Salade alcalinisante

Une salade alcalinisante maligne ! 😉

Voici ma recette alcaline maligne et épicée qui vous permettra d’apprécier les salades autrement que crues.  😉 Maligne, car anti-gaspillage, saine et alcaline ! Cette recette est un plaisir pour nos papilles et une combinaison alimentaire vertueuse pour votre bonne digestion associée à des protéines animales (oeuf, viande, poisson) ou végétales (lentilles, pois chiches, haricots secs et autres légumineuses).

Pourquoi cette recette est-elle anti-gaspi ? 

Car on va utiliser les salades qui montent ou qui se perdent car trop flétries ! 🙂

Lorsque les salades montent dans les jardins… voici les 2 postures les plus courantes  :

1) on arrache, on jette et on gaspille (lorsqu’on a pas d’animaux auxquels les donner).

2) on laisse fleurir et grainer naturellement pour l’année d’après…

Une salade qui monte… c’est une salade qui devient coriace et légèrement amère.

Si on a beaucoup de salades qui montent… ça fait suer de ne pas en manger !

Lorsque les salades sont oubliées trop longtemps au frigo ou à température ambiante…

On a tendance à les jeter car les feuilles flétrissent, deviennent molles, sont sans croquant.

Je propose donc une alternative : on les cuisine ! Comment ? On va les cuire…

La salade, on la mange surtout crue en vinaigrette et c’est très bon pour la santé d’autant plus que c’est là que l’on profite au mieux des vitamines qu’elle contient. En effet, certaines vitamines se perdent à la cuisson, notamment la vitamine C. Mais de là à perdre aussi la salade… flûte ! On peut la faire en potage, en jardinière de légumes, braisée et j’en passe…. ce serait donc dommage de gaspiller ! 😉 Mais avant de cuisiner, voici quelques vertus.

Les principaux atouts santé de cette recette…

Cette recette est une excellente source de :

• Fibres solubles (prébiotiques)

• Minéraux : fer manganèse

• antioxydants : composés phénoliques et omégas 3

• Vitamines : A, K, B9

Pour aller plus loin et connaître tous les atouts santé des ingrédients…

Je vous invite à cliquer sur le nom du légume qui vous intéresse : salade, oignon, curcuma, épices

A propos de l’indice PRAL de la recette…

Cette recette est exclusivement composée d’aliments alcalins et son indice PRAL est bénéfique pour votre équillibre acido-basique.

La recette : 

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

 

Portion : 6 pers

Préparation : 10 mn

Cuisson : 30 mn environ

Ingrédients : 

4 à 6 Salades (lorsqu’elles montent il y a moins de feuilles d’où le nombre), 1 oignon jaune, 1 échalote, 2 gousses d’ail, 1 bulbe de curcuma frais, 1 cuillère à café (cc) de coriandre en poudre, 1 cc de curry, 1 pointe de couteau de piment de Cayenne en poudre, 3 cuillères à soupe (cs) d’huile d’olive (ou d’huile de coco), 1 cs de double concentré de tomates bio, sel et poivre noir.

Lavez et essorez vos feuilles de salade si nécessaire.

Pelez et émincez votre oignon et votre échalote

Dans un faitout, à feu doux, faites revenir votre oignon et votre échalote dans l’huile.

Faites-leur prendre de la couleur puis ajoutez vos épices et condiments et faites-les torréfier 1 mn.

Ajoutez vos feuilles de salades et remuez régulièrement jusqu’à réduction.

Lorsqu’elles ont réduit, ajoutez dans l’eau qu’elles ont rejetée le double concentré de tomates, pressez l’ail et le curcuma frais.

Mélangez, délayez de façon homogène.

Couvrez et laisser cuire à feu réduit pendant 20 à 30 mn environ.

Surveillez et remuez de temps en temps.

Goutez, rectifiez si nécessaire. Lorsque c’est cuit, c’est prêt ! Dégustez chaud ou froid en entrée, plat principal ou accompagnement. Bon app ! MiaM ! 🙂

Astuce 1 : 10 mn avant la fin retirez le couvercle et laissez s’évaporer une partie du jus de cuisson. Cela va concentrer les arômes et saveurs.

Astuce 2 : Si votre met est trop amère à votre goût : ajoutez 1 à 2  cc de sucre naturel non raffiné (rapadura, mas cobado etc.)

On en discute ? 🙂

Cette recette vous plaît ? Testez-la et donnez votre avis dans la zone de commentaire en bas de page ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *