Cliquez ici et découvrez les 10 règles d'or simples à mettre en place pour alcaliniser facilement e progressivement votre alimentation. Nourrissez votre santé !
Partager l'article :
  • 44
  •  
  •  
  •  
  • 200
  •  

Les 10 règles d’or alcalinisantes, simples et faciles à comprendre, pour mieux alcaliniser son alimentation.

 

L’alimentation alcaline est basée sur une bonne connaissance du fonctionnement de notre équilibre acido-basique d’une part, et d’autre part, elle repose sur une bonne connaissance de nos besoins physiologiques en micronutriments, souvent ignorés ou négligés dans la plupart des régimes alimentaires occidentaux modernes. Cette alimentation est non évictive et variée. On ne se prive de rien mais on met l’accent quotidiennement sur des aliments de bonne qualité nutritive (bios) et dans des proportions adaptées qui favorisent et facilitent notre santé globale et notre équilibre acido-basique. C’est ce qui nous procure davantage de bien-être (physique et moral), de vitalité, de résistance à la fatigue, d’immunité, de maîtrise de notre poids, etc…

 

Voici les raisons pour lesquelles les 10 règles d’or de l’alimentation alcaline vous aideront et câlineront votre équilibre acido-basique

 

***Important***

Dans les  propos qui suivent, privilégiez la consommation d’aliments bios de proximité pour une meilleure valeur nutritive et moins de toxiques ingérés. C’est bon pour votre santé et celle de notre planète ! 

1) Pourquoi faut-il boire beaucoup d’eau ?

C’est environ 65% de notre poids, soit 42 L d’eau, pour une personne de 70 kg (sans surpoids). Les tissus adipeux font souvent baisser le taux d’eau présent dans l’organisme. Il est fréquent que le corps d’une femme (plus riche en tissus adipeux que celui de l’homme) possède un taux de 55%.

Elle est indispensable au bon fonctionnement et au bon état de nos organes, notre cerveau, notre système nerveux, notre système immunitaire, nos enzymes, nos cellules, bref… à la vie ! Nous devons boire entre 1,5 et 2 L par jour en plus des autres boissons chaudes ou froides.

Toutes les eaux ne sont pas équivalentes ! En fonction de leur composition minérale, elles ont telle ou telle action sur l’organisme. Par exemple, Hépar facilite le transit intestinal tandis que Saint-Yorre aide à digérer et lutte contre les brûlures d’estomac.

Pour participer à l’équilibre acido-basique, une eau doit apporter dans l’idéal des bicarbonates et/ou des minéraux alcalins sans trop de nitrates et phosphates acidifiants.

Il convient de s’assurer que les résidus secs de l’eau utilisée ne dépassent pas 150 mg par litre. Donnez votre préférence au bicarbonate de calcium plutôt qu’au bicarbonate de sodium.

Les bonnes combinaisons acido-basiques avec l’eau alcalinisante sont : le jus de citron, les tisanes, le thé vert.

 

2) Pourquoi faut-il manger plus de fruits ?

Parce qu’ils tamponnent les acides. C’est-à-dire qu’ils apportent des acides organiques  faibles après traitement par le corps, ils vont donner des tampons capables d’amortir des acides forts.

De plus, ils sont riches en vitamines. Les vitamines sont indispensables au travail des enzymes. Lorsqu’on manque de vitamines, les enzymes fonctionnent moins bien, l’assimilation des nutriments est mauvaise. Les fruits à mâcher ou croquer sont préférables aux jus ou aux smoothies.

Pour aller plus loin et tout savoir sur les jus et la santé, je vous invite à lire : Sucres libres, jus et santé

 

3) Pourquoi faut-il plus de légumes ?

Parce qu’ils apportent des minéraux qui neutralisent les acides. Si vous avez un intestin délicat, ne le submergez par brusquement de fibres : introduisez les légumes progressivement. Lorsqu’on mange alcalin, un repas du midi ou du soir ne se conçoit plus sans légumes verts,  quelle qu’en soit la forme : salade, légumes d’accompagnement, soupe, légumes à tartiner sur du pain… trouvez votre formule ! 🙂

 

4) Pourquoi faut-il manger plus d’épices et d’herbes aromatiques ?

