Repas alcalin

Repas alcalin complet !

Un repas alcalin entre copains ! 

Aujourd’hui, j’ai eu envie de partager un repas alcalin avec vous.

Temps de lecture estimé : 5 mn

Voici un repas alcalin présenté sous la forme d’une assiette composée que j’ai créée à l’occasion d’un déjeuner partagé avec un copain comédien (végétarien) qui cherche à modifier (sans révolutionner) ses habitudes alimentaires afin d’optimiser l’énergie et la vitalité dont il a constamment besoin et qui sont très souvent sollicitées par ses activités.

En cela, l’approche alimentaire et culinaire alcaline l’intéresse ainsi que la façon de pouvoir la mettre en place dans son organisation quotidienne. Il a vraiment apprécié l’ensemble des plats alcalins pour la variété des textures et des saveurs dégustées au cours de ce repas.

D’après ces dires : il s’est régalé et est reparti convaincu qu’on peut manger sain sans que ce soit restrictif, frustrant ou gustativement chiant ! 😉 A tel point qu’il m’a demandé si nous pouvions composer et cuisiner ensemble un repas alcalin une prochaine fois, et ça… ça fait juste plaisir ! 🙂 J’en profiterai pour lui apprendre des recettes adaptées à une tournée : simples et faciles à mettre en place même avec peu de matériel disponible.

A propos de ce repas alcalin :

Mon invité étant végétarien, j’ai bien évidemment respecté son choix alimentaire en créant ce repas. Il est composé de plusieurs recettes alcalines déjà publiées sur Bouchées Doubles et dont je vous mets les liens ci-dessous.

Entrée : salade composée d’automne

Plat : assiette composée alcaline :

Tarte alcaline sans gluten ni lactose

Verrine alcaline de Betterave

Pilaf de quinoa au pesto de tomates confites et moutarde à l’ancienne ( recette ci-dessous)

Dessert : chocolat noir à 70% aux éclats de noisettes

Ce repas peut être servi à votre guise :

  • Entièrement froid (c’était le cas ce jour-là)

Ou,

  • Froid (verrine) et chaud (quinoa + tarte).

A propos de l’indice PRAL de ce repas :

Hormis la pâte à tarte qui n’est pas alcaline, tout les aliments de ce repas sont alcalins et ont donc un indice PRAL basique. La combinaison des différents indices PRAL des aliments composant ce menu lui permettent d’être moyennement basique là où la tarte seule aurait eu un indice PRAL légèrement acidifiant.

Rappel du principe de l’alimentation alcaline :

Je rappelle que manger alcalin ne consiste pas à exclure les aliments acides (risques de carences importants) mais à ajuster leurs proportions dans l’assiette si possible à hauteur de 70% d’aliments alcalinisants (basiques) pour 30% d’aliments acidifiants.sur un repas ou plusieurs au quotidien ou hebdomadairement. Cela permet le maintient d’un bon équilibre acido-basique pour notre vitalité et notre bien-être. Dans certains cas on peut aller temporairement jusqu’à 80% / 20%…

Pour ceux qui veulent en savoir davantage sur l’alimentation alcaline cliquez ici

Repas alcalin

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

La recette :

La nouvelle recette de cette assiette composée est le :

Pilaf de quinoa au pesto de tomates confites et moutarde à l’ancienne.

Conseil : anticipez la fabrication de votre pesto en été, à la pleine saison des tomates et conservez-le !

Conservation : Il suffit de le mettre en bocal avec un niveau d’huile suffisant pour recouvrir les tomates confites ! 🙂

NB : je préfère de loin la préparation du pesto de tomates confites en version lente mais je partage néanmoins la version rapide qui, bien que moins goûteuse, peut néanmoins dépanner.

Proportions : 2 personnes

Cuissons :

Quinoa

  • 15 mn (quinoa)

Préparation : 5 mn

Ingrédients s

125 gr de quinoa, 1 CS d’huile d’olive,1 échalote émincée, 400 ml d’eau ou de bouillon, sel et poivre noir.

Pesto de tomates confites :

Cuisson version lente (respect de l’aliment, conservation des vitamines et des minéraux alcalins) :

  • 2h30 à 3h au four à basse température (90°)

Cuisson version rapide :

  • 15 à 20 mn à la poêle.
  • Ingrédients :

6 tomates fraîches, thym frais, 1 c à s de fleur de sel, 5 cl d’huile d’olive, 1 cc de poivre noir, 2 cs de double concentré de tomates, 1 cs de moutarde à l’ancienne, 1 cs d’herbes de Provence, 1 cc de coriandre moulue, 2 cc de paprika doux et 1 cc curcuma moulu, 10 cl d’huile d’olives vierge extraite à froid.

Préparez vos tomates confites :

Préchauffez le four à 100°C.

Broyez grossièrement le thym, la fleur de sel et le poivre noir.

Lavez les tomates, retirez le pédoncule.

Coupez-les en quartiers.

Placez les quartiers sur une plaque de four recouverte de papier de cuisson.

Parsemez les tomates de fleur de sel au thym.

Arrosez-les d’huile d’olive.

Mettez-les à confire au four pendant 2h30 (les tomates doivent être partiellement desséchées).

Sortez-les du four et laissez-les refroidir.

Préparez votre pesto de tomates confites :

Moulinez-les au robot pour les réduire en une « purée grossière ».

Ajoutez votre double concentré de tomates, la moutarde à l’ancienne, les herbes de Provence, la coriandre, le paprika et le curcuma moulu puis mélangez. Goûtez et rectifiez.

NB : si toutefois votre pesto était gustativement acide et que vous tolériez le sucre dans votre alimentation, vous pouvez ajouter 1 ou 2 cc rase de sucre Rapadura ou Mascobado pour équilibrer son goût.

Repas alcalin

Préparez votre quinoa pilaf.

Préparation : 2 mn

Cuisson : 12 à 20 mn

Proportion : 2 personnes

Rincez bien le quinoa pour lui enlever toute l’amertume due à la saponine.

Dans une casserole, faites chauffer l’huile et revenir l’échalote quelques mn.

Versez-y le quinoa et mélangez bien pendant 1 à 2 mn.

Salez et poivrez.

Recouvrez d’eau (ou de bouillon de légumes si vous en avez) et laissez cuire à couvert jusqu’à absorption de tout le liquide. De cette façon, le quinoa est très fondant.

NB : si vous le préférez plus croquant, diminuez la quantité de bouillon.

Lorsque votre quinoa et votre pesto sont prêts : mélangez-les et servez-les, froids ou chauds et présentés à votre convenance. Bon app ! MiaM ! 🙂

En attendant… un peu d’action !?

Cette recette vous plaît ? N’hésitez pas ! Partagez-la avec vos amis réels ou « numériques » ! Les boutons « réseaux sociaux » à gauche de votre écran ou en bas de cette page sont là pour ça ! Merci d’avance ! 🙂

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *