Cliquez ici pour découvrir cette idée recette de cuisine alcaline du quotidien : un frichti simple et facile à faire aux nombreux atouts santé.
Partager l'article :
  • 13
  •  
  •  
  •  
  • 7
  •  

Le frichti alcalin, une idée recette du quotidien !

Un frichti, un fricot, une tambouille… autrement dit un plat facile et simple, fait sans trop de de temps passé en cuisine ! 😉 Bah oui ! Malgré une organisation béton ne souffrant pas l’amateurisme, se faire coincer par l’imprévu ou par « l’Ethiopie dans le frigo », ça arrive à tout le monde ! 😮 Manque de temps ? Peu d’aliments à cuisiner ? Plus de restes ?

Dans tous les cas… si l’on ose explorer de nouvelles associations d’ingrédients, on peut souvent bricoler facilement quelque chose de bon gustativement et pour la santé, plutôt que de se rabattre sur une malbouffe (encore plus vite faite voire déjà toute prête), mais… acidifiante ! Tin tin tin tin tin tin, tin tin ! Résiste ! Prouve que tu existes ! Vois le bonheur partout ! Bas-toi, résiste et persiste ! J’ai donc résisté à la facilité et persisté dans la créativité culinaire ! 😀

Il me restait des pommes de terre au sésame déjà cuisinées, et aussi… une carotte seule qui s’ennuyait, un oignon seul qui pleurait (juste retour de manivelle, puisque c’est moi qui pleure habituellement, en coupant l’oignon) et 1/2 poireau un peu défraîchi qui n’en pouvait plus de sa vie. Je n’avais pas envie de faire une soupe, je me suis donc dit : frichti ! Et c’était parti ! 🙂

Au final, ce frichti est délicieux et a régalé tout le monde à la maison ! A refaire donc plus tard en mode cuisson douce ! MiaM ! 😀

Les principaux atouts santé de la recette…

Avertissement :

Dans ce frichti, je n’ai pu respecter les canons de la cuisson saine ! Par exemple, les pommes de terre au sésame ont été mises à réchauffer avec les autres légumes en fin de cuisson. Elles ont donc recuit. Dans cette idée recette de cuisine alcaline, telle que je l’ai réalisée, il ne me reste donc plus que quelques micronutriments résistants à la cuisson dont des minéraux alcalins. Cette recette est néanmoins alcaline mais… adieu vitamines et antioxydants ! Rattrapez ça en consommant des crudités en entrée ! 😉

En revanche, je vous indique quand même ci-dessous ses atouts santé, au cas où vous la feriez en respectant une cuisson à basse température (environ 3 H à 90° – 110° en fonction de la qualité de votre four et de votre matériel de cuisson) qui permettrait leur conservation.

Cette recette est une source de :

Fibres et fibres solubles : source de prébiotiques pour vos intestins

Antioxydants : omégas 3 , bêta-carotène, bltéine, zéaxanthine, polyacétylènesglucosinolates,

Minéraux : fer, magnésium, calcium, potassium, sélénium, phosphore, manganèse, zinc, cuivre

Vitamines : A, B2, B5, B6, B9, B12 (si viande), C, D, E, K

Amidon complexe (cf. article sur les atouts santé des pommes de terre ci-dessous).

Protéines animales (si vous ajoutez, comme je l’ai fait, des lardons et de la chair à saucisse).

 

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur les atouts santé des légumes de cette recette, je vous invite à cliquer ci-dessous sur le nom du légume qui vous intéresse : Pomme de terreoignonsail carottespoireau

 

A propos de l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de cette recette…

Cette recette possède un indice PRAL modérément alcalin. Les viandes font partie de la catégorie des aliments acidifiants*. Dans cette idée recette de cuisine alcaline, les proportions acido-basiques sont respectées. Elle n’est donc pas en quantité suffisante (20%) pour faire basculer cette recette du côté acidifiant pour l’organisme. Cette recette alcaline participera donc positivement à votre bon équilibre acido-basique. L’indice PRAL est bien entendu plus alcalin sans la viande. À vous de voir quel choix effectuer en fonction de vos envies et de vos besoins. 🙂

* Les minéraux acidifiants et alcalinisants sont dépendants les uns des autres pour une bonne synthèse dans notre métabolisme… pas question donc de manger 100% alcalin ! En revanche, il est important d’en doser les proportions dans notre alimentation occidentale moderne dans laquelle l’apport quotidien en aliments acides et aliments alcalins est déséquilibré (au détriment des aliments alcalins).  

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, chaque fois que c’est possible, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

Cliquez ici pour découvrir cette idée recette de cuisine alcaline du quotidien : un frichti simple et facile à faire aux nombreux atouts santé.

La recette : 

Portion : 6 personnes

Préparation : 10 mn environ

Cuisson : 3 h 00 environ sur une fourchette de 90° à 110° (en fonction de la qualité de votre matériel de cuisson)

Côté légumes : 8 pommes de terre moyennes, 1 carotte, 1 oignon, 6 gousses d’ail, 1/2 poireau

Côté assaisonnement : 5 cuillères à soupe (cs) d’huile d’olive vierge extra (1 ère pression à froid), 1 cuillère à café (cc) de curcuma moulu, 1 cc de coriandre moulue, 1 cs de graines de cumin, 1 cs de graines de moutarde, herbes de Provence, coriandre ou persil frais, sel et poivre noir.

Côté viande :  150 gr de lardons fumés bio et 100 gr de chair à saucisse bio (facultatif).

Préchauffez votre four…

De 90° à 110° (en fonction de la qualité de votre four et de votre ustensile de cuisson).

Préparez votre assaisonnement…

Dans un récipient de cuisson à couvercle allant au four : mélangez tous vos condiments, épices, graines et herbes, salez et poivrez.

Préparez vos légumes…

Coupez vos pommes de terres en dés grossiers (d’environ 1, 5 cm de côté).

Coupez votre carotte en rondelles (d’environ 5 mm d’épaisseur)

Emincez l’oignon et le  poireau.

Epluchez vos gousses d’ail et ôtez le germe.

Cliquez ici pour découvrir cette idée recette de cuisine alcaline du quotidien : un frichti simple et facile à faire aux nombreux atouts santé.

Assemblez…

Mélangez les légumes et l’assaisonnement de façon homogène.

Ajoutez les lardons et la chair à saucisse.

Mélangez-les bien au légumes.

Enfournez et laissez cuire à basse température pendant environ 3 h.

Contrôlez la cuisson (en piquant les légumes avec la pointe d’un couteau à lame lisse) toutes les heures et remuez.

Lorsque la cuisson vous convient… c’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 

On en parle ?

Au quotidien, faites-vous souvent des frichtis lorsque vous cuisinez, ou encore, pour recycler des restes ?

Partagez votre expérience ou vos questions ci-dessous dans la zone de commentaires. Merci d’avance ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
  • 13
  •  
  •  
  •  
  • 7
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.