Herbes aromatiques et épices dominent haut la main le sujet acido-basique, largement en tête avec des indices PRAL (Potential Renal Acid Load) hyperalcalinisants.

En plus, ils permettent d’ajouter de la saveur aux plats et aident à diminuer l’assaisonnement en sel.

Pour aller plus loin et tout savoir sur les épices ou les herbes aromatiques alcalines, je vous invite à lire : Herbes aromatiques et épices alcalins… les incontournables !

 

5) Pourquoi faut-il manger moins de sel ?

Parce qu’une alimentation trop salée et trop pauvre en potassium favorise l’hypertension artérielle, le risque d’infarctus, la fonte musculaire (sarcopénie) et l’excrétion urinaire de calcium. C’est aussi un facteur majeur de déséquilibre acido-basique et d’ostéoporose.

A contrario, une alimentation riche en potassium (Fruits et légumes) et pauvre en sodium (donc pauvre en chlore, puisque sel et chlore sont associés) aboutit exactement a l’effet inverse : un cœur, des muscles et des os plus solides ! Le sel de table est du chlorure de sodium, une molécule composée de sodium et de chlore qui est acidifiante. Ils sont donc associés, indissociables et acidifiants.

Salez moins vos aliments et en contrepartie, aromatisez-les avec davantage d’épices ou d’herbes aromatiques, d’oignons, d’ail, d’échalote, etc.…

 

6) Pourquoi faut-il éviter les céréales, et notamment les céréales raffinées ?

Parce que la farine blanche, le riz blanc, les pâtes blanches, le pain blanc, tout ce qui est raffiné, est appauvri en minéraux et en fibres qui sont des éléments précieux pour notre équilibre acido-basique, nos intestins, notre métabolisme et notre santé générale.

Notamment le chrome qui, comme les fibres, ralentit le passage du sucre dans le sang et aide l’insuline à faire son travail.

Le pain semi-complet (farine T 80 bio) est une bonne alternative au pain raffiné. Il permet de bénéficier des fibres et des nutriments protecteurs sans modifier la saveur ni la digestibilité.

Éviter le pain semi-complet ou complet non bios, souvent riche en pesticides et insecticides résiduels liés aux traitements agricoles.

Pour aller plus loin et faire votre pain bio au levain maison, au four et sans machine,  je vous invite à lire : Comment faire vous-même votre pain au levain bio cuit au four chez vous pour 1,25€ le Kg !

 

7) Pourquoi faut-il manger moins de sucre blanc ?

Parce qu’il est devenu trop purifié, privé de ses minéraux et favorise le déséquilibre acido-basique. En plus, pour le métaboliser, notre corps est obligé de puiser dans ses propres vitamines et minéraux. Cela revient donc à mobiliser nos précieux micronutriments pour métaboliser cet aliment inadapté à nos réels besoins.

Le sucre blanc de présente aucun intérêt pour la santé, ni pour le goût.

Si vous n’arrivez pas à vous passer de sucre, remplacez-le plutôt par du sucre complet bio (Mascobado, Rapadura, Vanillia, etc…), de la mélasse, du miel, du sirop d’agave ou du sirop d’érable.

Pour aller plus loin et tout savoir sur le sucre, je vous recommande de lire : Sucre, scandales et mensonges : 60 ans de manipulation enfin prouvés !

 

8) Pourquoi faut-il moins de protéines animales et plus de protéines végétales ?

Parce que la digestion des protéines animales libère dans le corps des acides forts (acide sulfurique, acide phosphorique, etc…), directement impliqués dans l’acidification de l’organisme. Ces acides dits forts restent longuement dans notre corps (entre 8 et 14 heures suivant les organismes) avant d’être éliminés par les reins.

En plus, la viande est riche en acide arachidonique, qui favorise les inflammations et les micro-inflammations.

Important : les acides aminés essentiels (AAE) constituent les protéines et sont neutres, acides ou alcalins. Les protéines ne deviennent acidifiantes que lors de la digestion. Elles ne sont pas acides en elles-mêmes.

Les protéines végétales libèrent aussi des acides, mais ce sont des acides organiques dits faibles. Ils sont accompagnés de minéraux basiques (potassium, calcium, magnésium, etc…) qui tempèrent leur impact acidifiant. Ces acides organiques, issus de végétaux (acide citrique, tartrique, malique, etc.…), sont transformés dans l’organisme en gaz carbonique, facilement éliminé par nos poumons. Ces 2 organes d’éliminations gèrent environ 80 % des acides de notre corps ! Ceci explique et rappelle l’importance de la respiration, de l’absence de tabagie et de l’activité physique, notamment en plein air dans un environnement exempt de pollutions atmosphériques.

Quitte à consommer de la protéine animale, privilégiez les apports en protéines issus des produits de la mer qui vous apporteront en plus, de l’iode (très important, notamment pour votre thyroïde).

100 à 120 g… d’œufs, de viande ou de poisson 5 fois par semaine suffisent à nos besoins. N’oubliez jamais de combiner la consommation de viandes, avec la consommation de légumes et de fruits, dont la proportion doit être plus grande que celle des protéines dans vos apports quotidiens.

Pour tout savoir sur les différences entre protéines végétales et animales je vous propose de lire l’article 1 de ma série scientifiquement documentée de 6 articles qui cernent la question, y compris pour les besoins des sportifs de force ou de fond : 

Les protéines : polémiques, enjeux, débats, controverses et croyances-Article 1 (Cet article a des liens vers les autres)

 

9) Pourquoi faut-il limiter les produits laitiers ?

Parce que certains d’entre eux (principalement les fromages affinés) sont encore plus acidifiants que la viande. Bien sûr ils renferment du calcium qui est un minéral alcalinisant mais aussi beaucoup de phosphore et de chlorure de sodium (sel), qui sont des minéraux fortement acidifiants.

A cause du fromage, on peut doubler facilement et à notre insu la quantité de chlorure de sodium ingérée, par rapport à la dose recommandée pour notre bonne santé : environ 6 g (1 cuillère à café) par jour et par personne (source Organisation Mondiale de la Santé).

 

10) Pourquoi faut-il éliminer les plats préparés industriels ?

Pour faire simple, ils contiennent :

  • Des sucres et des sels cachés. Le sucre est utilisé pour cacher l’excès de sel, lui-même nécessaire pour une plus longue conservation.
  • Des conservateurs, édulcorants, agents de textures et colorants.
  • Des aliments dont vous ne contrôlez ni l’origine, ni la qualité.
  • Des aliments appauvris en nutriments (peu nourrissants et peu rassasiants à cause de l’absence de micronutriments essentiels) par les procédés de transformation et de conservation industriels.

 

Frais, conserves ou surgelés ?

• Le frais est idéal et inégalable à tous les niveaux : goût, nutrition, santé.

• Les surgelés nature (non cuisinés) constituent une bonne alternative et permettent de disposer en permanence de fruits et de légumes juste sous la main, dans le congélateur.

• Les conserves sont souvent nettement plus salées.

Ne soyez jamais pris au dépourvu de légumes et de fruits… Prenez l’habitude d’avoir en permanence 4 sortes de légumes et 3 sortes de fruits bios, au congélateur.

 

Ma conclusion : 

L’alimentation alcaline est peu contraignante, facile à mettre en place pour peu qu’on est compris les principes de base de notre équilibre acido-basique, qu’elle favorise. On mange de tout et la diversification alimentaire est bénéfique et salutaire. Elle évite les soucis sanitaires et les carences. Les proportions entre aliments acides et alcalins sont respectables au quotidien (au mieux) ou (au pire) de façon plus souple et hebdomadaire (la compensation des excès d’acides fait la veille est possible).

Contrairement à de nombreux régimes, elle n’est pas un, ni une diète, ni une cure de détox, etc… Elle devient bénéfique en s’inscrivant dans la durée (long terme) et donne des améliorations ressenties en 6 à 8 jours, ainsi que des résultats probants en terme de santé, de bien-être et de vitalité, dans un délai de 2 à 6 mois (suivant les personnes car cela dépend du métabolisme de chacun). Elle permet en outre une mise en place de nouvelles habitudes alimentaires douce et progressive. Elle constitue un excellent apport en minéraux, vitamines, antioxydants essentiels pour une bonne santé et une bonne longévité (bien vieillir). 

 

On en cause ?

Merci à l’avance de partager votre expérience, point de vue ou question dans la zone de commentaire sous cette article. 🙂

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • 44
  •  
  •  
  •  
  • 200
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.