Les légumes verts anti-déclin cognitif

Les légumes verts combattent le déclin cognitif

Légumes verts anti-déclin cognitif…

Ça y est ! Leur pouvoir est prouvé ! 

 

En juin, des chercheurs américains viennent de découvrir et démontrer leur pouvoir ! Champagne ! ! ! ! 😀

Il est avéré que les légumes soient essentiels à un bon équilibre alimentaire et acido-basique. En consommer quotidiennement influe positivement sur la santé grâce à leur pourvoir antioxydant et alcalinisant. Ils permettent de combattre de nombreuses maladies et infections, tout en apportant les oligoéléments et les vitamines essentiels.

Parmi les légumes, certains renferment des pouvoirs spécifiques pour lutter contre les méfaits du vieillissement et renforcer nos immunités.

Les légumes verts contre le déclin cognitif :

A cette liste de bienfaits, une étude scientifique réalisée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois (USA) publiée en juin 2017 dans la revue médicale Frontiers in Aging Neuroscience, vient de confirmer et d’ajouter de nouveaux pouvoirs :

les légumes verts agissent pour combattre le vieillissement cognitif.

Les artichauts, le brocoli, et tous les légumes verts à feuilles comme l’oseille, les épinards ou les choux sont de ceux-là.

L’étude, comprenait 60 adultes âgés de 25 à 45 ans et a révélé que les participants d’âge moyen ayant des niveaux plus élevés de lutéine (un nutriment trouvé dans les légumes à feuilles vertes comme les épinards et le chou frisé, ainsi que les avocats et les œufs) avaient des réponses neuronales plus importantes que des personnes plus jeunes qu’eux.

Les chercheurs concluent :

– « Désormais, il existe une raison supplémentaire de manger des aliments riches en nutriments comme les légumes à feuilles vertes, les œufs et les avocats. Nous savons que ces aliments sont liés à de multiples avantages pour la santé et ces données indiquent qu’il y a des avantages cognitifs ».

Les chercheurs précisent :

– « À mesure que les gens vieillissent, ils subissent un vieillissement normal des fonctions cognitives et la recherche a montré que ce processus peut commencer de plus en plus tôt. Des différences sont parfois perceptibles dès l’âge de 30 ans. Nous voulons comprendre comment le régime alimentaire affecte la connaissance tout au long de la vie. Si la lutéine peut protéger contre le déclin cognitif, nous devrions encourager les gens à consommer des aliments riches en lutéine tout au long de leur vie »

Les autres études réalisées jusqu’ici portaient sur des personnes âgées après une période de déclin cognitif. Les chercheurs de cette récente étude ont choisi de se concentrer sur les adultes jeunes d’âge mûr, afin de voir s’il y avait une différence notable entre ceux avec des niveaux de lutéine supérieurs et inférieurs.

La lutéine pigment jaune orangé de la famille des caroténoïdes

La lutéine est un nutriment que le corps ne peut pas fabriquer seul. Il est donc primordial de l’apporter régulièrement dans le régime alimentaire. On le trouve dans le jaune d’œuf, les légumes jaunes ou les légumes à feuilles vertes et certaines fleurs comestibles.

Où va-t-elle dans notre corps ?

La lutéine se fixe dans les tissus cérébraux et les yeux.

Son rôle préventif contre la cataracte, la dégénérescence maculaire et certains cancers est déjà connu.

Comment les chercheurs ont-ils procédé ?

Ils ont mesuré la lutéine dans les yeux des participants, en leurs demandant de réagir à une lumière clignotante en effectuant une tâche qui met l’accent sur l’attention.

Des électrodes posées sur le cuir chevelu ont mesuré l’activité neuronale dans le cerveau alors que les participants.

Résultat :

La signature neuro-électrique mesurée lors de l’étude démontre que les participants plus âgés, avec des niveaux de lutéine plus élevés, ressemblent beaucoup plus à leurs homologues plus jeunes qu’à leurs pairs qui ont un taux de lutéine plus bas.

La lutéine aurait un rôle protecteur, car les données mettent en évidence que ceux qui ont plus de lutéine ont impliqué plus de ressources cognitives pour effectuer la tâche lors de l’expérience en laboratoire.

Perspectives :

Les chercheurs continuent d’approfondir les résultats et effectuent des essais visant à comprendre comment la consommation alimentaire accrue de lutéine peut augmenter les taux et à quel point les taux de lutéines influent sur les changements de performances cognitives.

Et c’est pas fini !

Cette étude, principalement centrée sur l’attention, devrait se poursuivre et permettre de comprendre les effets de la lutéine sur l’apprentissage et la mémoire.

Mon avis

La science est en train de démontrer quelque chose qui dépasse largement les déductions que notre simple bon sens ou notre sens de l’observation pourrait nous fournir. Lorsqu’on s’intéresse à la nutrition, on sait que les légumes sont bénéfiques pour la santé. De plus, il suffit de l’expérimenter sur soi pendant quelques mois pour le savoir et le bon sens fait le reste. En revanche, même avec du bon sens, il est difficile de s’apercevoir malgré sa propre expérience que la consommation de légumes verts augmente ou protège les capacités cognitives. J’aime lorsque la science fait ça ! J

Ma conclusion

L’alimentation alcaline est très riche en végétaux (60 à 70 %). Elle apporte beaucoup de minéraux alcalins essentiels et de l’oxygène à notre organisme, ce qui la rend antioxydante (combat des radicaux libres). Assez végétalisée, elle est bénéfique pour notre santé et aussi celle de notre planète, car elle privilégie les aliments verts issus d’une production respectueuse de l’environnement, si possible d’agriculture biologique et en circuit court. Aujourd’hui, de fait, elle devient digne héritière de cette nouvelle capacité démontrée de protection contre la dégénérescence cognitive. Mon slogan : « mangez alcalin, mangez sain, mangez malin » prend donc maintenant tout son (bon) sens !

Le légume vert, le gaga en toi il tuera, maître Yoda… 😀

Youpiiii ! Dansons la Carioca ! 😀

Source :

« The Role of Retinal Carotenoids and Age on Neuroelectric Indices of Attentional Control among Early to Middle-Aged Adults », Front. Aging Neurosci., 09 Juin 2017 |

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *