Une idée de recyclage : 2 recettes faciles à basse température, pour 3 plats différents, complets et très variés.

 La photo ci-dessus était une ratatouille et du maquereau, avant leur recyclage.

Voici 2 idées de recyclage simple et rapide,

pour créer 3 repas variés !

Découvrez la Macatouille ! 

 😉

Marre de ne pas en finir de votre trop grosse et sempiternelle ratatouille estivale ? Transformez facilement votre ratatouille en Macatouille, rillettes, puis sauce ! 😉 Une ratatouille et du maquereau !? Bon… Et alors ?

Alors… voici des idées de recyclage alimentaire qui vous permettent avec 2 recettes de base de les revisiter 2 fois afin d’en manger 3 fois, de 3 façons différentes, avec des goûts et des textures variées !

Donc, de ne pas risquer de gâcher en oubliant votre recette par lassitude, du style : « Au mince ! j’ai oublié le reste de ratatouille au frigo ! Ma recette est moisie ! Bon en même temps, j’en avait marre ! » 😉 Franchement, à qui ce genre d’oublie n’est-il jamais arrivé ? 

Ces idées vous permettrons avec peu de temps consacré en cuisine d’assurer 3 repas gustativement variés ! En effet ! Manger alcalin ne doit ni être gustativement lassant, ni être source de gaspillage alimentaire.

Sus au : « Y’en a marre de cette recette, on jette ! » (et oui ça existe encore ! En 2021, environ 50 % de produits sont achetés sans être utilisés et des productions jetées sans être achetées, ni redistribuées).

Donc stop au gâchis ! D’autant plus lorsqu’on peut facilement customiser un plat comme une ratatouille pour ne citer que cette dernière.

Il suffit de lui donner un autre aspect et de nouvelles saveurs grâce à de nouveaux assaisonnements et quelques ajouts ou accompagnements. Ce qui donnent envie de la redécouvrir gustativement !

Testez ça et vous m’en direz des nouvelles ! 😀

 

Les atouts santé de ces recyclages de recettes ?

Déjà, elles ont en commun leur cuisson douce et lente (basse température). L’avantage ? Elle ne nécessite pas ou très peu de surveillance. Vous faies donc autre chose de votre vie pendant que ça cuit. ça vaut la peine d’anticiper ou de programmer son four, non ? 😉 De plus, elle préserve certaines qualité nutritionnelles des aliments qui disparaissent habituellement avec des cuissons plus fortes et agressives.

Pour en savoir davantage sur les « cuissons santé » , je vous invite à lire : Quel type de cuisson choisir pour notre santé ?

La ratatouille : elle est végétale, source de fibres, de minéraux alcalins et facile à faire. Son indice PRAL (Potential Renal Acid Load) est donc alcalin (cf. ci-dessous). Je ne vous cite que les principaux atouts. Cette liste de nutriments est non exhaustive.

Pour savoir reconnaître en un clin d’oeil l’indice PRAL des aliments : je vous invite à découvrir mon guide de l’indice PRAL dans lequel vous trouverez 527 aliments classés en fonction de leur pouvoir alcalinisant ou basifiant. 

Le maquereau : il est une riche source d’oméga3, d’iode (régulateur endocrinien), source de sélénium, de fer héminique, de protéines et de vitamine D, B dont la B12. Je ne vous cite que les principaux atouts. Cette liste de nutriments est non exhaustive.

Contrairement à d’autres espèces, le maquereau n’est pas encore menacé d’extinction.

L’association maquereau + ratatouille est un type de combinaisons alimentaires bénéfiques qui facilitent la digestion.

Voici 2 transformations successives qui permettent :

  • de consommer les 2 plats de 3 façons différentes sur 3 repas !
  • de conserver une qualité nutritionnelle correcte à chaque repas.
  • de créer l’opportunité d’être plus tranquille dans votre organisation quotidienne. 😉

Car…

  • Vous allez préparer une belle quantité de « ratatouille maison » à basse température, (cf. recette ci-dessous)qui se transforme et se conserve facilement.
  • Vous allez cuire longuement à température douce, sans surveillance particulière.

Pour cela, il vous faut deux récipients de cuissons à couvercle, pouvant se fermer et aller au four. Vous possédez une Cataplana, un tajine ou un faitout en fonte ? Super ! c’est le moment d’en profiter.

 

Avec 2 recettes, faites 3 repas différents et variés en textures et en saveurs ! 

  • 1er repas : maquereaux et ratatouille.

  • 2 ème repas : Rillette Macatouille sur lit Parmentier (on ajoute des pommes de terre à l’eau écrasées)

  • 3 ème repas : pâtes de maïs ou (de blé), riz ou quinoa, sauce macatouille ! (on fait cuire du riz, du quinoa ou des pâtes en plus).

 

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides.

Une idée de recyclage : 2 recettes faciles à basse température, pour 3 plats différents, complets et très variés.

Ma ratatouille à basse température :

Portion : Avec les ingrédients ci-dessous, j’ai fait environ 10 à 12 portions. Mieux vaut en avoir trop que pas assez car au besoin, la ratatouille se conserve très bien congelée. Vous pourrez la ressortir plus tard pour vous dépanner ou cet hiver, juste pour vous faire plaisir avec une recette d’été. une fois n’est pas coutume ! 😉

Préparation : 10 mn environ (en fonction de votre aisance en découpe)

Cuisson : 2 h 30 à 3 h à 95° C (en fonction des performances de votre four)

Ingrédients : 

Pour la ratatouille : une demie boîte de tomates pelées (bio si possible), 2 aubergines, 4 courgettes (calibre moyen), 2 poivrons rouges, 2 poivrons verts, 1 bel oignon jaune, 5 gousses d’ail frais (ou sec si vous n’en avez pas), 2 feuilles de laurier, 1 branche de thym et de romarin fraîches ou 1 à 2 cuillères à soupe d’herbes de Provence déshydratées, 1 à 2 cuillères à soupe (cs) de paprika doux (en fonction de vos goûts), 1 cs rase de curcuma, 1 cuillère à café (cc) de graines de cumin et 2 cc de graines de coriandre (les épices, c’est ma touche perso !), 3 cs d’huile d’olive (bio si possible, vierge, extra, première pression à froid), sel et poivre noir.

Préchauffez votre four à 180°C…

Préparez les légumes…

Ciselez l’oignon. Épépinez les poivrons puis coupez-les en lamelles. Détaillez les aubergines et les courgettes en cubes de calibres identiques (pour une cuisson homogène). coupez les tomates fraîches en lamelles ou en dés. Écrasez les gousses d’ail. Dans le récipient de cuisson : mélangez tous les ingrédients ensembles. Il faut que l’huile soit répartie de façon homogène sur l’ensemble des légumes. S’il vous paraît en manquer, ajoutez-en. 

Couvrez et enfournez.

Baisez le thermostat à  95°C.

Laissez cuire 2 h 30 à 3 H.

Pendant ce temps faites autre chose de votre vie ! 😀

Une idée de recyclage : 2 recettes faciles à basse température, pour 3 plats différents, complets et très variés.

Mes maquereaux à basse température : 

Si vous le souhaitez : demandez à votre poissonnier d’ôter les viscères, la tête et la queue. Personnellement, je les conservent pour faire des jus de cuisson ou des soupes de poisson maison. Mais à vous de voir.

Portion : 6 personnes

Préparation : 5 mn environ

Cuisson : 15 à 30 mn à 95° C (en fonction des performances de votre matériel de cuisson et du calibre des poissons)

Important : ne lancez la cuisson de vos maquereaux que si et seulement si vous êtes certain(e) de celle de vos légumes. 

Ingrédients : 

Côté poisson : 6 beaux maquereaux frais.

Côté assaisonnement : le jus  d’1/2 citron jaune et le zeste (uniquement si citron bio), de l’aneth ou du thym (frais ou déshydraté ou encore 1 cc d’herbes de Provence déshydratées), 1 oignon nouveau et son vert d’oignon, 1 à 2 cs d’huile d’olive (bio si possible, vierge, extra, première pression à froid), 1 cc de moutarde jaune de Dijon (ou de moutarde à l’ancienne), 1 cs de coriandre et de cumin moulus, sel et poivre noir.

Préparez la sauce…

Pressez le jus du citron dans un bol. Coupez environ 1/4 du zeste et détaillez-le finement. Mélangez tous les ingrédients avec le zeste et le jus. Réservez.

Préparez vos poissons…

Disposez les maquereaux dans le récipient de cuisson. Badigeonnez les maquereaux de sauce, à l’intérieur et l’extérieur, de tous côtés.

Ajoutez 10 cl d’eau dans votre récipient.

Couvrez-le et enfournez 15 à 30 mn à 95° C.

Surveillez régulièrement pour ne pas surcuire vos poissons.

Ce serait dommage gustativement et nutritionnellement.

Important : ne lancez la cuisson de vos maquereaux que si et seulement si vous êtes certain(e) de celle de vos légumes.

1er repas :

Maquereau-ratatouille

Servez la ratatouille avec 1/2 maquereau par personne. Respectez les prortions alcalines : 60 (ratatouille)-40% (maquereau) ou 70-30% . Bon app ! MiaM ! 😀

Si les notions de proportions alcalinisantes dans l’alimentation ne vous disent rien, je vous invite à lire  : Aliments acides, aliments alcalins… quelles sont leurs différences ?

2 ème repas :

Rillettes Macatouille sur lit Parmentier.

  • Les maqueraux sont froids. Faites cuire 5 ou 6 pommes de terre à l’eau. Profitez de ce temps pour retirer les arrêtes des maquereaux, puis écrasez leur chair avec la ratatouille jusqu’à obtention de la consistance d’une rillettes de poissons. Goûtez. Ajoutez l’épice de votre choix pour donner du peps aux saveurs si nécessaire. La Macatouille est prête ! 
  • Les pommes de terres sont cuites ? Écrasez-les grossièrement avec de l’huile d’olive sans chercher à obtenir une purée. Pressez 1 à 2 gousses d’ail, salez, poivrez, mélangez bien. Faites une galette de pommes de terre ou un volcan pour accueillir votre Macatouille. Servez la Macatouille fraîche ou à température ambiante sur le lit Parmentier tiède, chaud ou froid. C’est à votre guise ! Bon app ! MiaM ! 🙂

3 ème repas : 

Pâtes de maïs ou (de blé), riz ou quinoa, sauce Macatouille ! 

Faites cuire des céréales de votre choix (pâtes, riz, quinoa…). Pendant ce temps… détendez la rillette (attention, rien à voir avec une séance de massage ou de yoga, hein !? ). Vous allongez la Macatouille avec encore de la… ratatouille ! Jusqu’à l’obtention d’une consistance plus liquide mais pas trop ! Type marmelade ou compote pour faire une sauce onctueuse qui va accompagner les céréales de votre choix. Ajoutez 1 gousse d’ail pressée et 1 cs de curry en poudre. Réchauffez le tout et mélangez à vos pâtes, riz ou quinoa. C’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 😀

Il vous reste de la Macatouille ou de la ratatouille ?

Congelez-les en barquette ou en poche pour une prochaine fois comme suggéré plus haut ! 😉

Voilà ! J’espère que ces 3 idées de recyclage alimentaire vous plaisent !? 

Envie d’une autre idée de recyclage de ratatouille anti-gaspillage ? 

Cuisine alcaline : idée recyclage d’une ratatouille

On en cause ?

Partagez votre avis ou vos idées de recyclage anti-gaspillage en laissant votre message ci-dessous dans la zone de commentaires. Merci d’avance ! 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.