Cliquez ici et découvrez cette recette alcaline gourmande et ses atouts santé
Partager l'article :
  • 26
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Columbo alcalin délicieux et savoureux

Si vous n’aimez pas les fayots, c’est pas la fin de haricots ! 😉 Peut-être même que cette recette parviendra à vous réconcilier gustativement avec ces alliés santé alcalins, bonne source de fibres et de protéines végétales (entre autre). Si c’est à cause de troubles digestifs, je vous donne une astuce anti-flatulences à tester. Cette recette onctueuse et épicée peut vous servir de plat principal ou d’accompagnement au gréé de vos envies du moment. Je vous propose ici 2 variantes de cette recette alcaline, une omnivore, l’autre végétarienne. Cette recette est aisément recyclable en purée si besoin.

Les principaux atouts santé de la recette…

Cette recette est une bonne source de :

Fibres : source de prébiotiques pour vos intestins

Antioxydants : omégas 3 et 6, bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine, 

Minéraux : fer, magnésium, calcium, potassium, phosphore, manganèse, zinc, cuivre

Vitamines : A, B1, B2, B5, B6, B9, C, E, K (B12 si option lardons).

Protéines : végétales, sources d’acides aminées essentiels (AAE) + animales si lardons.

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur les atouts santé des haricots je vous invite à lire cet article : Haricots 

A propos de l’indice PRAL de cette recette…

Cette recette possède un indice PRAL alcalin car tous les aliments qui la composent dans sa version VG sont exclusivement des aliments alcalins voire très alcalins. Exception faite, bien sûr, des lardons que vous ajouterez peut-être et qu’il faudra doser (car ils sont acidifiants). Cette recette est source de protéines végétales auxquelles s’ajoutent les protéines animales avec les lardons (source de vitamine B12)…

Comme je vous le dis souvent, si vous choisissez de concommer en  accompagnement, attention aux proportions de ce que vous ajouterez, pour ne pas faire basculer l’indice PRAL de votre repas vers un potentiel acidifiant. 

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, chaque fois que c’est possible, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

Cliquez ici et découvrez cette recette alcaline gourmande et ses atouts santé

La recette : 

Portion : 6 à 8 personnes

Préparation : 15 mn

Cuisson : environ 1 h 00

À propos du trempage (astuce anti-flatulences):  cet usage à pour effet de lancer la fermentation de la fécule, la rendant moins digeste. Je vous invite à essayer sans et à ajouter des graines de cumins et le jus d’un demi-citron comme indiqué dans la recette.

Ingrédients : 

Côté légumes : 1 grosse carotte, 1 poireau, 1 oignon, 6 gousses d’ail

Côté fruits : 1/2 citron, un peu de noix de coco râpée (option)

Côté légumineuses : environ 700 gr de légumineuses

Côté assaisonnement : 2 cuillères à soupe de moutarde fine de dijon, 2 feuilles de laurier, 1 belle branche de thym, quelques brins de romarin, 1 cuillère à soupe(cs) de graines de cumin, 6 baies de genévrier, 1 poignée de poivre noir en grain, les graines de 2 capsule de cardamome, 1 ou 2 clous de girofle, 1 écorce de cannelle, 1 à 2 cs d’épices à columbo, 1 cs de curcuma, 1 cs de coriandre, 1 cs de cumin. 10 cl de crème de coco.

Côté viande : lardons fumés ou natures

Cuisez vos haricots blancs…

Dans de l’eau non salée (sinon ils durcissent), faites-les cuire en 2 temps.

Lavez les haricots.

Mettez-les dans un grand fait-tout et recouvrez-les de 2 cm d’eau (froide et non salée).  

Ajoutez le jus d’1/2 citron et 1 cs de graines de cumin.

Cuisez-les lentement à feu doux jusqu’à l’ébullition (45 mn environ).

Quand l’ébullition est atteinte : éteignez le feu et laissez tiédir.

Ils vont doubler de volume.

Puis…

Egouttez-les (laissez l’eau refroidir et gardez-là pour arroser les plantes).

Remettez-les dans le fait-tout et couvrez-les d’eau puis amenez à ébullition.

Pendant ce temps, préparez vos légumes…

Coupez : la carotte en brunoise, l’oignon et le poireau en lamelles fines.

Ciselez l’ail.

Ajoutez les aromates (sauf le épices en poudre) et graines. 

Salez, couvrez, continuez la cuisson.

Cliquez ici et découvrez cette recette alcaline gourmande et ses atouts santé

Quand l’eau est en ébullition…

Baissez le feu, et ajoutez dans ce second bouillon de cuisson :  la crème de coco, les légumes épices en poudre (+lardons si option choisie).

Laissez cuire et réduire à petit bouillon jusqu’à cuisson complète (1 h à 1 h 15 suivant la qualité des haricots). Vous obtenez normalement des haricots non éclatés, prêts à accompagner un plats ou à déguster comme plat principal.

Goutez, rectifiez l’assaisonnement si besoin,  parsemez de ciboulette ou de coriandre ou de persil au choix et de noix de coco râpée si vous le souhaitez. C’est prêt ! Dégustez chaud ! Bon app ! MiaM ! 

On en cause ? 

Aviez-vous déjà pensé à faire un columbo de légumineuses ? Partagez votre expèrience culinaire en la matière dans les commentaires. Merci d’avance! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • 26
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Colombo alcalin de haricots blancs, légumes et coco.”

  1. Préparé hier, j’avais un doute sur la façon d’intégrer les légumes, dans la recette il n’est pas mentionné clairement qu’il faut les ajouter lors de la deuxième cuisson des haricots blancs. Je les ai fait revenir à part, et les ai ajoutés dans la casserole des haricots avec l’eau de cuisson, j’ai laissé mijoter doucement hier, et l’ai gouté ce midi, miam! Même si je dois encore affiner au niveau épices, je n’avais pas d’épices de colombo (d’ailleurs j’ai vu qu’il y avait deux sortes de mélanges pour colombo, du coup ça laissait la porte ouverte à pas mal de possibilités) j’ai fait avec ce que j’avais, mais c’était bon! Par contre, j’ai dû saler sans quoi ça manquait un peu malgré tout!

    1. Merci beaucoup Marie pour ce retour sur ma recette. Ça y est ! Grâce à votre commentaire développé et précis, j’ai corrigé l’énoncée pour qu’elle soit plus précise ! Merci encore d’avoir pris le temps nécessaire pour écrire et décrire votre difficulté !Un double merci car je passe mon temps à dire à qui veut bien l’entendre que « vos commentaires sont importants pour améliorer le contenu du blog »… Ce ne sont pas que des mots ! 🙂 Au plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.