PRAL

Tout sur les carottes !

On dit d’elle qu’elle rend aimable

ou qu’elle donne la cuisse rose…

Qu’en est-il ?

La carotte est alcalinisante, mais apparemment, pas seulement…

Selon les experts, consommer davantage de carottes équivaudrait tout simplement à renforcer notre immunité et prévenir notre organisme contre des problèmes de santé franchement désagréables et indésirables ? Alors… en gros, ce serait…la carotte contre le bâton ? 🙂 Voyons cela… je vous invite, le temps d’un article, à voir la vie en… orange ! Ce qui n’a rien à voir avec de la téléphonie ! 🙂

Réponse à mes lecteurs 

Vous me demandez parfois mes sources d’informations. Et bien… C’est variable entre internet, magazines et livres. Et oui ! je fais un truc de malade… Je suis un peu fou dans ma tête et parfois…je lis ! Si, si ! 😉 Or, quand on cherche… on trouve ! 🙂 Sur le net, l’accès à l’information n’a jamais été aussi riche depuis le WEB 2.0 mais… Attention ! Il faut faire du tri ! C’est sûr ou « sur » depuis la réforme du français ? Grrrrrrrrrr… le nouveau Français me gonfle ! Mais je vais manger des carottes et ça ira mieux ! 😉 Vous trouverez donc les liens vers mes sources WEB pour cet article en bas de page.

Carottes lavées

 

Maladies cardiovasculaires :

La consommation de carottes agit sur certains facteurs favorisant la santé cardiovasculaire. Consommer des carottes (ou du jus, mais dans une moindre mesure) améliore la capacité antioxydante et le taux de vitamine E dans le sang, en plus de diminuer le cholestérol et les triglycérides du foie et dans le sang.

Cancer :

La consommation de carottes a des effets protecteurs contre le cancer du poumon.

Une étude effectuée auprès de plus de 120 000 femmes a conclu que celles qui consommaient de 2 à 4 portions de carottes par semaine présentaient 40 % moins de risque de souffrir d’un cancer du poumon comparativement à celles qui n’en consommaient pas. Avec une consommation de 5 portions ou plus, la diminution du risque atteignait 60 %. Par ailleurs, une étude d’observation a permis de constater que les femmes qui consommaient 2 portions ou plus de carottes par semaine avaient 44 % moins de risques d’avoir un cancer du sein que celles qui n’en consommaient pas. Cette étude dit la même chose concernant les épinards. Cela fera l’objet d’un autre article… 😉

Enfin, certaines études montrent que des caroténoïdes contribuent au renforcement des communications intercellulaires, ce qui pourrait expliquer qu’ils puissent ralentir le développement de tumeurs cancéreuses.

Les caroténoïdes auraient un effet protecteur contre le cancer, puisque les aliments qui en contiennent diminueraient les dommages oxydatifs à l’ADN.

Lorsque l’ADN est endommagé, il peut y avoir un plus grand risque de cancer.

Contre les cataractes :

2 études ont conclu à une diminution de la prévalence de cataractes chez les hommes et les femmes ayant davantage d’alpha et de bêta-carotène dans le sang.

Caroténoïdes : 

Les principaux caroténoïdes retrouvés dans la carotte crue, cuite ou en jus sont : le bêta-carotène, la lutéine et le zéaxanthine.

Les caroténoïdes sont des composés ayant, entre autres, des propriétés antioxydantes, c’est-à-dire qu’ils sont capables de neutraliser les radicaux libres du corps.

La consommation d’aliments riches en caroténoïdes prévient :

  • Le cancer
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Certaines maladies liées au vieillissement, par exemple la cataracte.
  • Le déclin cognitif
  • Le diabète
  • La dégénérescence maculaire

Caraténoïdes et vitamine A :

Plusieurs caroténoïdes sont également des précurseurs de la vitamine A, c’est-à-dire que le corps les transforme en vitamine A selon ses besoins.

La vitamine A est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

Contre la fibrose kystique :

Il est également démontré que les personnes souffrant de fibrose kystique présentent des taux sanguins de caroténoïdes plus bas que les limites normales.

Quelques études ont révélé que la prise de suppléments de bêta-carotène par des patients atteints de fibrose kystique améliorait leur capacité antioxydante plasmatique. À ce jour, aucune étude n’a toutefois évalué les effets de la consommation de carottes sur les taux de caroténoïdes des personnes atteintes.

Fibres :

Des auteurs ont avancé que l’apport simultané des fibres et des caroténoïdes, tous deux présents dans la carotte, maximiserait l’effet protecteur de ce légume. En effet, il a été démontré que certains types de fibres, notamment les fibres solubles, pouvaient réduire le cholestérol et prévenir le processus d’athérosclérose chez l’animal ainsi que chez l’humain.

Au cours de l’étude, le jus de carotte (qui contient peu de fibres) a eu moins d’effet sur les lipides sanguins, comparativement à la consommation de carottes. L’effet de synergie entre les 2 composés peut expliquer, en partie, ce phénomène.

 

Conseils pour bien assimiler les caroténoïdes :

Prenez-les avec une source de gras, par exemple, un peu d’huile, des noix ou du fromage.

Pourquoi ? Parce que les caroténoïdes sont des composés liposolubles (solubles dans le gras).

OU

Faites-les cuire : la cuisson semble également augmenter leur absorption.

 

carottes coupées

Voilà, vous savez tout !

Courez vous acheter des carottes !

En attendant, un peu d’action !

Cet article vous a-t-il plu ?

Si oui, n’hésitez surtout pas à le partager grâce aux boutons « réseaux sociaux » à votre disposition ci-dessous en bas de la page ou en haut à gauche de votre écran.

 

Question :

Trouvez-vous intéressant de connaître les avantages santé des légumes utilisés dans les recettes de Bouchées- Doubles ?

Vous pouvez répondre dans la zone de commentaires ci-dessous.

Sources WEB pour cet article :

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_a_betacarotene_ps

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=188

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00193188/document

http://www.probiox.com/uk/pdf/vitamineA91.pdf

http://mon.univ-montp2.fr/claroline/backends/download.php?url=L2Nhcm90ZW5vaWRlc18wNSYwOC0wNC0yMDExLnBkZg%3D%3D&cidReset=true&cidReq=FLBI456_001

http://www.caducee.net/DossierSpecialises/nutrition/aprifel/carotenoide.asp

http://www.eurofins.fr/media/1366914/eurofins_newsletter_no_31_novembre_2009_fr.pdf

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *