces aliments pourraient être la clé pour abaisser la tension artérielle, explique l’étude. Mangez des aliments riches en potassium comme : 

Ou encore (entre autre) : 

  • Patates douces
  • Haricots
  • Bananes
  • Graine de cumin : 1 790,00 mg
  • Curry en poudre : 1 540,00 mg.
  • Épice (en moyenne) : 1 350,00 mg.
  • Gingembre moulu : 1 320,00 mg.
  • Graine de coriandre : 1 270,00 mg.
  • Poivre noir moulu : 1 260,00 mg.
  • Abricot séché, dénoyauté : 1 090,00 mg.

Pour connaître davantage d’aliments riches en sodium cliquez sur le lien dans les sources (en bas de l’article).

La diminution de l’apport en sodium est une façon bien connue et établie d’abaisser la tension artérielle, mais les données actuelles suggèrent que l’augmentation du potassium alimentaire peut avoir un effet tout aussi important sur l’hypertension.

L’hypertension : un problème de santé mondial…

L’hypertension touche plus d’un milliard de personnes dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’hypertension est responsable d’au moins 51% des décès dus à un accident vasculaire cérébral et 45% des décès dus à une maladie cardiaque.

Pourquoi l’hypertension est-elle un problème de santé publique majeur ?

Les maladies cardio-vasculaires sont responsables d’environ 17 millions de décès par an dans le monde, soit près d’un tiers de la mortalité totale. Sur ce chiffre, 9,4 millions de morts par an sont imputables aux complications de l’hypertension. Source OMS 

Les liens entre :

  • Pression artérielle sodium-potassium
  • Rapport sodium-potassium.

L’examen des études de population, d’intervention et de mécanismes moléculaires qui ont mis en évidence les effets du sodium et du potassium sur l’hypertension artérielle.

Plusieurs études de population et évaluations révèlent et démontrent que le potassium alimentaire plus élevé (estimé à partir d’une excrétion urinaire ou d’un rappel alimentaire) était associé à une pression artérielle plus faible, quelle que soit la consommation de sodium.

D’autres études d’intervention avec des supplémentations de potassium ont également suggéré que le potassium offre un bénéfice direct.

L’équipe de chercheurs a passé en revue des études récentes sur les modèles de rongeurs, dans leur propre laboratoire et d’autres, pour illustrer les mécanismes de l’avantage du potassium. Ces études ont indiqué que le métabolisme s’équilibre et utilise du sodium pour maintenir un contrôle étroit des niveaux de potassium dans le sang, ce qui est essentiel pour l’équilibre acido-basique et nos fonctions : cardiaque, nerveuse et musculaire.

Potassium, sodium et équilibre acido-basique…

Le potassium agit en collaboration avec le sodium. Tous deux sont chargés de maintenir l’équilibre acido-basique du corps et des fluides. Le potassium occupe une place importante au sein de notre organisme. Il permet de transmettre des impulsions nerveuses et permet la contraction musculaire, le bon fonctionnement de la fonction rénale. Une étude américaine de 2014 précise qu’une alimentation riche en potassium diminuerait les risques d’AVC chez les femmes ménopausées.

NB : Lorsque le potassium alimentaire est élevé (fruits et légumes, légumineuses, graines, oléagineux), les reins excèdent de plus de sel et d’eau, ce qui augmente l’excrétion de potassium. Manger un régime de potassium élevé est comparable à une prise de diurétique, mais en plus naturel.

Nos ancêtres avaient un régime alimentaire riche en potassium.

Nos ancêtres avaient des régimes riches en fruits, racines, légumes, haricots et grains (tous plus élevés en potassium) et pauvres en sodium…

Les régimes alimentaires modernes ont radicalement changé depuis que les entreprises de transformation des aliments ajoutent du sel quasi systématiquement et utilisent trop souvent des aliments faibles en potassium.

Adopter un régime de type occidental (riche en viande et plats industriels) équivaut à élever sa consommation de sodium et baisser sa consommation de potassium. Or, ça augmente énormément nos chances de développer une pression artérielle élevée avec tous les risques qu’elle engendre.

Lorsque le potassium alimentaire est faible ou rare, le processus d’équilibrage organise la rétention de sodium pour contenir le potassium. Cela équivaut à manger un régime alimentaire plus riche en sodium, précise l’étude.

Combien de potassium alimentaire devrions-nous consommer ?

En 2004 l’apport recommandé par les chercheurs pour les adultes consomment au moins 4,7 gr de potassium par jour pour :

  • abaisser la tension artérielle
  • contourner les effets du sodium alimentaire
  • réduire les risques de calculs rénaux et de perte osseuse

NB : manger environ ¾ d’une tasse de haricots noirs, par exemple, aide à atteindre près de 50% de l’objectif quotidien de potassium.

Enfin, les chercheurs recommandent le développement de politiques de santé publiques pour augmenter l’apport de potassium alimentaire à partir de sources végétales. Ils préconisent également d’ajouter la teneur précise en potassium aux étiquettes nutritionnelles afin de sensibiliser les consommateurs aux sources de potassium.

Cet article vous plaît ? Ou au contraire… il vous semble incomplet ? On en discute ? N’hésitez pas ! Commentez-le ! Merci d’avance 🙂

Sources :

Une étude sur les actions des ions K+ et Na + http://ajpendo.physiology.org/content/312/4/E348

Le fonctionnement de la pompe sodium-potassium https://fr.wikipedia.org/wiki/Pompe_sodium-potassium

L’étude OMS sur l’hypertension

http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/85334/1/WHO_DCO_WHD_2013.2_fre.pdf

Une liste des aliments riches en potassium

http://www.lediet.fr/nc2_aliment_riche_aliment.html?id=4

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *