Découvrez cette recette de cuisine alcaline gourmande, facile et pleine d'atouts (spécifiés) pour la santé et notre équilibre acido-basique.

Un écrasé de courgettes, tomates cuit à basse température pour une cuisine plus alcaline.

Une recette de cuisine alcaline très savoureuse et onctueuse de courgettes et tomates, ail et épices ! Elle est aussi réalisable  avec des courges d’hiver et des conserves de tomates concassées maison au lieu de tomates fraîches ! Elle peut être consommée chaude ou froide, ainsi qu’en tartinade à laquelle on peut associer d’autres légumes, oeufs, poissons ou viandes. On peut la consommer en presque toute saison pur peut qu’on possède quelques bocaux de tomates. La façon de cuire la courgette pour cet écrasé, donne à sa chair une texture surprenante que la sauce tomate vient nourrir. En effet, on va faire cuire la grosse courgette d’été (bien fibreuse) comme une courge d’hiver au four, à basse température. Cela va cuire en déshydratant la courgette qui lorsqu’on ajoutera la sauce tomate, l’absorbera et donnera une sorte d’écrasé compact, moelleux et plein des saveurs de cette sauce. La quasi totalité du goût de cette recette de cuisine alcaline vient donc des saveurs de la sauce qu’on incorpore. On peut consommer chaud ou froid, en accompagnement ou plat principal, avec des céréales ou autre. 

A propos des atouts santé des courge(tte)s…

Les courges sont nos alliées santé puissantes et alcalinisantes dont il ne faut pas se priver ! Avec une mention très bien pour les courges d’hiver ! Originaires d’Amérique, cultivées depuis des siècles par les amérindiens, qu’elles soient d’hiver ou d’été selon les variétés, on peut déguster les cucurbitacées toute l’année. 🙂 On les consomme plutôt en plats salés mais les courges s’accommodent aussi très bien avec du sucré.

Les atouts santé de cette recette de courgette :         

  • Un « allié digestif » : ses fibres facilitent la digestion et ont un bon impact sur le sentiment de satiété.
  • Source d’antioxydants et de protéines végétales grâce au quinoa.
  • Excellente source de vitamine A, elle vous apportera aussi les vitamines B1, B2, B5, B6, B9, K et C.
  • Source de minéraux : calcium, potassium, magnésium, manganèse, fer et cuivre.
  • Alcalinisante (indice PRAL de – 3, 14 à -8,68)
  • D’après la littérature scientifique fiable et disponible, manger des courges a pour effets potentiels :
  • La diminution de la croissance des cellules cancéreuses
  • La protection des cellules du foie
  • La prévention et la lutte contre les inflammations

Pour aller plus loin….

Et tout connaître sur les atouts santé et la conservation des courges, je vous invite à aller voir les  liens vers ces articles :

Découvrez cette recette de cuisine alcaline gourmande, facile et pleine d'atouts (spécifiés) pour la santé et notre équilibre acido-basique.

La recette de cuisine alcaline : 

Recommandations :

Il faudra adapter votre temps de cuisson à la taille et l’épaisseur de votre courgette ainsi qu’aux performances de votre matériel de cuisson.

Je vous donne 2 options de cuissons : rapide ou douce et lente (bénéfique pour une meilleur conservation des nutriments et moins de surveillance)

Portion : 4 à 8 personnes environ (valeur à titre indicatif qui varie en fonction du nombre de convives, la taille de courgette choisie et l’appétit ou la gourmandise de chacun)

Préparation : environ 20 mn

Cuisson : de 30 mn à 2 h environ (voir plus bas).

Ingrédients : 

Côté légumes : 1 grosse courgettes d’environ 50 cm de long voire davantage (adaptez leur nombre en fonction du calibre des courgettes mais choisissez de la grosse taille de préférence pour que la préparation soit bien fibrée pour une texture « tenue », et qu’il reste suffisamment de chair une fois cuite), 1 bocal de tomates concassées (ou tomates pelées que vous couperez), ou 6 à 10 tomates (en fonction du calibre) de votre choix du jardin ou du marché, 2 oignons nouveaux et leurs fanes (ou 1 gros oignon jaune), 4 gousses d’ail.

Côté assaisonnement : 2 cuillères à soupe (cs) rases d’herbes de Provence, 4 cs d’huile d’olive (à répartir entre le badigeonnage préalable à la cuisson de la courgette et la cuisine de la sauce), 1 cs bombée de curry madras (ou autre mélange d’épice de votre choix, massalé, colombo, garam massala, Raz el Hanout, etc) . Option : 1 cc de piment rouge déshydraté moulu, sel et poivre noir.

Préparez votre courgette…

Commencez par retirer les graines qui sont au milieu de votre grosse courgette.

Badigeonnez cette courgette d’un mélange d’huile d’olives, de sel et de poivre noir.

Retournez-là sur un papier sulfurisé avant de l’enfourner 2 h à 90° ou si vous êtes préssé(e), 30 minutes à 180° environ, en fonction de sa taille.

Vous « oubliez » votre courge au four et pendant ce temps…

Préparez votre sauce….

Dans une poêle ou un  faitout : faites suer vos oignons dans l’huile d’olive à feu moyen, puis, lorsqu’ils commencent à colorer, ajoutez vos épices, herbes et condiments (sauf l’ail). Laissez torréfier (chauffer) 1 mn puis versez  vos tomates fraîches coupées en dés ou votre bocal de tomates concassées.

Pour l’option bocal de tomates concassées : remplissez le bocal vide à 2/3 d’eau et versez cette eau dans la sauce. Mélangez bien puis laissez infuser et réduire à feu très doux et à couvert pendant au moins 30 mn en surveillant et en tournant de temps en temps. 

Ensuite, au bout de 30 minutes, si la sauce n’est pas assez réduite (elle doit être un peu compotée donc avoir un peu d’épaisseur), découvrez-la, continuez de la cuire et tournez-la régulièrement. 

Lorsque sa consistance vous convient, pressez l’ail et mélangez bien, laissez encore 3 à 5 mn à feu doux puis goûtez, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. C’est prêt ! Réservez.

Découvrez cette recette de cuisine alcaline gourmande, facile et pleine d'atouts (spécifiés) pour la santé et notre équilibre acido-basique.

Sortez vos courgettes du four…

Contrairement aux courges d’hiver aux peaux souvent très épaisses, avec les courgettes 2 options s’offrent à vous : vider la chair de la peau ou garder la peau. Affaire de goûts et de couleurs ! 

Assemblez et servez…

Écrasez à la fourchette la chair fondante de votre courgette et mélangez-les à votre sauce, goûtez, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. C’est prêt ! Servez chaud ou froid à votre guise. Bon app ! MiaM ! 

On en cause ? 🙂

Cette recette vous plaît ? Testez-la et donnez votre avis dans la zone de commentaire en bas de page ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.