Découvrez cette recette alcaline de consommé de légumes et poisson

Une recette de cuisine alcaline haute en saveurs, en couleurs et riche en oméga-3 ! 

Cette recette alcalinisante est aussi belle que bonne ! Gourmande, vous pourrez la déguster tiède ou froide en fonction de vos goûts et au gré de votre envie du moment. Écoutez vos envies ! 😉

Vous n’aimez pas le hareng ? Pas de soucis ! Remplacez-le par une autre espèce de poissons non menacée, riche en oméga-3 et à l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) presque équivalent ! La sardine ou le maquereau peuvent parfaitement faire l’affaire et vous fournir autant d’omégas-3 que les harengs ! 

Vous n’aimez pas certaines épices et les herbes aromatiques proposées ? Pas de soucis ! Remplacez-les par celles qui vous font plaisir gustativement. :-D. Faites-vous confiance culinairement ! Les épices et les herbes sont les championnes de l’alcalinité avec des indices PRAL (Potential Renal Acid Load) de compétition ! 😉

Vous n’aimez pas certains légumes de cette recette ? Pas de soucis ! Remplacez-les par d’autres légumes qui vous font plaisir et à l’indice PRAL équivalent ! Bref, alcaliniser son alimentation n’est pas compliqué une fois qu’on a compris les principes fondamentaux pour y parvenir ! 

Ces principes ne vous disent rien et vous aimeriez les découvrir ? Alors… je vous invite à aller lire la page “Pour débuter”

Les principaux atouts santé de la recette…

Elle est source de :

  • Fibres : l’apport simultané des fibres et des caroténoïdes, tous deux présents dans la recette, maximise l’effet protecteur.
  • Antioxydants : oméga-3 et 6, bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine (sont précurseurs de la vitamine A : le corps les transforme en vitamine A selon ses besoins), quercétine (prévient et lutte contre le “mauvais cholestérol”)
  • Vitamines : A (1) C et E (antioxydantes), B1,B2, B3, B6, B9 (2), B12, K (3)
  • Minéraux : potassium, phosphore, fer, calcium, magnésium, manganèse, cuivre, zinc
  • Amidons complexes (pommes de terre)
  • Acides Aminés Essentiels (hareng) : les protéines du hareng sont source d’acides aminés essentiels au bon fonctionnement de notre organisme. 

Rappel sur les fonctions de quelques vitamines : 

(1) La vitamine A est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

(2) La vitamine B9 assure le bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire, de la production des nouvelles cellules.

(3) La vitamine K est nécessaire pour la synthèse (fabrication) de protéines qui collaborent à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.

Découvrez cette recette alcaline de consommé de légumes et poisson

À propos de l’indice PRAL de cette recette…

L’indice PRAL de cette recette alcaline est un indice PRAL bien basique puisque tous les aliments utilisés sont alcalins à l’exception du hareng qui est moyennement acidifiant, mais dont les proportions dans l’assiette (30 à 40 %) ne peuvent déséquilibrer l’ensemble. Cette recette de cuisine acido-basique participera  donc à votre bien-être métabolique et celui de votre équilibre acido-basique

Pour tout savoir sur les indices PRAL des aliments et les reconnaître en un clin d’œil, en fonction de leur pouvoir alcalinisant ou acidifiant, je vous invite à découvrir :

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, chaque fois que c’est possible, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiants. Lavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

Découvrez cette recette alcaline de consommé de légumes et poisson

Ma recette de cuisine acido-basique :

Portion : 6 à 8 personnes

Préparation : 15 mn

Cuisson : pommes de terre  : 20 mn environ à la casserole ou 30 mn environ au vitaliseur

Ingrédients :

Côté légumes : 1/4 de chou pointu ou de chou blanc (ou 1/2 en fonction du calibre), 6 à 8 pommes de terre moyennes, 1 ou 2 carottes (en fonction du calibre), 2 gousses d’ail, 1 oignon jaune, 1 oignon rouge, 1/2 poivron rouge, 1/2 poivron vert.

Côté sauce :  1/2 citron jaune jus (+ zeste, mais uniquement si citron bio), 1 L d’eau frémissante, 1 cuillère à soupe (cs) de cumin en poudre, 1 cs de coriandre en poudre, 1 cc de curcuma en poudre, 1 cuillère à café de graines de cumin, 5 à 10 cl d’huile d’olive vierge extra première pression à froid, sel et poivre noir.

Facultatif : persil plat frais ou coriandre fraîche.

Côté poisson : 6 filets de harengs doux, fumés ou 6 filets de harengs frais (ou des filets de maquereau ou de sardines, frais, en boîtes ou fumés).

Faites cuire vos pommes de terre…

Dans une casserole d’eau salée, amenez-les à ébullition et laissez cuire environ 20 mn. Piquez de temps en temps avec la pointe d’un couteau à lame lisse pour évaluer la cuisson. Lorsqu’elle enfonce à cœur sans résistance, c’est bon. Sortez-les, laissez-les refroidir à l’air libre puis coupez-les en morceaux grossiers et réservez. Comme les autres légumes, elles peuvent être encore tièdes au moment de servir (affaire de goûts). 

Préparez votre sauce…

Mettez votre eau à chauffer et stoppez-la lorsqu’elle frémit. Hachez ou ciselez finement les oignons, les poivrons.

Pressez le jus du citron et ciselez le zeste et réservez.

Ajoutez le persil et/ou la coriandre fraîche puis pressez ou râpez les gousses d’ail et réservez dans un saladier.

Salez et poivrez

Ajoutez le jus du citron, l’eau frémissante (pas bouillante) et l’huile. 

Pendant ce temps, préparez vos légumes…

Coupez les autres légumes en fines lanières et disposez-les dans un saladier. Ajoutez les pommes de terres. Puis versez la sauce avant de servir. Mélangez et laissez “infuser” le mélange pendant 15 à 30 minutes. Ou mélangez bien ou laissez-la à disposition de vos convives avec les légumes pour qu’ils se servent à leur convenance.

On en cause ? 

Partagez vos avis, questions ou expérience en me laissant un commentaire ci-dessous. Merci d’avance ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.