jus de fruits maison

Céline naturopathe donne 7 clés

pour que vos jus soient un atout santé ! 

Aujourd’hui Céline me fait l’honneur de chroniquer mon article (scientifiquement documenté) sur les jus maison, les sucres libres et notre santé. Avec Céline nous n’avons pas tout à fait le même avis sur les sucres libres. Pour moi, les sucres libres sont néfastes pour l’organisme et la santé, à partir du moment où leur consommation est trop fréquente et va au delà des préconisations faites par l’OMS.

En effet, je pense que les sucres d’origine naturelle (comme le fructose) sont sains lorsqu’ils restent « prisonniers » des fibres du fruit ou du légume qui le contient. En revanche ( au regard de la littérature scientifique disponible sur ce sujet ), je pense qu’ils sont néfastes dès lors qu’on les libère pour en faire un jus (par extraction ou centrifugation). C’est souvent ce dont peu de gens ont conscience lorsqu’ils en consomment, allant même pour certains à remplacer tout ou partie de leurs repas quotidiens par ces derniers avec les dégâts connus et avérés pour leur santé !

Pour ceux qui voudraient lire ou relire mon article…

Je vous invite à cliquer sur ce lien : Sucres libres, jus et santé

Un consommateur averti en vos deux…

Céline tenait à réagir dans cette chronique dans laquelle elle amène un complément d’infos, des nuances et ses conseils avisés de naturopathe professionnelle, pour faire en sorte que vous consommiez vos jus en connaissance de causes et en les intégrant à une dynamique saine pour une alimentation hypotoxique, alcanisante sans vous nourrir exclusivement avec ces derniers, car ce serait néfaste à votre santé. En revanche, grâce à une consommation bien gérée,  je reste convaincu qu’ils ont un formidable potentiel d’apport en micronutriments pour notre métabolisme, et c’est en partie l’objet de cette chronique dans laquelle Céline nous donne 7 conseils pour vous aider à bien, voire, mieux consommer des jus.

Et maintenant… place à la chronique de Céline Miretti, naturopathe.

Les bienfaits des jus de fruits et légumes maison

Les jus de fruits et légumes maison sont une source importante de vitamines et de minéraux. Il faut savoir que les légumes et les fruits contiennent naturellement des éléments nutritifs essentiels. La consommation de fruits et légumes sous la forme de jus permet de concentrer leurs apports en vitamines et minéraux. Pour 100 grammes de brocoli, vous obtenez ainsi un apport de 235% en vitamine K ! La carotte vous donne également un apport de près de 95% en vitamine A. Le kiwi concentre aussi 54% de vitamine K.

A la différence des jus du commerce, les jus maison sont d’un apport nutritif plus important!!!

Dans chaque chose il y a toujours du bon ou du mauvais, l’important c’est déjà de tenter de rester toujours dans un équilibre comme le disait Paracelse  » Rien n’est poison, tout est poison : tout est une question de dose »! 😉

Tout est poison, rien n’est poison : c’est la dose qui fait le poison. »  Par cette phrase, Philippus Aureolus Theophrastus Bombastus von Hohenheim (mieux connu sous le nom de Paracelse) a fondé la toxicologie. Le médecin, astrologue et alchimiste suisse est mort en 1541, mais cette doxa issue de son intuition de médecin lui a largement survécu : elle est toujours utilisée, aujourd’hui, pour évaluer les risques liés aux substances chimiques de synthèse.

Je reprécise certaines erreurs à ne pas commettre lorsqu’on veut se mettre à la consommation des jus de légumes et de fruits  à l’extracteur….

Conseil 1 : De façon générale… privilégiez les jus de légumes au jus de fruits ! 

En effet, les légumes sont gorgés de nutriments : enzymes, vitamines et minéraux mais ces derniers sont contenus au cœur même du légume et emprisonnés dans la cellulose, autrement dit…  les fibres de ces derniers sont moins assimilables et biodisponibles dans un légumes cru que dans les fruits où elles sont tout aussi nombreuses. Il faudrait donc mâcher longtemps un légumeavant de l’ingérer ! De plus nous perdons la majeure partie de ces nutriments lors de la cuisson. Lorsqu’on passe un légume à l’extracteur, la meule écrase et casse cette fibre pour en extraire les nutriments.

Donc utiliser l’extracteur est un bon moyen de pouvoir extraire et conserver les enzymes, les vitamines et les minéraux, contenus dans les végétaux. Bien-sûr me direz-vous : « – on peut les avoir quand on les mange crus !  »

Conseil 2 : Pour les intestins fragiles… privilégiez les jus de légumes aux crudités 

Certes ! Mais il faudrait pouvoir en consommer beaucoup et tous les organismes ne peuvent pas foncièrement les digérer ! Tout dépend de la force vitale et du capital digestif de la personne… nous sommes tous différents à ce niveau. Donc, c’est un bon moyen pour les personnes qui ne tolèrent que très difficilement les crudités (qui les ballonnent ) du fait même des fibres insolubles indigestes qui irritent leur tube digestif et fermentent dans ce dernier, en créant ou en renforçant un intestin poreux, c’est-à-dire inflammé et dont les villosités ne permettent plus la bonne perméabilité de la paroi de l’intestin grêle.

Conseil 3 : Pour les estomacs fragiles… privilégiez les « jus maison » mixtes (fruits et légumes) 

De même on peut avoir un capital enzymatique faible ou des problèmes d’estomac : brûlures, reflux gastriques ou autre, ne permettant pas pour certains de consommer de grosses quantité de végétaux crus, alors que c’est la meilleure façon de pouvoir en retirer tous les nutriments nécessaires à notre métabolisme ! Dans ces cas précis les jus de végétaux mixtes : légumes avec un peu de fruits ( qui dans l’idéal ne devrait pas être composé de plus d’1/3 du jus) présentent un intérêt certain car l’extracteur sépare les fibres solubles, des fibres insolubles et permet ainsi une meilleure digestibilité pour les intestins fragiles.

NB : Il ne s’agit pas de faire un amalgame entre l’action d’un extracteur de jus et un raffinage comme on l’entend dans l’industrie agro-alimentaire où les aliments sont vidés & dénutris de leur substance vitale par des procédés de cuisson ou autres , etc..

Conseil 4 : Extracteur de jus vs centrifugeuse….

Lors de l’extraction à froid (c’est à dire un extracteur à vitesse lente 33Tours /min), l’aliment  ne chauffe pas, contrairement à un autre appareil d’extraction de jus qu’est la centrifugeuse classique allant à grande vitesse… L’ extracteur de jus est un appareil pratique, qui broie doucement vos aliments, avec le principe d’une vis sans fin qui presse vos fruits et légumes contre les grilles d’un tamis, ce qui permet de séparer la pulpe du jus. Contrairement à la centrifugeuse, l’extracteur ne détruit pas la structure des aliments, vos jus s’oxydent ainsi moins vite, ce qui permet de les conserver plus longtemps. Les extracteurs de jus peuvent posséder des vis sans fin en plusieurs étapes, ce qui permet d’assurer une extraction de qualité. L’extracteur à jus, contrairement à la centrifugeuse, tourne à vitesse lente (de 33 à 110 tours par minute en moyenne), afin de préserver un maximum de vitamines et de nutriments dans vos jus. Vous bénéficiez ainsi de jus vitaminés, pressés à froid, dont la pulpe sera bien séparée du jus même s’il en conserve une partie ( fibres solubles) pus digestes.

Conseil 5 : Gérez la quantité et la fréquence…

ATTENTION ! Il n’est pas question d’en consommer toute la journée  ! 1 verre par jour voire 2 maximum !  Car il est important de manger des aliments solides car la mastication est très importante pour le métabolisme. Là, je rejoins  le laïus sur l ‘étape importante de la mastication dans l’article d’Hervé. Il s’agit d’intégrer ces jus à une alimentation hypotoxique alcanisante le reste de la journée et ne pas se nourrir exclusivement avec ces derniers.(.*)

Conseil 6 : Prenez le temps de boire votre jus…

Il est tout  aussi important lors de la consommation de les déguster lentement… En naturopathie on a coutume de reprendre les dires de Gandhi à savoir «  il faut manger liquide et boire solide » pour en retirer tous les bienfaits nutritionnels car la première digestion se  déroule au niveau de la bouche, via les glandes salivaires que nous avons nombreuses, qui prédigèrent une certaine catégorie d’aliment dont les glucides qui sont en première ligne de mire ( Contrairement, par exemple, aux protéines qui ne se digèrent que dans l’estomac ). Nos enzymes digestives que sont l’amylase ( salive ) et la lipase ( pancréas ) permettent de recevoir l’aliment, de le prédigérer avec l’aide de nos papilles gustatives qui nous permettent  de découvrir au passage les saveurs de nos aliments…   » le palais des saveurs  » dixit professeur Joyeux ! 🙂 D’ailleurs, vous serez surpris de constater l’éclatement dans votre bouche des différentes saveurs des légumes et fruits que vous utiliserez pour composer votre jus !  À condition que ces derniers soient d’origine biologique bien sûr afin de pouvoir profiter de tous les bienfaits et de toute leur quintessence vitaminique !

Conseil 7 : Variez vos légumes, vos herbes, vos épices ! 

Utilisez des légumes divers et variés en couleur et en catégories : des verts, des rouges, ect… de la salade, des choux (et pas uniquement qu’une seule catégorie), des herbes fraiches, du gingembre , du curcuma frais de l’aloe vera par exemple… l’important est d’apporter le maximum de nutriments ! On peut y ajouter quelques fruits pour y apporter une touche acidulée, de saveur tout en sachant que les fruits sont plus intéressants quand ils sont mangés avec leurs fibres c’est-à-dire à la  croque puisque effectivement un fruit pressé en jus augmente la part de sucres libres libérés dans le corps, c’est-à-dire une augmentation de l ‘IG  : index glycémique. Mais de là à comparer le nombre de calories dans un jus de pommes frais à l’extracteur et une bouteille de Coca-Cola je ne suis pas d’accord ! Il ne s’agit pas là de la même origine de sucres contenus, on ne peut pas comparer le sucre naturel des fruits et des légumes (le fructose), même si ce dernier est acidifiant, il est un carburant important pour notre cerveau qui se nourrit d’eau de sources de « bons » acides gras (qui n’ont rien à voir avec la notion d’aliments dont le pH devient acide pour l’organisme après transformation par la digestion) et de sucres naturels. Quant aux autres : sucres blancs et édulcorants sont complètement délétères. Ils s’avèrent être des calories vides, inutiles à la bonne marche de notre métabolisme cellulaire.

C’est aussi une façon agréable de consommer les légumes de façon différente, rafraîchissante et permet d’obtenir dans un seul jus, une quantité importante de nutriments de minéraux. Car en pratique, ce n’est pas toujours évident pouvoir consommer 5 légumes et à peu près la même quantité en fruits par jour. Pour en avoir tous les bénéfices lorsqu’on a une vie active, qu’on mange à l’extérieur au self ou autres, les jus peuvent être une ressource.

Conclusion :

Ce qu’il est important de retenir de ce post « c’est que rien n’est bon dans l’excès » . Il est quand même préférable de consommer un verre  de jus de légumes et de fruits par jour, que RIEN ou que d’autres aliments de substitution ( comme les céréales ou autres produits laitiers qui s’avèrent être aussi des sources de glucides et sont acidifiants ). Cela peut être une solution pour ceux et celles qui ne consomment habituellement pas du tout de façon régulière des végétaux, que ce soit par manque de temps ou défaut d’appétence pour les légumes et ce, valable pour les enfants comme pour les adultes ! 

Céline MIRETTI

Naturopathe

Pour en savoir plus sur les bienfaits des jus de légumes et de fruits…

Je vous invite à lire ce livre passionnant, celui de Norman Walker (dont Hervé vous met le lien d’affiliation Amazon ci-dessous*) :

* Un lien d’affiliation vous permet d’acquérir le produit au même prix  sur amazon (sans plus value) et me permet de gagner une petite comission de 5 à 6 % sur sa vente, qui participera à l’entretien de ce blog. Cela se fait en un clic, ne vous coûte pas plus cher, ni en temps, ni en argent et ça me fera plaisir… merci d’avance ! 🙂

Voici à toute fin utile, un lien vers un extracteur de jus :

 

La grenade, fruit qui nettoie les artères

Et maintenant… on en discute ! ? 😉

Donnez votre avis ou posez vos questions sur cet article à Céline ou à Hervé. Merci d’avance ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *