Quinoa pilaf au pasto et au velouté d'orties

Une recette simple, gourmande, peu onéreuse et hyper alcaline… c’est possible ?  

Vous connaissez beaucoup de recettes dont l’ingrédient principal est à la fois top pour notre santé et entièrement gratuit, vous ?! Et bien moi oui : l’ortie ! 😉 Elle déchire ! Elle est championne des atouts santé et de l’indice PRAL de -66,41 (hyper alcalin) qui monte à des -200 une fois déshydratée ! ! ! C’est une tuerie de fibres, minéraux, de vitamines et d’oligo-élémnents a lieu maintenant et c’est le moment d’en profiter !! ! En Mars, les jeunes pousses d’orties sont tendres et savoureuses. En plus elles sont entièrement gratuites.

Le week-end approche et si le temps le permet, pourquoi pas une balade glane ?

Un plan « retour aux sources » chasseur-cueilleur ! En l’occurrence, plus cueilleur que chasseur !  L’activité physique est indissociable d’une bonne oxygénation et d’un bon équilibre acido-basique. Une petite randonnée dans la nature, motivée par la glane peut contribuer à vous faire prendre un bon bol d’air et à remplir un bon saladier d’orties ! Allez glaner des orties ! Vous verrez… ça fouette le sang ! Je blague ! 😉

Certains expérimentés y vont à main nue sans se piquer mais cette technique ne souffre pas l ‘amateurisme ou un déficit d’attention ! 😉 Munissez-vous d’un sac ou d’un panier, de ciseaux et de gants de cuisine ou autres (un sac en plastique fin peut vous servir de protection). Pour glaner l’ortie, suivez les mêmes précautions que pour les champignons : évitez celles qui se trouvent le long des routes (pollution, métaux lourds) et en bordure de champs (engrais et pesticides). Personnellement, j’ai cueilli les miennes au bord d’un chemin de rando, prés d’un ruisseau entre deux prés pâturés donc sans traitements.

Voilà ma récolte du jour et ce sera sans doute la dernière de la saison : je n’ai gardé que les têtes d’orties et 2 premières feuilles. C’est le meilleur, le plus riche et ce n’est pas amer.

 

Orties de Mars

Préparez vos orties 

Pour les débarasser de leur pouvoir urticant :

Lavez-les soigneusement avec des gants ou un sac recouvrant votre main. Ajoutez un peu de sel ou de vinaigre à l’eau de lavage pour éliminer les éventuels petits insectes. Essorez-les. Une fois ces opérations effectuées, c’est magique, elles ne piquent plus !

Préparez votre velouté d’orties

Préparation : 3 mn

Cuisson : 15 mn environ

Proportion : 2 personnes

Ingrédients PRAL
200 à 300 g de feuilles d’orties -66,41
1 grosse pomme de terre -6,09
1 cs d’huile d’olive 0
1 échalotte ciselée -4,6
Eau 0
Sel et poivre noir -0,51 et -25,4

Lavez votre pomme de terre ou épluchez-la si elle n’est pas bio, coupez-la en gros dés de tailles égales. Ciselez votre échalote.

Dans un faitout en fonte ou à fond épais, faites chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive et faites-y revenir l’échalote ciselée pendant quelques mn.

Ajoutez la pomme de terre, les orties et couvrez d’eau. Faites cuire à l’étouffée pendant quelques mn. Piquez vos pommes de terre, lorsqu’elles sont molles, réservez.

Pendant ce temps…

Quinoa pilaf au pesto et velouté d'orties.

Préparez votre quinoa pilaf

Préparation : 2 mn

Cuisson : 12 à 20 mn

Proportion : 2 personnes

Ingrédients PRAL
1 CS d’huile d’olive  0
1 échalote émincée  -4,6
125 gr de quinoa  -0,19
400 ml d’eau ou de bouillon  0
Sel et poivre noir -0,51 et -25,4

Rincez bien le quinoa pour lui enlever toute l’amertume due à la saponine.

Dans une casserole, faites chauffer l’huile et revenir l’échalote quelques mn.

Versez-y le quinoa et mélangez bien pendant 1 à 2 mn.

Salez et poivrez.

Recouvrez d’eau ou de bouillon et laissez cuire à couvert jusqu’à absorption de tout le liquide. De cette façon, le quinoa est très fondant.

NB : Si vous le préférez un peu croquant, diminuez la quantité de bouillon.

Pendant ce temps…

Quinoa pilaf au pesto d'orties sur son velouté d'orties

Préparez votre pesto d’orties

Préparation : 3 mn

Cuisson : aucune

Proportion : variable suivant les consommations.

Ingrédients PRAL
40 à 60 gr de feuilles d’orties rincées -66,41
5 ou 6 brins de persil plat ou frisé frais

ou 1 cs de persil déshydraté

-11,13

-81,49

6 ml d’huile d’olive 0
½ ou 1 gousse d’ail -2,65
sel et poivre noir -0,51 et -25,4

Mixez les ingrédients,

Rectifiez l’assaisonnement et la texture.

Mélangez-le au quinoa

Le pesto d’ortie est prêt !

Variante : en incorporant de parmesan moulu ou des pignons de pin torréfiés.

NB : le parmesan a beau être le champion des fromages acidifiants ( avec un indice PRAL de 27,79), il n’égalera pas l’ortie, championne des herbes alcalinisantes dont la présence neutralisera les minéraux acidifiants de cet excellent fromage ! 🙂

Conservation : stocker votre pesto au frais en couvrant d’un filet d’huile d’olive.

En fin de cuisson du quinoa, ajoutez le pesto d’orties.

Servez-le au milieu de l’assiette avec le velouté autour.

Idée pour les gourmets : Un œuf poché peut être posé sur le quinoa au pesto d’orties. On pourra alors le percer pour que son jaune (alcalinisant) se répande sur le quinoa et dans l’assiette.

Bon App ! MiaM !

Cette recette est présentée au défi organisé par le site « Recettes.de » :

Défi fruits et légumes de saison

En attendant… Un peu d’action ! 😉

Si cette recette vous plaît, n’hésitez pas ! Partagez-la dans vos réseaux ! Les boutons en bas de cette page et à gauche de votre écran sont là pour ça. Merci d’avance ! 😉

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 thoughts on “Pilaf de quinoa au pesto et velouté d’orties”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *