Partager l'article :
  • 1
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  

Une recette acido-basique gourmande et bon marché.

Lorsqu’on mange alcalin on ne se prive pas de protéines animales. On en modère les proportions et on privilégie celles qui viennent des produits de la mer.

Aujourd’hui j’ai choisi le poulpe pour ses qualités nutritives et son prix. Il est souvent peu consommé en France, car réputé caoutchouteux. Du coup, comme il est peu utilisé en cuisine par les ménages français, vous le trouverez sur les étalages souvent à des prix attractifs.

En réalité, il peut être très tendre ! Il suffit de connaître les bonnes techniques pour le préparer ! Ça tombe bien ! J’ai trouvé un lien qui vous explique toutes les astuces.

Voici une recette alcaline, facile, pas chère mais qui demande un peu de préparation, donc un peu de temps en cuisine…

Plein feu sur les qualités nutritives des cépholopodes ! 

Le poulpe, la seiche et le calmar sont des cépholopodes qui possédent des omégas 3 de type AEP et ADH ; ces acides gras agissent comme précurseurs de messagers chimiques qui favorisent un bon fonctionnement immunitaire, circulatoire et hormonal. Consommer des acides gras d’origine marine a des effets favorables sur la santé cardiovasculaire et réduit la mortalité par maladie cardiovasculaire. Ces acides gras agissent sur plusieurs plans, notamment en baissant la tension artérielle, les triglycérides sanguins et la formation de caillots sanguins, diminuant ainsi les risques d’athérosclérose. 

 Cette recette est une excellente source de :

  • Antioxydants
  • Minéraux : fer, cuivre, sélénium et une bonne source de phosphore, zinc, magnésium et potassium.
  • Vitamines : A, C , B1, B2, B6, B9, B12 et E.
  • Fibres
  • Glucides complexes
  • Protéines animales

Pour aller plus loin et connaître les atouts santé des aliments de cette recette, cliquez sur le nom de celui qui vous intéresse : pommes de terre, poulpe, curcuma, ail, courgette

 

À propos de l’indice PRAL de cette recette…

La quantité de pommes de terre et de courgettes est 4 à 5 fois supérieure à celle du poulpe. Elle respecte donc allègrement les proportions alcalinisantes : 30 % d’aliments acides (poulpe) pour 70 % d’aliments alcalins (légumes, épices, herbes). L’indice PRAL global reste alcalinisant et participe à votre bon équilibre acido-basique.

 La recette

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, chaque fois que c’est possible, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

 

Portion : 4 pers

Préparation : 10 mn

Cuisson : 30 mn 

Ingrédients : 2 poulpes de taille moyenne, 2 courgettes, 5 pommes de terre moyennes, un bocal de 200 g de purée ou coulis de tomates bio, 1 oignon, 4 gousses d’ail, 2 cuillères à soupe rases de praprika doux, 1 cuillère à café (cc)de coriandre, 1 cc de moutarde fine, 1 cc de curcuma, 1 cuillère à soupe de graines de cumin, 2 feuilles de Laurier, 1 branche de thym, 1 branche de romarin, 1 pointe de couteau de piment déshydraté moulu ou de paprika dur, 1 cs d’herbes de Provence, 4 cs d’huile d’olive (vierge extra extraite à froid), sel et poivre noir.

Mettez à chauffer : dans un récipient un bouillon parfumé additionné de graines de cumin, de laurier, thym et romarin pour vos poulpes et un récipient d’eau salée pour vos pommes de terre.

Pendant ce temps, préparez votre poulpe…

Faites-le faire par votre poissonnier, sinon… je vous invite à aller lire et suivre : les instructions et les astuces du chef Simon.

Personnelement, pour qu’ils soient tendres « j’épluche » les poulpes en retirant la peau comme une anguille. Mais ce n’est qu’une solution parmi d’autres… à vous de choisir.

Une fois la préparation terminée

Faites-les cuire 15 mn dans votre bouillon parfumé.

Mettez vos pommes de terre à précuire dans votre récipient d’eau salée à ébulition pendant 10 à 15 mn suivant leur calibre et leur variété de chair (ferme ou tendre).

Astuce : piquez vos pommes de terre avec un couteau pointu à lame lisse qui vous permettra d ‘évaluer l’état de leur cuisson : il doit s’enfoncer facilement en rencontrant de la résistance à cœur.

Pendant ce temps, préparez vos légumes…

Emincez votre oignon, pelez vos gousses d’ail, coupez-les en 2 dans la hauteur et otez-en le germe éventuel (indigeste).

Détaillez vos courgettes en fines lamelles. Réservez-les dans un récipient.

Préparez votre sauce…

Mélangez la moitié de votre quantité de purée de tomates avec la moutarde, 1 cs de paprika doux (réservez l’autre cs), les autres épices, les herbes de Provence. Salez et poivrez.

Versez ce mélange sur vos courgettes et mélangez de façon homogène.

Egouttez vos poulpes et détaillez-les en petits morceaux.

Egouttez vos pommes de terre. Détaillez-les en dés de taille homogène (pour temps de cuisson homogène) d’environ 1 à 2 cm de côté.

Faites chauffer votre huile (sans la faire cuire) à feu moyen dans un faitout.

Faites revenir vos oignons émincés.

Lorsqu’ils sont translucides, ajoutez vos dés de pommes de terre.

Lorsqu’ils commencent à prendre de la couleur, ajoutez la moitié restante de purée ou coulis de tomates et de paprika.

Option : c’est le moment d’ajouter votre piment ou paprika dur si tel est votre choix.

Faites torréfier les épices en mélangeant régulièrement pendant 1 mn et ajoutez vos morceaux de poulpes.

Poussez votre feu et mélangez constamment pendant 5 mn.

Ajoutez vos courgettes et mélangez encore régulièrement pendant 5 à 10 mn en goûtant de temps à autre pour vérifier l’avancée de la cuisson.

Eteignez le feu et couvrez pour tenir le tout au chaud jusqu’au moment de servir.

Bon app ! MiaM !

NB : les temps de cuisson sont toujours à tester et ajuster en fonction de :

  • La taille de vos découpes
  • La conductivité et l’efficacité de votre ustensile de cuisson
  • La force et de l’efficacité de votre feu
  • Vos envies en matière de texture (personnellement j’aime cuire mes aliments « al dente » pour reprendre l’expression bien connue pour les pâtes).

 

On en cause ?

Cette recette vous plaît ? Aviez-vous déjà préparé des poulpes ? Partagez votre expérience ou vos questions dans la zone commentaires disponible sous cet article en bas de page. Merci d’avance ! 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • 1
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.