Cliquez ici pour découvrir cette recette simple et facile de cuisine acido-basique de pois chiches et leurs atouts santé !

Une recette de cuisine acido-basique inspirée d’une recette traditionnelle du sud de l’Inde : Chana dal

Cette recette de cuisine acido-basique se fait facilement. Elle permet de donner de la saveur aux pois chiches que vous choisirez pour accompagner vos plats froids ou chauds, crus ou cuits. Les pois chiches sont des légumineuses rassasiantes, légèrement acidifiantes (voir rubrique de l’indice PRAL de cette recette, plus bas) qui sont de bonnes alliées santé et satiété. Elles sont une bonne source de protéines végétales qui nous délivrent des acides aminées essentielles à la santé de nos métabolismes. Cette recette de cuisine acido-basique peut se consommer chaude ou froide au gré de vos envies.

Les principaux atouts santé de la recette…

Elle est source de :

• Fibres : l’apport simultané des fibres et des caroténoïdes, tous deux présents dans la recette, maximise l’effet protecteur de ces légumes.

• Antioxydants : bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine (sont précurseurs de la vitamine A : le corps les transforme en vitamine A selon ses besoins), quercétine (prévient et lutte contre le « mauvais cholestérol »)

• vitamines : A (1) C et E (antioxydantes), B1,B2, B3, B6, B9 (2), K (3)

• Minéraux : potassium, phosphore, fer, calcium, magnésium, manganèse, cuivre, zinc

• Acides Aminés Essentiels (pois chiches) : les protéines des pois chiches sont source d’acides aminés essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. 

Rappel sur les fonctions de quelques vitamines : 

(1) La vitamine A est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

(2) La vitamine B9 assure le bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire, de la production des nouvelles cellules.

(3) La vitamine K est nécessaire pour la synthèse (fabrication) de protéines qui collaborent à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.

A propos de l’indice PRAL de cette recette…

L’indice PRAL de cette recette de cuisine acido-basique est un indice PRAL proche de la neutralité, puisque les pois chiches ont un indice PRAL légèrement acide (2,46) qui est contre-balancé par les indices PRAL alcalins de l’oignon (-2,1), du poivron (-2,75), de la coco râpée (-2,68) et ceux des épices qui sont hyper-alcalins (poivre noir -25,4, paprika -35,5, cumin -31,98, curcuma -46,67). Donc, même si les proportions d’aliments alcalins (légumes et épices) sont moindres par rapport aux proportions d’aliments légèrement acidifiants (pois chiches), l’ensemble reste sain et équilibré acido-basiquement, proche du neutre. Vous pouvez déguster et partager cette recette pour votre bien-être métabolique et celui de votre équilibre acido-basique.

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

Cliquez ici pour découvrir cette recette simple et facile de cuisine acido-basique de pois chiches et leurs atouts santé !

La recette :

Portion : 4 personnes environ (en fonction de l’appétit)

Préparation : 40 mn environ (sauf si vos pois chiches sont déjà cuits !)

Cuisson : aucune

Ingrédients :

Côté légumes :  1 poivron (de la taille et de la couleur de votre choix), ½ oignon (de la taille et de la couleur de votre choix). 

Côté légumineuses : 200 g de pois chiches (poids à sec)

Côté oléagineux : 80 g de noix de coco râpée, 2 cuillère à soupe d’huile de coco (ou si vous n’en avez pas : de sésame ou d’olive vierge extra)

Côté assaisonnement : 2 feuilles de laurier, 1 cuillère à café (cc) de graines de cumin, 1/2 cc de graines de carvi, 1 cc de curcuma, 1 cc de paprika doux en poudre, sel et poivre noir.

Préparez vos pois chiches…

 La veille au soir : faites tremper les pois chiches (au moins 6 h) dans l’eau douce. Le lendemain : jetez l’eau de trempage et cuisez-les, soit à la vapeur douce d’un vitaliseur ou dans 3 fois leur volume d’eau non salée dans un faitout. Une fois cuits « al dente » (au bout d’environ 25 mn) : égouttez-les.

Attention ! Ne surcuisez pas les pois chiches car pour faire simple : les légumineuses trop cuites se transforment en sucre pour votre organisme.

Astuce : pour des pois chiches plus facile à digérer… ôtez leur la peau ! C’est facile et ça les rend plus digestes.

Comment faire ? Une fois cuits, plongez-les dans un récipient d’eau froide et faites-les rouler plusieurs fois entre les paumes de vos mains en immersion dans l’eau. Elles se détachent et restent en suspension au-dessus des pois chiches. Retirez-les à l’écumoire. Répétez l’opération plusieurs fois si nécessaire jusqu’à l’élimination de toutes les peaux.

Cliquez ici pour découvrir cette recette simple et facile de cuisine acido-basique de pois chiches et leurs atouts santé !

Préparez vos légumes…

Ciselez l’oignon et le poivron en fines lamelles.

Dans une casserole, ou une poêle, ou tout autre récipient de cuisson de votre choix : faites chauffer l’huile et faites-y revenir l’oignon et le poivron.

Lorsqu’ils commencent à ramollir et que l’oignon devient translucide : ajoutez les épices en poudre, le laurier, la noix de coco et faites-les torréfier (chauffer) pendant 1 à 2 mn environ en mélangeant constamment.

Ajoutez les pois chiches et mélangez bien à feu doux durant 3 mn.

Éteignez le feu. C’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 🙂

On en cause ?

N’hésitez pas à partager vos questions, avis, expérience culinaire ou vos idées recettes ci-dessous, dans la zone de commentaires en bas de cet article. Merci d’avance ! 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.