Cliquez ici pour découvrir Bouchées Doubles dans les magasins Biocoop

Bouchées Doubles en Biocoop ! 

Vous suivez Bouchées Doubles ? Alors vous savez peut-être déjà que sans faire de prosélytisme je recommande vivement une alimentation alcalinisante largement à base de produits locaux issus d’un filière biologique ! Car, consommer des produits bio, naturels et éthiques de façon responsable, c’est oeuvrer de façon bénéfique à la fois  pour votre santé et aussi celle de votre environnement, tout en participant à une prise de conscience et un effort planétaire vertueux et désormais plus que nécessaire. Vous ferez ainsi d’une pierre deux coups ! Or, si ça ce n’est pas mettre les bouchées doubles… je ne m’y connais pas ! 😉 Foi de blogueur blagueur ! 🙂 Toujours est-il (et sérieusement cette fois) que cette démarche de consommation correspond à un mouvement plus global que j’ai nommé le « Manger utile » et que je vous invite, si ce n’est déjà fait, à découvrir en détail dans cet article : Nouvelle tendance alimentaire planétaire : « manger utile ».

Bref, vous l’aurez sans doute compris, depuis que je mange alcalin, faire mes courses en direct chez les producteurs bio locaux et/ou en magasins bio, fait partie de mes habitudes de consommations, de mes valeurs et de mon éthique. Avant de manger alcalin, je mangeais de façon plus « traditionnelle », mon alimentation n’était pas bio et plus riche en produits d’origine animale et en céréales. C’était une époque où je ne cherchais pas la qualité, mais le prix età force de payer des prix dérisoires qui ne tiennent pas compte des vrais coûts de production des aliments, grâce aux grandes surfaces qui m’ont habitué au boeuf à 13 € du kilo, j’en ai finalement quand même payé le prix… mais autrement ! J’ai failli y laisser quelques plumes, avec une belle facture niveau santé ! 🙁 Je partage évidemment toutes ces notions budgétaires, économiques, en m’appuyant sur mon expérience quotidienne et mes connaissances acquises depuis 6 ans, dans mes livres « Cultivez votre santé » et « Cultivez votre équilibre acido-basique« . Parmi les outils pratiques de mes livres, je partage aussi une sélection d’adresses (triées) de magasins et réseaux bio, présents sur tout l’hexagone, pour vous aider à trouver des fournisseurs de produits frais et de produits secs en vrac, dans toutes les régions de France. Certains vous livrent même vos courses à domicile et sur commande.

Elle est pas belle la vie ? 😀

Ce qui a changé en mangeant alcalin et bio ?

Ma santé, ma vitalité, mes habitudes alimentaires et mon budget (moins cher !). Ou plutôt devrais-je dire… ma santé a changé par mes nouvelles habitudes alimentaires ! Ce serait plus juste.

Maintenant, comme vous le savez déjà, je mange alcalin donc beaucoup moins de viande, de produits laitiers et céréaliers. Cela me coûte moins cher même lorsque le prix au kilo est multiplié par 2 ou 3 pour les mêmes viandes ou céréales en bio. Mais comme ces produits ne représentent en totalité que 30% de mon alimentation, mon panier moyen est moins onéreux qu’avant tout en mangeant mieux, de tout et autrement.

Je n’achète plus de plats prêts à consommer, préparés et proposés par l’industrie agroalimentaire (même bio) car ils sont sources de sel et sucres cachés, de mauvaises graisses, dépourvus d’enzymes et de micronutriments essentiels puisque les processus de cuissons et/ou de conservation les apauvrissent nutritionnellement. Des plats dans lesquels on trouve périodiquement de tout et n’importe quoi, y compris ceux destinés aux enfants, comme très récemment le prouve encore l’affaire ÉLIOR qui n’est qu’un des scandales en cours.

Mes nouvelles habitudes alimentaires (sans me priver de rien mais en dosant les proportions) correspondent à mes besoins métaboliques fondamentaux et privilégient la qualité à la quantité. Mes nouvelles habitudes culinaires sont devenues beaucoup plus créatives que lorsque je pensais viande avant de penser légumes (maintenant c’est l’inverse). Parce qu’au fond, je finissais toujours par faire les mêmes associations alimentaires dans mes recettes et en exagérant à peine, par tourner en rond entre le poulet rôti patates, la blanquette de veau, le steak frites ou le boeuf bourguignon. Si j’avais continué à (sur)consommer comme avant en passant aux aliments bio et/ou sans changer mon mode alimentaire, mon budget et ma santé auraient explosé en plein vol  ! C’est une certitude.

Manger alcalin sans manger bio c’est déjà bien, mais toutefois, attention !

Je ne cherche pas à faire une apologie, un plaidoyer, ou à vous convaincre ! Chacun(e) doit se forger son opinion et ses valeurs dans le respect de celles des autres et ce, quel que soit le sujet abordé ou défendu. 😉 C’est ce que je pense.

Au-delà de mes valeurs donc, ce qui est sûr, c’est qu’augmenter la proportion de végétaux dans son alimentation (comme c’est le cas lorsqu’on mange alcalin, végétarien, fléxitarien, végétalien ou végan) sans s’assurer de leur mode de culture et de leur filières de production, c’est actuellement s’exposer à un taux de pesticides toxique (glyphosate entre autre) pour notre organisme. 

Dans l’analyse d’urines de députés européens, les végétariens présentent des taux 21 fois plus élevés que la norme ! La messe est dite ! Donc vous pouvez toujours manger alcalin et non bio mais faites attention à bien laver et à éplucher systématiquement vos fruits et vos légumes (tant pis pour les 25% de micronutriments en plus contenus dans leurs peaux) et surtout essayez d’éviter les produits  les plus soumis aux intrants (traitements) agricoles chimiques. Il existe des informations issues de mesures et des classements faciles à trouver sur internet comme le tableau ci-dessous, publié sur le site bio à la une.

Pourquoi Bouchées Doubles chez Biocoop ? 

Parmi les magasins bio engagés auprès des distributeurs locaux, figurent ceux du réseau des Biocoop. Leur engagement et leur cahier des charges correspondent à des valeurs de consommation éthique et responsable qui me parlent. C’est donc naturellement que je me suis manifesté auprès d’eux pour savoir si ce que je propose les intéressent. La réponse a été positive de la part des Biocoop de Cholet (49). Ceci se traduit concrètement par le référencement de mes livres dans leurs rayons et ma présence dans leurs magasins pour une animation autour de mes livres (papier et numériques) suivie si vous le souhaitez de signatures et dédicaces. Je parlerai aussi et volontiers avec vous : de ma vie de blogueur, d’équilibre acido-basique, d’alimentation alcaline, de nutrition santé, ainsi que de mes ateliers culinaires alcalins, conférences et suivi individuel personnalisé.

Alors…que vous soyez ou non client(e)s de ses magasins, couvaincu(e)s ou non par l’intérêt des aliments issus de filières biologiques, ou encore… fervents adeptes biens conscient(e)s des atouts santé du bio et de l’alimentation alcaline, je vous invite à venir me rencontrer et à échanger ! 

On en cause ? 

Si vous souhaitez soutenir mon action, je vous invite vous aussi à passer à l’action et à partager cet article massivement dans vos réseaux. Merci d’avance.

Pour aller plus loin…

Et découvrir l’historique et les valeurs des Biocoop, je vous invite à lire cette page de leur site : Historique et valeurs de Biocoop

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.