VELOUTE ROSE

Mon velouté ROSE, alcalin, facile et rapide

Vous vous sentez morose ? 🙁

Voici un velouté rose ! 🙂

Pour ceux qui n’aiment pas le chou-fleur…

J’ai pensé à tout ceux qui n’aiment pas le chou-fleur et vous êtes nombreux. J’ai essayé de faire en sorte que ce velouté onctueux n’est ni le goût, ni la couleur du chou-fleur. Pour cela j’ai associé des légumes et des épices très aromatiques combinés à un peu de betterave pour colorer le tout. Voici une recette alcaline colorée pour égayer votre vie en ces mois d’hiver ! Elle est riche en minéraux essentiels et pleine de vitamines ! Elle améliorera votre bien-être et embellira votre assiette ! Vous avez du bol ! Sus à la morosité ! 🙂

J’ai profité des éclaircies de ces jours-ci pour profiter de la lumière sympa et prendre des photos en extérieur.

Cette photo est la plus proche de la réelle couleur de ce velouté. C’est curieux ! Le rendu photographique du rose diffère en fonction de la distance. En plan rapproché, il vire au orange… 

La recette

Portion : 8

Préparation : 10 mn

Cuisson : 25 à 30 mn

Les ingrédients PRAL*
1 chou-fleur -1,34
1 pomme de terre -6,09
1 petite betterave (ou ¼ d’1 grosse) -3,13
1 panais -5,74
1 gousse d’ail -2,65
1 oignon -2,1
¼ de céleri rave -2,39
50 cl de lait de coco. -1,51
1 CS rase de curry -26,10
1 CC rase de coriandre moulue -23,21
Sel et poivre noir -0,51 et -25,4
*Cliquez sur le mot Pral en rouge dans le tableau pour découvrir l’indice PRAL.

Découpez et pelez vos légumes.

Mettez-les dans un faitout ou une cocotte.

Couvrez-les d’eau.

Ajoutez une pincée de sel.

Mettez-les à cuire.

Un truc :

  • en cocotte : aux chuchotements du clip, vous laisser 5 mn à feu doux et vous éteignez. Vous ne videz pas la vapeur accumulée. Vous attendez que la pression retombe avant d’ouvrir. En général c’est cuit.
  • en faitout : vous allez vos légumes à ébullition. Laissez cuire à feu doux et à couvert pendant 10 à 15 minutes. Puis éteignez, laissez-les dans le faitout une 20ène de mn pour qu’ils finissent lentement leur cuisson. Piquez au couteau de temps en temps pour voir où ils en sont.

Profitez de ces temps de cuisson pour faire « ce que bon vous semble ». 😉

La cuisson terminée…

Retirez et réservez une partie du bouillon de légumes.

Mixez vos légumes et ajoutez progressivement (si nécessaire) le bouillon que vous venez de réserver jusqu’à obtenir la consistance que vous désirez (personnellement, je préfère obtenir un velouté assez épais ; j’ai donc utilisé peu de bouillon)

Astuce : S’il vous reste du bouillon conservez-le pour y faire cuire des pâtes, des lentilles, ou du riz, etc.

Lorsque vous avez atteint la consistance souhaitée, ajoutez le lait de coco que vous pouvez doser progressivement en fonction de vos attentes et de votre goût.

D’ailleurs il faut goûter, goûter, et… goûter encore !

N’oubliez jamais de goûter (oups ! Je l’ai déjà dit ?) au fur et à mesure. C’est très important !

Vous ajoutez ensuite le sel, le poivre et les épices nécessaires.

N’oubliez pas, une fois encore, de goûter votre assaisonnement de façon à le doser comme vous aimez. Goûtez votre cuisine pour « éduquer » vos papilles et vous appropriez votre façon d’assaisonner.

Quand c’est à votre goût… Servez !

Pour ceux qui veulent aller plus loin et connaître les atouts santé des légumes de cette recette : rendez-vous dans la rubrique Eurêka.

En attendant… Bon app ! MiaM !

Et n’oubliez pas d’aller faire un bonne action en bas de page ! Merci d’avance ! 🙂

Un peu d’action ! 

Si cette recette vous plaît, n’hésitez pas à la partager et presser le bouton « pouce en haut », à gauche de votre écran.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *