petit déjeuner alcalin

Petit déjeuner alcalin : vitalité et bien-être acido-basique

Voilà pour tou(te)s celles et ceux qui me l’ont demandé : le petit déjeuner alcalin à base de fruits, en vidéo !

Merci d’avoir patienté ! 🙂

Après votre jeûne nocturne, ne loupez pas votre démarrage de la journée !  Pour cela, ne posez pas un lapin à votre petit déjeuner ! Vous en avez besoin ! Faites un matin malin plutôt qu’un matin chagrin ! 🙂 Pour cela…  plutôt que de vous jeter par habitude sur les céréales ou sur les viennoiseries, ou encore, du pain ou de la brioche qui sont acidifiantsprenez un p’tit déj’ alcalin (sans gluten ni lactose) et boostez votre vitalité dès le matin ! 🙂

Le p’tit déjà alcalin… un câlin pour votre équilibre acido-basique

Antioxydant, gourmand, simplissime, facile, rassasiant, plein d’énergie, de minéraux essentiels, de vitamines, de fibres, de fructose et de protéines végétales alcalines (c’est rare mais ça existe ! ), ce p’tit-déj’ alcalin a même fait plaisir à une abeille qui s’est invitée sur la photo ! Ça m’a fait plaisir de la voir partager le mien ! 😉 Finalement lorsque que la nourriture est saine, la nature ne s’y trompe pas ! 😉 Avec cette recette, vous bénéficiez des nombreux atouts santé des fruits et des oléagineux utilisés. En plus, les noisettes vous apporteront, entre autre, des protéines végétales alcalines !

La vidéo de la recette : 

Transcription de la vidéo :

Proportion : 2 personnes

Préparation : 6 mn

Cuisson : aucune

Bonjour à toutes et tous, je suis Hervé du blog bouchées doubles et je vous souhaite la bienvenue pour cette nouvelle vidéo. Aujourd’hui nous allons faire un petit déjeuner alcalin à base de fruits…

Pour cela vous allez avoir besoin des ingrédients suivants :

1 banane, 1 à 3 poires (en fonction de leur taille et de leur état), 1 pomme, le jus d’½ citron, 1 cuillère à soupe (cs) d’huile de coco, 1cuillère à café (cc) « bombée » de crème de sésame, 1 cc d’huile de lin, des graines de pavot à volonté, ½ cc de cannelle, ½ cc de gingembre déshydraté.

J’ai une mauvaise nouvelle : on va commencer par un truc difficile… nous allons peler la banane et l’écraser… j’espère que ça va le faire pour la plupart d’entre vous ! 😉

Pressez votre citron dessus.

NB : Il évite que la banane ne s’oxyde. Au contact de l’oxygène de l’air les fruits s’oxydent et lorsqu’ils s’oxydent, ils noircissent. On peut voir la banane devenir marron, ou un avocat devenir marron, ou… je ne sais quel autre fruit…

Ajoutez votre huile de coco ainsi que votre huile de lin qui est une riche source d’omégas 3, mais attention ! C’est très parfumé… il vaut mieux ne pas trop en mettre !

Idem pour la crème de sésame (tahini) : cela parfume aussi, donc : ne pas en mettre trop !

NB : De façon générale, faites votre propre expérience en variant les quantités de façon à pouvoir mieux gérer les proportions de vos assaisonnements en fonction de vos goûts.

L’idée c’est de toujours avoir 3 fruits de saison différents et 3 oléagineux, en plus de la base : banane, jus de citron, huile de coco.

Là je vais ajouter (parce que j’aime ça) de la cannelle. Mais ne vous forcez pas si vous n’aimez pas ça, vous pouvez très bien la remplacer par un autre épice. Essayez dans ce cas de trouver votre « parfum ».

NB : C’est intéressant d’avoir des épices, car les épices sont sains et très alcalinisants avec un indice PRAL très basique. C’est pour cela qu’ils accompagnent beaucoup les recettes de bouchées doubles, de par leur qualité gustative mais aussi leur qualité nutritive.

Aujourd’hui j’ai des poires qui sont dans un sale état. Je vais voir ce que je peux récupérer dedans. Voilà…c’est ce à quoi je m’attendais : elles sont restées à température ambiante un peu trop longtemps, elles commencent à s’oxyder, voyez : elle deviennent marron ! Ce sont des poires un peu décaties, que l’on va quand même utiliser par ce que je n’aime pas jeter les aliments. Ça c’est une de mes valeurs. Donc je pense que tout se transforme, et là, c’est sur que je vais jeter davantage de chair que si le fruit était frais… mais c’est pour vous dire que ça ne passe pas à la poubelle ! Ce n’est pas parce que la poire a un peu ramollie, qu’elle a un moins bel aspect… elle n’est d’ailleurs vraiment plus du tout belle d’aspect, il y’a une partie de la poire qui part en purée entre mes doigts !

Alors je sais que ce n’est pas super vendeur pour la recette mais, cette recette là, c’est vous qui allez la faire avec les poires de votre choix, qui seront peut être en meilleur état. 😉

NB : D’une façon générale, ici, il n’y a pas de gaspillage ! Je m’arrange toujours pour utiliser les légumes et les fruits sans qu’ils ne se perdent. J’adapte leur utilisation en fonction de l’état dans lequel ils se trouvent car nous ne sommes jamais à l’abri d’une erreur, il y a parfois des choses que l’on peut oublier de faire en temps et en heure et… voilà… les poires ne souffrent pas l’amateurisme et là… elles font vraiment la tête ces poires !

Vous voyez et je garde seulement la partie de la chair qui me convient et que j’estime encore bonne. Et avec ses pouvoirs justement, parce qu’elles sont un peu ramollies car elles sont un peu trop avancées, je vais faire une purée qui va rejoindre celle de banane. Du coup, on n’aura pas de morceaux de poire dans cette recette, puisque gustativement ils ont un intérêt mais au niveau de la texture, beaucoup moins.

Ensuite vous épépinez puis coupez votre pomme quartiers et les quartiers en petits dés.

Si votre pomme et bio vous ne la pelez pas comme dans cette vidéo.

En revanche si elle n’est pas bio, pelez-la pour éviter entre autre, les pesticides et les insecticides qu’elle porte. En effet les pommes font partie des fruits les plus touchés par les traitements, à la production et après récolte.

Ajoutez les pommes à votre purée de poire et de banane.

Saupoudrez de graines de pavot et de gingembre et mélangez.

NB : Vous pouvez bien sûr aussi ajouter des noisettes ou des noix. Dans ce cas les noix seraient le seul aliment acidifiant de la recette, mais elles vous apporteront tellement d’autres choses que vous vous en fichez. Elles vous apporteront de l’huile, des omégas 3, et des protéines végétales, entre autres. En plus les protéines végétales sont souvent accompagnées de minéraux alcalins, ce qui n’est pas le cas des protéines animales.

Je vous invite d’ailleurs au passage, à lire la saga des protéines sur le blog, qui est une série de 6 articles sur ce sujet.

Voici le lien : Les protéines : polémiques, enjeux, débats, controverses et croyances-Article 1

Voilà c’est prêt ! Je vous souhaite un bon petit-déj’, ou un bon goûter si vous vous en servez en goûter, ou encore… un bon dessert si vous vous en servez en dessert ! 🙂

NB : Moi je vous conseille plutôt hors des repas, les fruits…

Si cette recette vous a plu, n’hésitez pas à la liker et à la partager. Si elle vous a déplu, faites l’inverse. Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne You Tube en appuyant sur le bouton rouge qui apparaît à gauche en bas de cette vidéo.

Je vous dis à bientôt pour une prochaine vidéo et au je vous souhaite plein de bonnes choses !

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *