Cuisson lente pour cette recette alcalinisante

Les températures et modes de cuisson déterminent la conservation des micronutriments. Les micronutriments influent sur notre état santé. Ces 2 notions influent sur ma façon de cuisiner et sur les recettes que je partage ici. Dans cette recette alcalinisante et équilibrée, vous allez combiner 2 avantages donc… Bouchées Doubles ! 😉 :

  • Celle de cuire les légumes, ce qui les rend plus digestes que des crudités pour la plupart d’entre nous.

et

  • Celle de conserver (grâce aux propriétés bénéfiques de la cuisson lente) une partie non négligeable de vitamines et de minéraux qui font justement partie les micronutriments indispensables à un vie en bonne forme et pleine de vitalité ! 🙂

Pour ne rien gâcher, cette recette est subtilement épicée et pleine de saveurs !

Une astuce pour varier le goût de cette recette vous attend plus bas. 😉

Pour en savoir davantage sur les modes de cuisson sains pour notre santé, je vous propose de découvrir cet article : Quels types de cuisson choisir pour notre santé ?

Cette recette peut être accompagnée…

D’une proportion de céréales (ex : pâtes), graminées (ex : riz), viande, œuf ou poisson dans les proportions acido-basiques habituelles (20 à 30% de céréales graminées ou de produits d’origine animale).

Si vous ne connaissez pas pourquoi respecter ces proportions, je vous invite à lire ceci : Équilibre acido-basique et alimentation alcaline en 10 points

Pour aller plus loin…

Pour mieux connaître les bonnes associations alimentaires, je vous recommande de lire : les bonnes combinaisons alimentaires pour notre santé

Les principaux atouts santé de la recette…

Cette recette est une bonne source de :

Fibres et fibres solubles : source de prébiotiques pour vos intestins

Antioxydants : omégas 3 , Bêta-carotène, Lutéine, zéaxanthine, polyacétylènesglucosinolates,

Minéraux : Fer, Magnésium, calcium, potassium, sélénium, phosphore, Manganèse, zinc, cuivre

Vitamines : A, B2, B5, B6, B9, C, D, E, K

A propos de l’indice PRAL de cette recette…

Cette recette possède un indice PRAL alcalin. Elle ne contient pas d’aliment acidifiant. Cette recette alcaline participera à votre bon équilibre acido-basique. 🙂

* Les minéraux acidifiants et alcalinisants sont dépendants les uns des autres pour une bonne synthèse dans notre métabolisme… pas question donc de manger 100% alcalin ! En revanche, il est important d’en doser les proportions dans notre alimentation occidentale moderne dans laquelle l’apport quotidien en aliments acides et aliments alcalins est déséquilibré (au détriment des aliments alcalins).  

La recette

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

 

Portion : 4 à 6 pers      

Préparation : la veille, trempez vos pois chiches ou rabattez-vous sur un bocal de pois chiches natures bio déjà cuits.

Cuisson : cuisson des pois chiches.

Ingrédients :

2 carottes (blanche et orange) ,½ rutabaga, 1 betterave crue, ½ céleri, 1 panais, 1 oignon (rouge ou jaune), ½ citron, 200 gr de pois chiches, 4 ou 5 cuillères à soupe de raisins secs, 1 cuillère à café (cc) de purée (ou crème) de sésame, 1 cs de moutarde à l’ancienne, 1 cuillère à soupe (cs) d’huile de sésame, 1 cs d’huile d’olive, 1 cc de coriandre moulue, 1 cs de graines de cumin, 1 à 2 cc de curry en poudre, 1 à 2 cs d’herbes de Provence, sel et poivre noir.

Astuce : pour une touche de goût anisé, saupoudrez d’1 cs de graines de fenouil ou d’aneth fraîche ou déshydratée.

Préchauffez votre four à 90°/100°

Préparez votre sauce…

Dans un bol, mélangez la purée de sésame, la moutarde, les huiles, les épices, le sel, le poivre.

Délayez ce mélange avec le jus d’un demi-citron puis, réservez.

Préparez vos légumes…

Coupez vos légumes en rondelles d’environ 1 cm de côté.

Disposez-les dans un plat à couvercle et ajoutez vos raisins secs.

Versez la sauce, mélangez bien (de façon homogène), couvrez le plat et enfournez à 100° pendant 2 H – 2 H 30 environ.

Pendant ce temps…

Faites autre chose de votre vie ! 😉

Préparez autre chose pour prendre de l’avance, ou encore une viande ou un poisson (attention aux proportions acido-basique) si vous voulez accompagner cette recette.

 

Au bout d’1 H de cuisson…

Ajoutez vos pois chiches.

Remuez les légumes et piquez-les pour évaluer leur cuisson (à l’aide de la pointe d’un couteau à lame fine et lisse).

Revenez toutes les 40 mn environ pour évaluer l’avancé de la cuisson.

Si toutefois vous trouviez vos légumes un peu secs alors qu’il reste encore un long temps de cuisson (au moins encore 40 mn) versez ½ verre d’eau et n’en remettez que si nécessaire et que si l’eau précédente s’est évaporée (personnellement je n’ai jamais connu ce cas mais c’est ce que je ferai).

Lorsque la cuisson est à votre goût, éteignez votre four, découvrez votre plat et laissez-le 15 mn avant de servir. Saupoudrez éventuellement de persil.

C’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 🙂

On en cause ? !

Et vous ? Cuisinez-vous déjà ou souvent à basse température ? Laissez vos témoignages, vos questions ou vos avis dans la zone de commentaires sous cet article… merci d’avance ! 🙂

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *