Sauce au Kefir et aux noix

Sauce au kefir et aux noix

Sauce au kefir et aux noix (ou noix de cajou)

La sauce santé par excellence aux puissants bienfaits ! Celle qui soigne  notre second cerveau (nos intestins car : riche en probiotiques et vitamines), booste notre immunité, fortifie le système bilaire, et surtout… la seule sauce à base de lait consommable par les intolérants aux lactose (lire ci-dessous les articles de la rubrique : pour aller plus loin…). Voici ma 8 ème idée de sauce en 10 jours de défi « 5 sauces saines par semaine pendant 3 semaines » . 

Le kéfir est une boisson provenant du Caucase obtenue grâce à la fermentation de grains de kéfir dans le lait ou dans le jus de fruits. Le kéfir  est un probiotique naturel : micro-organismes vivants, levures et bactéries. Les grains de kéfir sont formés de caséine* et de colonies gélatineuses qui grandissent en symbiose**.

*La caséine est une protéine contenue dans le lait et les fromages.

** Une symbiose est une association entre des êtres vivants dont les avantages sont réciproques.

Les atouts santé du Kéfir…

  • Riche vitamine B9 et autres du groupe B

  • Protéines

  • Peut être consommé par les personnes intolérantes au lactose

  • Rétablit la flore intestinale

  • Favorise la digestion

  • Apaise les ulcères d’estomac

  • Fortifie le système biliaire

  • Renforce le système immunitaire

  • Agit comme un antibiotique naturel : efficace en cas de pneumonie, d’asthme, d’hypertension et de cholestérol

  • Améliore la santé de la peau, les cas d’allergies et d’insomnies.

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur les nombreux atouts santé des principaux ingrédients de cette recette, je vous invite à lire : 

 • Les noix, bienfaits, astuces, conservation

• Kefir, une boisson à découvrir ! 

La recette

Cette sauce aux noix et au kefir accompagnera…

Tous vos légumes crus que ce soit en salade ou en trempant vos morceaux dedans.

Une portion contient environ…

Une portion contient environ 330 calories, 6 g de protides, 31 g de lipides, 6g de glucides.

Proportion : 4 pers

Préparation : 10 mn environ

Ingrédients :

2 bouquets de ciboulette, 100 g de cerneaux de noix ou 100 g de noix de cajou, 200 g de Kéfir, 125 g de crème végétale de votre choix, 2 cuillères à soupe d’huile de noix, 1 cuillère à café de paprika fort en poudre, Sel et poivre noir.

Préparez votre sauce aux noix et au kefir…

Dans un bol : mélangez le Kéfir et l’huile de noix.

Salez, poivrez et épicez avec le paprika.

Hachez les noix avec un hachoir électrique ou avec un couteau lourd et les ajouter au mélange précédent.

Lavez, égouttez et coupez finement la ciboulette.

Fouettez la crème fermement et ajoutez à la sauce en même temps que la ciboulette.

Salez et poivrez, goûtez et rectifiez.

C’est prêt ! Bon app ! MiaM !

Astuce : réservez quelques noix pour les disposer sur cette sauce avant de servir.

Envie de plus d’idées de sauces alcalines ?

Je vous invite à cliquer sur les liens qui suivent pour aller  lire les articles :

Sauce alcaline N°1 : aux pissenlits

Sauce alcaline N°2 : à la mangue et à la moutarde

Sauce alcaline N°3 : aux haricots rouges

Sauce alcaline N°4 : à l’ail et aux amandes

Sauce alcaline N°5 : au Raifort

Sauce alcaline N°6 : la barbecue alcaline maison

Sauce alcaline N°7 : aux cacahuètes, bananes et épices

Et aussi :

8 sauces malines et alcalines pour vos papilles.

Si on causait de cette recette ou de mon défi ? 🙂

Pour cela, laissez-moi votre avis ou vos questions ci-dessous dans la zone de commentaires ! Merci d’avance ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 Comments

  1. Bonjour Hervé, je consommais régulièrement du kéfir de fruits jusqu’à ce que l’on me le déconseille à cause de son côté acide et donc incompatible avec l’acidose. Je ne comprend pas comment vous l’utilisez dans cette sauce est ce que ce sont les grains que vous mettez dans la sauce ou faites vous un kéfir de lait ou de fruits que vous mélangez à l’huile de noix?
    Merci pour toutes ces sauces qui sont super sympa et qui évitent la routine.
    Florence

    1. Bonjour Florence,

      Merci pour votre commentaire et votre intérêt pour le site ! 🙂
      Effectivement la consommation d’après un étude datant de 1976 effectuée par les Pr Ormisson et Soo, je site :
      – « La consommation du kéfir n’est pas recommandée durant les phases aiguë et terminale de la pneumonie et de la bronchite de l’enfant et du nourrisson, puisqu’il conduit à un déplacement de l’équilibre acido-alcalin du sang vers l’aci- dose au moment où la capacité à tamponner de l’organisme est considérablement réduite (ORMISSON et Soo, 1976). »
      Je ne possède pas d’autre données concernant l’action acidifiante du Kéfir sur l’organisme.
      On peut faire l’hypothèse qu’il peut en aller de même des risques pour un adulte dont les systèmes tampons de l’organisme dysfontionneraient (poumons, reins, peau).

      Pour votre question au sujet de la recette : Je fais un Kefir de lait que je mélange avec le reste.

      Voici un lien (à toutes fins utiles) pour en savoir davantage sur l’état actuel des connaissances sur le Kefir : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00929138/document

      Au plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *