Cliquez ici pour découvrir cette recette de cuisine alcaline. Une sauce gourmande et antioxydante.

Bienvenue à nouveau sur Bouchées Doubles ! Vous semblez être déjà venu(e) ici et sans doute avez-vous téléchargé et apprécié mon guide gratuit : "5 jours de menus alcalins pour optimiser votre vitalité". Peut-être aimeriez-vous aussi participer à ma cagnotte de soutien au blog pour la qualité et l'indépendance de son contenu ? Cliquez ici pour me soutenir ! Merci d'avance ! 🙂

Une sauce gourmande facile et rapide

pour un cuisine plus alcalinisante,

antioxydante et source oméga-3 et 9

Voici une idée de sauce très rapide à faire (4mn) alcalinisante, gourmande et hyper-antioxydante ! Nutritionnellement, elle est une excellente source d’acides gras oméga-3 et 9, de vitamines et de minéraux alcalinisants. Côté pupilles, elle est haute en couleur. Côté papilles elle est savoureuse et puissante en goût. Dernier point bien pratique : les choix d’ingrédients qui la composent la rendent polyvalente et vous pourrez ainsi la consommer avec du cru ou du cuit à votre guise et sans soucis ! Des bouchées doubles qui tiennent encore leur double objectif : culinaire et santé. Elle est pas belle la cuisine alcaline !? 

Les atouts santé des acides gras oméga-3 ne sont plus à prouver. Pour un apport en oméga-3, inutile de se gaver de saumon, surtout ceux d’élevage intensif… Pouerk ! Merci pour votre santé et celle de l’environnement ! 😉 Les acides gras oméga-3 sont d’aussi bonne qualité et tout aussi disponible dans le règne végétal à ceci prêt qu’ils ont dans ce cas l’avantage d’être issus d’un mode de production beaucoup plus soutenable pour notre planète, ne serait-ce qu’en terme d’emprunte carbone pour ne parler que d’elle. 6 à 8 noix dites de Grenoble, par exemple, vous apportent le dose quotidienne d’oméga-3 recommandée. Mais j’ai encore mieux dans mon chapeau avec l’huile de lin et sa teneur de 85% d’oméga-3 qui entre dans la composition de cette sauce alcalinisante et antioxydante ! 

A propos de l’indice PRAL de cette recette…

L’indice PRAL de cette recette de cuisine alcaline est un indice PRAL basique (alcalin, comme le citron et l’ail), voire hyper-alcalin (épices et herbes. Tous les aliments utilisés le sont ou sont neutres (comme les huiles avec un indice PRAL à peu près égale à 0), à l’exception de la moutarde qui elle, est faiblement acidifiante, mais dont les proportions ne sont pas assez importantes pour déséquilibrer acido-basiquement l’ensemble de cette recette. Vous pouvez la déguster et la partager pour votre bien-être métabolique et celui de votre équilibre acido-basique.

Pour aller plus loin…

Pour tout connaître en détail sur les atouts santé de cette recette : ils vous attendent sous cette recette.

Pour tout savoir sur l’ail, les épices et les herbes aromatiques, je vous invite à lire ces articles : 

Ail : pourquoi et comment consommer et conserver cet allié santé 

Herbes aromatiques et épices alcalins… les incontournables !

Cliquez ici pour découvrir cette recette de cuisine alcaline. Une sauce gourmande et antioxydante.

La recette : 

Portion : 6 à 8 personnes environ

Préparation : 4 mn environ

Cuisson : aucune

Ingrédients : 

Côté huiles : 3 à 4 cuillères à soupe (cs) d’huile de lin, 3 à 4 cs d’huile d’olive (vierge, extra, première pression à froid). 

Côté condiments : 1 cs de moutarde fine de dijon et 1 cs de moutarde à l’ancienne, du sel.

Côté épices et herbes : 1 cs bombée d’herbes de Provence, 1 cuillère à café (cc) de paprika, 1 cc de curcuma, 1 cc de curry indien, du poivre noir.

Côté légumes : 1 à 2 gousses d’ail

Côté fruits : le jus d’1/2 citron jaune (ou voire d’1 entier en fonction de vos goûts)

Préparez votre sauce…

Dans un récipient : mélangez la moutarde, les condiments, les épices et les herbes. Ajoutez le jus de citron. Versez l’huile progressivement en filet et en remuant constamment pour établir une liaison comme pour faire une mayonnaise.*

*si vous loupez la liaison : pas grave ! C’est juste une question de texture et de visuel ! Le goût sera là quand même.

Goûtez, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire, c’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 🙂

Cliquez ici pour découvrir cette recette de cuisine alcaline. Une sauce gourmande et antioxydante.

Les principaux atouts santé de la recette…

Elle est source de :

• Fibres : apport en fibres 

• Antioxydants : acides gras oméga-3, oméga-9, alliine, allicine.

• vitamines : A (1) E (antioxydantes), des groupes (2) et K (3) et C

• Minéraux : potassium, phosphore, fer, calcium, magnésium, manganèse, cuivre, zinc

• Bonnes graisses végétales :

• L’huile de lin est une riche source d’omégas 3 est source d’acides gras (rien à voir avec les acidifiants pour l’organisme) elle contient 55% à 60% d’acide alpha linolénique ou oméga 3. Et aussi… des acides gras mono insaturés (17 à 19 % d’acide oléique ou Omega 9), poly insaturés (15 à 16 % d’acide linoléique ou Omega 6), saturés : 5% à 7% d’acide palmitique, 3% à 4% d’acide stéarique.

• L’huile d’olive vierge extra première pression à froid (bio si possible) est source d’acides gras (rien à voir avec acidifiants pour l’organisme) mono insaturés (55 à 83 % d’acides oléique ou Omega 9) poly insaturés ( 3,5 à 21 % d’acides linoléique et gamma-linoléique ou Omega 6), 1 % d’alpha linoléique ou Oméga 3) et d’acides gras saturés (7,5 % à 20 % palmitique, 2 à 12 % stéarique, 0,5 % arachidique).

Rappel sur les fonctions de quelques vitamines : 

(1) La vitamine A est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

(2) La vitamine B9 assure le bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire, de la production des nouvelles cellules.

(3) La vitamine K est nécessaire pour la synthèse (fabrication) de protéines qui collaborent à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.

Envie d’autres recettes de sauces alcalinisantes ?

Ça tombe bien ! Il y en a 26 disponibles sur Bouchées Doubles ! Pour les découvrir, il vous suffit de lire cet article : 8 sauces malines et alcalines pour vos papilles ou encore d’aller dans la rubrique sauces et crèmes de la page MiaM ! Toutes les recettes.

On en cause ?

N’hésitez pas à partager vos questions, avis, expérience culinaire ou vos idées recettes ci-dessous, dans la zone de commentaires en bas de cet article.

Merci d’avance ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.