avocat fruit légume alcalin

L’avocat est une bombe nutritive impressionnante.

Mais…

Avons-nous été informé avant d’en consommer ?

Connaissons-nous les risques et les dangers ?

Alors… avocat… avocat du diable ?

 

Dessin ou gravure d'avocat

Il est le fruit d’un arbre originaire d’Amérique centrale et du Sud. Il est prisé pour sa chair tendre comme du beurre. Il se cuisine de multiples façons. L’avocat peut également devenir une garniture à sandwich, à pain pita, à fajitas, etc.

Il y a 3 types d’amateurs d’avocat :

Ceux qui l’aiment salé

Ceux qui l’aiment sucré

Ceux qui aiment les 2.

Partout dans le monde, on le prépare comme un légume ou comme un fruit. 

 

Idée reçue N° 1 :

L’avocat = gras = menace pour le poids corporel…

Une étude a démontré que le remplacement de la majorité des matières grasses lors d’une diète par la même quantité d’avocat pendant 6 semaines ne nuit en rien à la perte de poids amenée par cette diète : les 2 régimes ont entraîné la même perte de poids.

Son principal gras, les acides gras monoinsaturés, entraînent moins de dépôts graisseux que les acides gras polyinsaturés. Ils accélèrent le métabolisme après un repas, plus que ne le font les acides gras saturés. La consommation d’avocat est associée à une meilleure qualité globale de l’alimentation, un meilleur apport en nutriments et une réduction du risque de syndrome métabolique.

Riches en fibres, il aide à se sentir rassasié plus longtemps, ce qui peut aider à perdre du poids. Avec 6,7 g de fibres pour 100 g il favorise la santé métabolique et stabilise la glycémie et favorise la satiété. Sa charge glycémique est de 4,3 pour 100 g, donc peu élevée. 😉

L’avocat est un fruit à « valeur nutritive ajoutée »

Côté vitamines :  l’avocat est bien doté par la nature ! On y trouve les vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, (non ce n’est pas une partie de bataille navale) C, E, et K. La vitamine K lorsqu’elle est absente de l’alimentation est fabriquée par nos bactéries intestinales ce qui explique entre autre l’importance d’une bonne santé intestinale.

Côté minéraux : cuivre, calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore, sodium et zinc sont aussi présents. Rien que ça !

NB : Un avocat contient plus de potassium qu’une banane : 14% de potassium contre 10% pour une banane !

Tous ces minéraux contribuent au bon équilibre acido-basique de notre pH sanguin, favorisant ainsi l’action de nos enzymes sans lesquels notre métabolisme tournerait au ralenti…

Avec un indice PRAL de -8,19 l’avocat est un alcalinisant moyen.

Consommer un avocat permet d’absorber 5 fois plus de caroténoïdes (lycopène et bêta-carotène) qui sont de puissants antioxydants liposolubles (Pas de gras… pas de chocolat ! heu…d’assimilation par l’organisme !).

 L’avocat protège :

  • De l’arthrite et des inflammations

L’avocat est anti-inflammatoire

Grâce aux polyphénols et aux flavonoïdes qu’il contient.

Il contribue à réduire les symptômes de l’arthrite

  • Les yeux

Grâce au caroténoïde lutéine dont l’avocat est plus riche que tout autre fruit, il nous éloigne de la dégénérescence maculaire et des cataractes.

  • Du mauvais cholestérol et les triglycérides

Grâce à sa richesse en bêta-sitostérol, l’avocat abaisse le mauvais cholestérol de 22%, augmente le bon cholestérol de 11% et réduit également les triglycérides sanguins de 20%.

  • Du cancer :

Son acide oléique prévient le cancer du sein. Il inhibe aussi la croissance tumorale du cancer de la prostate et encore mieux : il recherche les cellules précancéreuses et cancéreuses orales et les détruit.

  • Des maladies cardiaques :

L’avocat contient un antioxydant appelé glutathion qui prévient les maladies cardiaques et le cancer.

  • Du vieillissement :

Le glutathion ralentit aussi les signes de vieillissement.

  • Du diabète :

Grâce à sa richesse en vitamine K, il réduit les risques de diabète.

  • Des radicaux libres :

Notre oxygène est transportée par notre sang et nos cellules à travers notre corps. Les polluants environnementaux transforment l’oxygène dans nos mitochondries en radicaux libres. Cela détruit nos cellules et notre ADN et créé des maladies chroniques. A la Federation of American Society for Experimental Biology des chercheurs ont trouvé que le glutathion contenu dans les avocats peut être absorbé par nos mitochondries et ensuite neutraliser les radicaux libres.

Avocats entiers et coupés dans un saladier

Conclusion :

ATTENTION ! Manger des avocats vous met en DANGER en vous exposant au RISQUE ÉNORME DE RESTER EN BONNE SANTÉ, VOIR DE L’AMÉLIORER ! Moi perso, je me méfierais ! 😀

Plus sérieusement : il est néanmoins préférable pour les personnes sous anticoagulothérapie de consulter une diététiste-nutritionniste ou un médecin histoire de connaître les sources alimentaires de vitamine K, comme « l’avo K », et de s’assurer d’un apport quotidien assez stable de cette vitamine qui participe à la coagulation sanguine. C’est tout ! 

Un Truc pour les faire mûrir : laissez-les à la température ambiante dans un sac de papier ou enveloppés dans du papier journal. Pour accélérer le processus, mettez une pomme dans le sac ou le papier avec l’avocat : elle les fera mûrir plus vite en dégageant de l’éthylène.

Pour aller plus loin…

Cliquez-ici pour aller sur une recette alcalinisante de smoothie avocat/banane.

Un peu d’action ! 

Si cet article vous plaît. N’hésitez pas ! Partagez-le et mettez-lui un pouce bleu ! Les boutons en bas de cette page ou à gauche de cet écran sont la pour ça. A l’avance merci ! 🙂

Sources de l’articles :

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/

http://www.lanutrition.fr/

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *