Tarte riche en prébiotiques pour votre immunité

Une tarte salée en cuisson douce,

à basse température…

Préserver les nutriments lors de la cuisson des ingrédients…

Pas si simple ! Surtout avec des années de mauvaises habitudes de cuisson ! Depuis le temps que je vous parle des types de cuissons sains, voici une recette dans laquelle la cuisson à basse température est possible et suggérée. Mais comme ce type de cuisson nécessite un équipement un peu plus onéreux que d’ordinaire et que je souhaite que mes recettes alcalines soient accessibles, j’écris ici 2 options de cuissons : haute et basse température. Ainsi chacun pourra suivre la recette en fonction de ses moyens et de son matériel. Un peu plus de gymnastique d’esprit pour moi à l’écriture pour davantage d’équité et la possibilité pour tous de se régaler tout en se faisant du bien ! Pas mal non ? 🙂 J’aime cette recette santé car elle est  gourmande et pleine de vertus.

NB : pour les intolérants au gluten : je vous mets un lien en fin de recette, vers 3 recettes de pâtes à tarte à base de farines sans gluten.

Les atouts santé de la recette… focus sur les prébiotiques ! 

Connaissez-vous les prébiotiques ? Les prébiotiques sont des aliments spécifiques des bactéries intestinales très efficaces pour améliorer la qualité de la microflore. Ce sont des fibres, nourriture de choix pour nos bonnes bactéries intestinales. Le poireau et l’oignon sont une bonne source de prébiotiques.

Ils favorisent : 

• le transit intestinal.

• une bonne flore intestinale (essentielle pour le développement de l’immunité).

la  croissance des probiotiques. (cf.ci-dessous)

NB : probiotiques, étymologiquement =  Pro = pour et Bios = vie = “pour la vie”. Acteurs de notre système de défenses naturelles (immunité). Leurs bienfaits en termes de maintien de la santé et de freins à la maladie ne sont plus à démontrer. Ces probiotiques sont des micro-organismes vivants représentés par des souches spécifiques de bactéries vertueuses qui jouent leurs rôles bienfaiteurs pour autant qu’ils soient consommés en quantité suffisante.L’association de probiotiques et prébiotiques se nomme synbiotique. Ce dernier redynamise les intestins les plus paresseux.

Pour tous ceux qui souhaitent fabriquer des « probiotiques naturels maisons » efficaces et pas chers, vous pouvez lire ces articles qui vous diront comment faire :

Conservez vos aliments 18 mois sans stériliser ni congeler

Comment conserver nos aliments 18 mois et plus sans congeler ni stériliser

11 bonnes raisons d’essayer les aliments lacto-fermentés

Pour en savoir davantage sur les atouts santé des ingrédients utilisés, cliquez sur ceux qui vous intéressent pour aller lire l’article correspondant  : oignons, poireau, herbes aromatiques et épices

A propos de l’indice PRAL de cette recette…

Cette recette est composée d’aliments acides (farine bise, oeufs et lardons si toutefois vous en mettez) et d’aliments alcalins (légumes, sésame, épices ). Les proportions entre les aliments acidifiants et alcalinisants tendent à équilibrer l’ensemble des 2 façons suivantes : une tendance légèrement acidifiante avec les lardons et, une tendance légèrement alcalinisante, sans les lardons. Le cas échéant, il vous suffira de l’accompagner de salade verte ou d’une salle composée de légumes pour  chouchouter votre équilibre acido-basique.

Pour en savoir davantage sur les aliments acides et alcalins vous pouvez lire ceci : Aliments acides, aliments alcalins… quelles sont leurs différences ?

La Recette

Elle est facile, mais prend un peu de temps…

Portion : 8 personnes

Préparation : c’est une valse (de 30 à 40 mn) à trois temps :

  1. la pâte
  2. la compotée de poireaux oignons
  3. l’appareil

Cuissons : entre 20 et 40 mn. Variables suivant le type de cuisson choisi

Ingrédients :

Côté pâte : 130 g de farine T 80 bio (semi complète), 70 g de beurre sans lactose, 3 cl d’eau et 1 pincée de sel.

Côté légumes : 1 gros poireau, 1 bel oignon

Côté appareil : 2 cuillères à soupe (cs) de crème ou purée de sésame, 1 cs de moutarde, 2 oeufs.

Côté viande (facultatif) : lardons fumés

Côté épices : sel, poivre noir, 1 cc rase de curry, 1 cc rase Coriandre moulue, 1 cc d’Herbes de Provence

1. Préparez votre pâte : 

A la main, mélangez la farine T 80 bio et le beurre ramolli coupé en dés (ne surtout pas faire fondre le beurre) jusqu’à obtention d’une sorte de semouleAjoutez l’eau. Constituez une boule.

Emballez dans un film transparent, mettre au frigo 1 h (ou plus). La sortir au moins 1 h avant utilisation.

NB : La pâte peut être faite d’avance et congelée pour être conservée. Vous pouvez donc décider d’en faire davantage et d’avance pour d’autres tartes à venir ! 😉

Pendant ce temps…

2. Préparez votre compotée de poireaux, oignons : 

NB : les indications de cuisson qui suivent sont le compromis idéal à la fois pour la santé et la gustation. Si vous ne possédez pas de vitaliseur : vous pouvez faire votre compotée en « réduisant » vos légumes à la poêle. Vous aurez toujours le goûta et vous bénéficierez un peu moins des atouts santé de cette recette.

Epluchez vos oignons et émincez-les puis mettez-les à cuire à la vapeur douce ou directement dans la poêle.

Préparez vos poireauxlavez-les, coupez-les, émincez-les et ajoutez-les aux oignons.

• A la poêle : mettez à chauffer l’huile d’olive (sans la faire bruler) et versez-y vos oignons et poireaux pendant 10 mn à feu doux et à couvert en remuant régulièrement.

Puis mettez à feu vif et ajoutez vos épicesremuez et mélangez bien pendant 2 mn puis ajoutez 1 grand verre d’eau et couvrez. 

Portez à ébullition et remettez à cuire doucement à feu doux.

Ensuite cuisez à feu doux et à couvert pendant 10 mn en continuant de remuer régulièrement.

• Au vitaliseur : mettez votre poireau (plus coriace en hiver qu’en été) à cuire, ajoutez votre oignon entier 5 mn après et laissez cuire les 2 encore 10 mn. (15mn poireau/10mn oignon)

Puis « séchez-les » au four à basse température (70°) pendant 10 mn, suivant la quantité et le besoin estimé.

Ensuite découpez les poireaux en 2 dans la longueur puis en tronçons. Faites de même avec les oignons.

Réservez-les.

Pendant ce temps…

3. Préparez votre appareil :

Dans un récipient, mélangez la crème de sésame, les oeufs et la moutarde (+les épices si cuisson des légumes vitaliseur). 

A la poêle : 

N’ajoutez ni sel, ni épices, il y en a suffisamment dans le mélange poireaux/oignons.

A la poêle : la surveillance de la compotée de légumes qui est en cours de cuisson, commence… 😉

Vous devez obtenir un ramollissement de vos poireaux et oignons (qui deviennent fondants) jusqu’à évaporation du jus de cuisson pour ne pas détremper la pâte dont ils sont la future garniture.

Votre vigilance sera sollicitée : pour cela il faut évaluer régulièrement (toutes les 15 mn environ) où en est la cuisson et l’état fondant des légumes afin d’estimer en fonction de ce dernier s’il faut remettre de l’eau ou non.

Votre présence active sera indispensable en phase finale : lorsque vous estimez que c’est bon, vous pouvez pousser votre feu tout en remuant constamment pour faire sécher votre compotée de légumes sans qu’ils n’accrochent.

Cette « mission » de fondue peut vous paraître fastidieuse mais avec un peu d’expérience cette phase de surveillance devient quasi inexistante, ne nécessitant qu’1 ou 2 contrôles sur l’ensemble de la cuisson.

Ensuite, mettez votre four à préchauffer à 180° (cuisson à haute température) ou à 80° (cuisson à basse température)

Pendant ce temps…

Étalez votre pâte : 

A l’aide d’une bouteille ou d’un rouleau à pâtisserie, étendez votre pâte à la forme désirée en fonction du moule choisi. Chemisez votre moule (beurrez ses parois puis farinez-les). Disposez la pâte dans votre moule. Piquez le fond à la fourchette.

Enfournez et cuire la pâte seule pendant 5 à 10 mn (cela permet d’avoir plus de croustillant)

Puis, sortez-la du four.

Incorporez vos légumes à l’appareil dans votre récipient puis versez et répartissez le mélange sur votre pâte dans votre moule.

Haute température  : Enfournez à 180° pendant 30 mn environ.

Basse température : Enfournez à 80° pendant 1 h environ.

NB : là encore à surveiller et à ajuster en fonction de l’épaisseur de votre tarte.

Le tout donne un délice craquant, fondant et croquant (pour toute personne supportant le gluten).

Pour ceux qui souhaitent connaître les recettes de pâtes sans gluten, lisez ceci : Tarte alcaline de légumes sans gluten ni lactose

Bon app ! MiaM 🙂

Bah ! Voilà ! Vous savez bientôt faire la même tarte avec 2 types de cuissons différents et 3 autres pâtes à tarte possibles si vous cliquez sur le lien ci-dessus. Elle est pas belle la vie ?! 🙂

En attendant… Un peu d’action ! 🙂

Si cette recette vous plaît, n’hésitez pas ! Partagez-la ! Les boutons des réseaux sociaux sont là pour ça ! Merci d’avance ! 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *