Haricots

Notre santé et le haricot magique !

Les atouts santé du haricot… magique !?

Haricots et féves de toutes sortes.

Une assimilation lente et alcalinisante :

Le haricot est composé en grande partie d’amidon.

Il se digère lentement puisque son index glycémique est de l’ordre de 40 à 45.

C’est un alcalinisant faible avec un indice PRAL allant de -2,6 à -5,24 suivant la variété.

En revanche il n’en est pas moins riche en atouts santé comme en témoigne la suite de cet article.

 

Bon pour l’activité physique :

Sa consommation contribue à couvrir les apports énergétiques lors d’une activité physique soutenue.

La teneur en protéines des haricots secs est relativement élevée, avec une répartition intéressante en certains acides aminés.

 

Alcalinisant riche en fibres,minéraux et vitamines essentielles :

Leur richesse minérale se porte essentiellement sur le phosphore, le fer, le magnésium Il est également riche en vitamine B1, B6 et B9.

Ces vitamines B participent aux apports énergétiques et au renouvellement cellulaire.

Les fibres solubles contenues dans les haricots aideraient à abaisser le taux de mauvais cholestérol (LDL). De plus, il est prouvé qu’elles réduisent l’inflammation et la tension artérielle, ce qui est excellent pour le cœur.

Un effet prévention contre le cancer, le diabète, et autres…

Les fibres alimentaires et protéines végétales contenues dans les haricots blancs seraient associées à divers effets bénéfiques sur la santé.  Différentes études ont en effet démontré qu’une consommation régulière pouvait diminuer le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires, et de cancer colorectal. 

Haricots verts

Les haricots verts renferment une quantité impressionnante de pigments antioxydants appelés flavonoïdes. Une étude des cellules cancéreuses du sein et des intestins menées à l’université Deakin en Australie a montré que ces deux composés ralentissaient, par un effet de synergie, la croissance des cellules cancéreuses.

 

 

Certains glucides des haricots secs, comme les oligosaccharides et l’amidon résistant, pourraient également favoriser le développement de bactéries bénéfiques à la santé intestinale.

 

Les haricots diminuent les effets liés à la ménopause.

Une étude clinique a montré que les femmes qui consomment quotidiennement de grandes quantités de manganèse souffraient moins de maux de ventre et de changements d’humeur que celles qui en mangeaient peu.

 

Les haricots protègent vos articulations.

Une tasse (250 ml) de haricots plats ou jaunes ajoutée à votre salade préférée équivaut à 19 % de votre apport quotidien en potassium. En effet, il y a un lien entre l’arthrose des mains et des genoux et un faible taux de potassium dans le sang. Le potassium joue aussi un rôle important dans la coagulation du sang.

Haricots mange-tout

Les haricots favorisent l’absorption du fer.

La vitamine C est un antioxydant puissant qui contribue à l’absorption du fer et intervient dans la fabrication du collagène, protéine essentielle pour le bon fonctionnement du cartilage. Une tasse de haricots verts ou jaunes ajoutée à votre plateau de crudités représente 19 % de l’apport quotidien en vitamine C. Une demitasse de fèves des marais ou de haricots de Lima en fournit l’équivalent de 25 %.

Magique non ? Alors… Mangeons donc des haricots ! 

En attendant… Un peu d’action ! A vous de jouer ! 

Merci d’avance de répondre à ma question dans la zone de commentaire ci-dessous : 

Découvrir les atouts santé des légumes utilisés dans les recettes vous intéresse-t-il ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *