Le jour de dépassement

Dans 5 jours : épuisement des ressources totales, globales, disponibles !

Le 2 Août 2017 est le jour de dépassement…

L’humanité aura consommé

la totalité des ressources globales disponibles

Le jour de dépassement… non, je ne parle pas du code de la route et ce n’est pas une leçon de conduite… 🙂 ou plutôt si ! 😉 Dans une certaine mesure : ce devrait être un avertisseur fort qui nous ferait tirer des leçons et prendre conscience des dangers afin d’adopter une nouvelle conduite ! Mais ce n’est apparement pas le cas… 🙁 toujours est-il que dans 5 jours, le 2 Août 2017, l’humanité aura consommé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an. Elle vivra donc « à crédit » jusqu’au 31 décembre. Une date qui survient de plus en plus tôt chaque année. C’est sérieux : l’ONG canadienne : Global Footprint Network, calcule et publie chaque année le jour de dépassement(1). Le dépassement des limites naturelles jusqu’à épuisement des ressources globales de la planète.

Pour calculer cette date, l’ONG a pris en compte l’empreinte carbone et les ressources consommées pour :
                 • La pêche
                 • L’élevage
                 • Les cultures
                 • La construction
                 • L’utilisation de l’eau.

Global Footprint Network indique que ce « jour de dépassement » survient de plus en plus tôt chaque année. En 1972, c’était un 10 décembre. En 1992, un 13 octobre. En 2004, un 2 septembre. Et désormais, en 2017, un 2 août.

En clair…

Cela signifie qu’en seulement 8 mois, nous aurons :

• émis + de carbone,
• pêché + de poissons,
• coupé + d’arbres,
• fait + de récoltes,
• consommé + d’eau,

 • que ce que la Terre ne peut produire sur cette même période,
 • que ce que les océans et les forêts ne peuvent absorber en 12 mois !

Pour subvenir à nos besoins sur 12 mois , nous avons épuisons l’équivalent des ressources de 1,7 planète comme la Terre ! ! ! 😮

 

 

La France… loin du compte !

Si tous les êtres humains vivaient comme les Français, il faudrait 3 planètes comme la Terre pour soutenir les besoins de la population mondiale. La France est le 10e pays ayant l’empreinte écologique la plus forte sur Terre. Elle est en situation de « déficit écologique ». Rapportée à l’habitant, la Chine et l’Australie détiennent le record mondial de l’empreinte écologique totale.

Le coût de cette surconsommation est déjà visible :
• Pénuries en eau
• Désertification
• Érosion des sols
• Chute de la productivité agricole
• Chute des stocks de poissons,
• Déforestation
• Disparition des espèces.

La nature : un gisement dans lequel nous pouvons puiser indéfiniment en toute impunité…

Vivre « à crédit » ne peut donc être que provisoire et à nos risques et périls. Continuer correspond à adopter un comportement délétère, voire autodestructeur. Les émissions de carbone représentent désormais 60% de notre empreinte écologique globale. Pour tenir les objectifs fixés par l’Accord de Paris adopté en décembre 2015 par 195 pays : notre empreinte carbone doit progressivement décroître jusqu’à atteindre un niveau d’émissions proche de zéro d’ici 2050… mission impossible vu les trajectoires actuelles.

 

Alors n’attendons plus ! 🙂

Sus à la procrastination ! Les solutions sont en nous. Notre pouvoir est grand. Commençons par adopter une consommation raisonnée et éthique. Si nous privilégions la qualité à la quantité, les marques et les industries plieront ou disparaîtront. Notre pouvoir est là ! Le pouvoir est dans nos mains et les informations pour l’organiser et l’exercer sont aujourd’hui à portée de clic ! Plutôt que d’entretenir une logique consumériste dont certains sont déjà victimes :  d’après les psychosociologues et les neuropsychiatres : il y a déjà une addiction à la consommation compulsive (2) chez certains de nos contemporains.

Quel rapport avec l’alimentation alcaline ? Tout !

Manger alcalin c’est changer sa consommation !
Manger alcalin c’est : manger moins de produits d’origine animale et céréalière (dont la production est coûteuse en eau et en carbone) au profit des fruits et des végétaux (dont la production est moins coûteuse) qui contribuent à la biomasse. Et si en plus, comme je le préconise à chaque recette, vous favorisez la qualité en vous pourvoyant auprès des filières bio de proximité, c’est gagnant-gagnant !

Non seulement, pour vous :
               • Davantage de micronutriments (vitamines, minéraux, acides aminés essentiels, antioxydants, oligoéléments) à quantité consommée égale.
               • Davantage d’impact sur votre santé et votre satiété car les produits sont plus nourrissants et vous permettent d’être mieux rassasié à moindre quantité consommée.

Mais aussi pour la planète :
• Moins de roulage donc, moins de carbone.
• Mode de production éthique, bio-responsable et vérifiable (bonne traçabilité).
• Moins de chimie, moins de pollution, moins d’irrespect de la biodiversité.

C’est ce que j’ai nommé le « manger utile » dans mon article intitulé : Nouvelle tendance planétaire : Manger utile.
Manger utile, c’est manger en respectant son métabolisme, sa santé, et celle de notre planète ! ☺ Un postulat qui,  lors de ma découverte des conditions d’élevage et de pêche de ces crustacés, m’a conduit à stopper ma consommation de crevettes de type bouquet, gambas et crevettes roses. Depuis vous ne voyez plus une recette avec des crevettes sur Bouchées Doubles ! Je ne donne de leçons à personne et lorsque des ami(e)s m’en proposent, j’aborde ce sujet souvent ignoré de façon non culpabilisante. Je déteste le militantisme exacerbé qui mène à l’intolérance ! En revanche je n’ai pas attendu ni hésité une seconde pourchasser ma consommation. Paf ! 1 consommateur de moins ! C’est en chacun de nous qu’est la solution ! 😉

Pour en savoir davantage sur les crevettes (3)… 

Je vous invite à cliquer sur les liens, dans les sources (3) en bas de page pour aller lire les articles qui leur sont dédiés.

Bien sûr… il n’y a pas que l’alimentation !

Il y a aussi d’importants progrès à faire sur nos autres types de productions et de consommations : électroménager, voiture, voyages en avion, en bateau, téléphonie mobile, ordinateurs, etc… pour lesquels les coûts de production et leur qualité baissent, alors que leurs prix et leurs ventes augmentent et que leur obsolescence est programmée de plus en plus tôt !

En clair : On achète du médiocre qui ne tient pas, plus cher qu’auparavant et en plus grande quantité. Le tout sans trop réfléchir ou protester… les marques n’ont qu’à se gaver et auraient tort de ne pas le faire !

Il n’est plus temps de tergiverser…

Que ce soit entre climato-sceptiques, climato-réaliste et autres climato-choses. Le temps passe… la planète se meurt et devient elle aussi de moins en moins sceptique quant à son propre sort… une fausse sceptique quant à son avenir ! Et par voie de conséquences… celui de l’humanité !

Redonnons dès maintenant un sens à nos actes !

Soyons positifs ! Prenons conscience et actons les changements !
Plutôt que de continuer à fuir nos responsabilités individuelles ou d’être attentistes ! Sinon… nous allons dans le mur… et avec nous… nos enfants ! À l’heure ou l’info est à portée de clic, nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas ! Et n’attendons surtout pas des gouvernements, des industriels et des financiers qu’ils fassent le chemin à notre place ! Être positif c’est être en mouvement et avancer, alors… avançons !

Appel à l’action et Conclusion…
Mangez alcalin ! Vous ferez partie intégrante des solutions individuelles accessibles à chacun et des perspectives d’avenir envisageables et respectueuses de vous-mêmes et de notre environnement !
Donc, à mon modeste niveau, je vous exhorte : réveillez-vous ! Passez à l’acte ! Déjà… ne serait-ce que dans votre assiette, pour votre santé et celle de la planète ! Ça fait 2 motivations importantes : une qui vous concerne directement et l’autre qui concerne l’avenir de l’humanité ! Si ça ne vous suffit pas… 😮

Et pour conclure, je cède la parole à Jacque Gamblin en partageant cette vidéo dans laquelle il exprime son opinion avec force d’éloquence et de talent. Merci Jacquot ! 😉

 

Sources de l’article

1) Jour de dépassement : 

ONG Global Footprint Network : dates des jours de dépassement

Le jour de dépassement

Jour de dépassement  : l’humanité vivra à crédit le 2 Août

A partir du 2 Août 2017, l’humanité vivra à crédit.

Le 2 Août l’humanité aura consommé toutes les ressources de la terre

2) Addiction à la consommation : 

FranceInter.fr : Consommer moins et vivre mieux… 5 questions à se poser avant d’acheter.

3) Le scandale écologique des pêches et des élevages de crevettes tropicales : 

Consommation : enquête sur les crevettes (doc vidéo France 2)

Les crevettes d’Asie, les esclaves modernes et nous

Les crevettes tropicales, une calamité

Madagascar, la seule crevette bio du monde ? Vraiment ?

Crevettes : un or rose aux reflets sombres

Les élevages de crevettes tropicales au vietnam

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *