Découvrez 8 potages alcalins savoureux bénéfiques pour l'équilibre acido-basique et ma méthode de cuisson douce pour préserver leur qualité nutritive.

8 recettes alcalines faciles !

Ma méthode de cuisson douce pour 

des potages savoureux pleins d’atouts santé ! 

 

Faciles, rapides et pas chers, les potages nous permettent de faire le plein de minéraux alcalins, contribuent à notre hydratation et nous apportent quelques vitamines malgré la cuisson, pour peu qu’on la soigne !

Un potage, dès lors qu’on le cuit de façon douce, (voir plus bas dans ce dossier) est source de minéraux alcalins issus de tous les légumes qui le composent, sans fuite d’une partie des nutriments, puisqu’on garde l’eau de cuisson devenue bouillon de légumes. La cuisson peut certes faire perdre des vitamines, mais sans vouloir volontairement rentrer dans le détail ici, elle permet aussi une meilleur digestion et assimilation de nombreux autres nutriments vertueux pour notre santé.

Les avantages des potages…

Un potage, une soupe, un bouillon, c’est aussi l’occasion de manger en une fois, plusieurs légumes en combinant leurs goûts et leurs atouts. On peut parfois même camoufler volontairement les saveurs de ceux que l’on aime pas vraiment. Cela peut permettre de faire manger certains légumes que l’on boude habituellement, que l’on apprécie pas de consommer d’une autre façon, parfois en redoutant des goûts et des textures trop présents. 🙂 

À propos de la cuisson des aliments pour les soupes, potages et autre…

Pour bénéficier de leurs minéraux, il est important de ne pas sur-cuire vos aliments. Pour préserver leurs vitamines il est important de ne pas aller au-delà d’une température de 90° C. Sachant que, quoi qu’il arrive, la vitamines C disparaît dès 43° suivie de près par les autres ainsi que certaines enzymes alimentaires. La plupart des vitamines sont détruites par les cuissons et de surcroît, lorsqu’elles sont trop rapides ou trop fortes. Or, c’est malheureusement la tendance générale et ça déprécie la qualité nutritionnelle de nos soupes.

Comment faire une cuisson douce pour une soupe ?

J’ai personnellement expérimenté et affiné progressivement une méthode qui, avec un peu de pratique, se maîtrise et préserve les qualités nutritionnelles des aliments pour les potages. Attendez-vous à quelques loupés au démarrage. Ils ne sont pas graves : vos légumes ne seront juste pas cuits ! Vous aurez à prolonger leur cuisson et vous « perdrez » un peu de temps. En revanche, vous ne risquez pas de gaspiller les aliments utilisés. Aujourd’hui, je partage avec vous ma méthode qui, à terme, est vraiment bénéfique.

bien-être acido-basique

Ma méthode de cuisson : 

C’est simplissime ! L’idée m’est venue en faisant des infusions et décoctions ! C’est le même principe qu’avec des herbes appliqué aux légumes de votre potage.

1°) On commence par calibrer la découpe : on coupe les légumes en morceaux d’environ 3 à 6 cm3. Les plus petits morceaux doivent être ceux des légumes les plus longs à cuire (comme les carottes, les navets ou les pommes de terre, par exemple). Les plus gros morceaux doivent être ceux des légumes les moins longs à cuire (comme les courges, les courgettes, les poireaux, etc…).

2°) On met le tout à feu vif dans l’eau froide et on amène à ébullition puis on baisse à feu doux et on maintient la cuisson 5 à 10 mn :  si vous choisissez d’ajouter des herbes aromatiques déshydratées ou encore, des graines d’épices (graines de cumin, de coriandre etc…), c’est maintenant !

3°) On arrête le feu. On attend 15 à 20 mn et on peut ajouter les épices en poudre et remuer, si nécessaire.

4°) On laisse refroidir le tout jusqu’à ce que ce soit cuit même jusqu’à ce que ça devienne tiède, si nécessaire.

5°) On pique les légumes avec un couteau pointu à lame lisse pour vérifier l’état de cuisson. Dès qu’elle ne rencontre plus de résistance, c’est prêt. À vous de voir si vous désirez mixer ou non. Ça dépend de votre projet.

NB : Les temps indiqués sont à ajuster en fonction des performances thermiques de votre matériel de cuisson et de la taille de vos morceaux. Comme déjà dit plus haut, il vous faudra certainement effectuer plusieurs essais avant de maîtriser cette méthode. 

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur les types et ustensiles de cuissons sains, je vous propose de lire  : Quel type de cuisson choisir pour notre santé ?

Mes 8 recettes alcalines express : 

Bien-être acido-basique : Après excès, pensez potage !

Potage « rééquilibrage alimentaire » aux fruits et légumes

Potage alcalin velouté épicé aux 9 légumes

Velouté épinards, champignons, coco : une bombe d’atouts santé

Soupe alcaline dépurative

Cuisine alcaline : potage rustique au curcuma

Potage alcalin surprenant de 8 légumes et brocoli

Potage alcalin express et recyclage de fanes !

 

On en cause ? 

Si cet article ou ces 8 recettes alcalines vous plaisent, n »hésitez pas à les partager copieusement ! Merci d’avance. 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.