Cliquez ici pour découvrir la conférence du Pr Henri Joyeux qui à lieu à Cholet (49) sur le thème de la santé dans l'assiette

Une entrevue surprise…

 

Vous qui suivez régulièrement le blog vous allez sans doute repérer le style rédactionnel inhabituel et inédit de cet article par rapport aux publications du blog. J’ai choisi d’être volontairement factuel pour tenter de vous relater au mieux ces deux journées de ma vie de blogueur.

Comme vous le savez peut-être déjà, je suis régulièrement les rediffusions vidéos des conférences du professeur Henri Joyeux et j’en propose dans les playlist de la chaîne You Tube du blog. Je trouve que leurs positions et leur complémentarité en matière d’alimentation santé font sens et résonnent avec ce que je défends sur ces sujets depuis la création du blog. D’autant plus à une époque à laquelle le questionnement de nos modes de production, de consommation et d’alimentation semble incontournable pour nous-mêmes et notre planète. Ils ont évoqué tout cela dans leur conférence intitulée « La santé dans l’assiette » mardi soir à Cholet (49).

Au-delà de suivre la conférence, j’étais super heureux de décrocher mon sésame : un rendez-vous pour rencontrer ces deux personnalités à l’occasion de leur venue à Cholet. Ayant le « non » dans la poche, comme souvent dans ce type de demande d’interview, avoir décroché le « oui » m’a bien entendu ravi ! 🙂 C’est donc enthousiaste que je suis venu par 2 fois au rendez-vous fixés avec moi, par l’intermédiaire de leur organisateur de tournée, mon contact et interlocuteur (que je salue et remercie publiquement au passage, faute d’avoir pu le faire de vive voix). C’est avec le même enthousiasme que j’ai modifié pour l’occasion ma ligne éditoriale en rédigeant un article afin de relayer l’information sur l’événement, via le blog et les réseaux sociaux, et que j’ai averti les abonné(e)s du blog. Une perspective d’ interview de Henri et Christine Joyeux… je peux bien faire ça ! 🙂

Premier rendez-vous…

Lundi à 16 h sonnantes comme convenu, nous voici donc à attendre leur arrivée, avec un ami qui est venu bénévolement donner un coup de main et s’occuper de la captation de l’interview. Merci Ben ! 😉 L’arrivée du professeur et sa femme à Cholet lundi étant finalement bien plus tardive qu’annoncée, nous recevons un appel de mon interlocuteur pour convenir d’un nouveau rendez-vous pour l’interview, d’abord le soir-même (mais je ne pouvais pas), puis le lendemain (mardi) à 10 h. Malheureusement, mon ami n’étant plus disponible pour ce second créneau décidé au pied levé, c’est en solo que je m’apprête à gérer la technique et l’interview du lendemain. Tintintin ! Challenge personnel ! 

Second rendez-vous…

Le mardi à 10 h tapantes, mon enthousiasme, mon matériel et moi-même sommes à nouveau là et heureux de rencontrer le professeur Joyeux et sa femme. Je retrouve le professeur déjà  bien affairé au téléphone et sur son ordinateur au moment de mon arrivée. Bien qu’étant toujours au téléphone, il me propose de m’asseoir tout en continuant sa conversation. Mince ! Écouter les conversations des autres m’a toujours un peu gêné et là, d’autant plus.

N’ayant pas les deux pieds dans le même sabot, plutôt que de m’asseoir, je décide donc de profiter de cette opportunité pour commencer à installer mon matériel dans un coin sympa de ce lieu, histoire de gagner du temps sur la suite, lorsque nous ferons l’interview, quand soudain une voix me hèle : « Attendez ! Je n’ai pas dis que j’allais la faire ! Venez-là, on va discuter. » Surpris, je me fige, m’interromps et vais m’asseoir, très curieux de ce revirement de situation pour le moins inattendu. Vraisemblablement le professeur ne semble pas disposé à être interviewé… ce n’est pas du tout ce que j’avais compris dans les échanges préalables avec mon contact, je croyais l’interview entendue. Oups ! À partir de ce moment, nous échangeons une quarantaine de minutes, rejoints en cours par son épouse. Le Docteur Joyeux m’explique entre autre, les raisons de sa réserve pour cette interview. Cet entretien étant privé je ne peux bien évidemment pas vous en dire davantage sur nos conversations.

Si ! Peut-être juste une chose… 

Faute d’interview, le professeur m’à proposé de filmer la conférence du soir qu’il co-animait avec sa femme , mais en étant prévenu le matin pour le soir-même,  je n’ai pas pu modifier mon emploi du temps , difficile de me départir de mes impératifs et de ne pas tenir mes engagements déjà fixés. Arriver avec 30 mn d’avance nécessaires pour l’installation technique pour une captation ne m’a pas été possible et c’est en auditeur lambda que j’ai assisté à cette conférence. Les vidéos des conférences animées par Christine et Henri Joyeux étant nombreuses sur internet, je vous invite à les consulter. Désolé pour vous, j’aurai fait de mon mieux pour qu’il en soit autrement mais à l’impossible, nul n’est tenu ! 

Quant à moi, éternel optimiste, même si je dois vous avouer être un peu déçu de n’avoir pu réaliser cette interview, j’espère que ce n’est que partie remise ! 🙂

On en cause ?

Laissez votre avis ou vos questions dans la zone de commentaires ci-dessous. 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.