Découvrez cette recette alcaline gourmande de betterave et ses atouts santé.

Une recette alcaline express en 6 mn !

Facile, rapide, pleine de saveurs et bourrée d’atouts santé pour notre équilibre acido-basique ! Cette recette c’est la simplicité alliée à la rapidité ! La betterave rouge est un délice bourré d’atouts santé. Cette recette alcaline de betterave express et gouteuse, sera un entrée ou un accompagnement qui câlinera votre équilibre acido-basique. Sa sauce relevée émoustillera vos papilles. MiaM ! 😀 Le goût subtilement équilibré du Hareng doux fumé (très bonne source d’oméga3) n’y est pas étranger. Mais attention au dosage pour ne pas transformer la recette en hareng à la betterave ! 😉

Les principaux atouts santé de la recette…

Elle est source de :

  • Fibres : l’apport simultané des fibres et des caroténoïdes, tous deux présents dans la recette, maximise l’effet protecteur.
  • Antioxydants : bêta-carotène, lutéine, zéaxanthine (sont précurseurs de la vitamine A : le corps les transforme en vitamine A selon ses besoins), quercétine (prévient et lutte contre le « mauvais cholestérol »), oméga3 (hareng) et oméga9.
  • Vitamines : A (1) C et E (antioxydantes), B1,B2, B3, B6, B9 (2), K (3)
  • Minéraux : potassium, phosphore, fer, calcium, magnésium, manganèse, cuivre, zinc.
  • Protéines d’origine animale (hareng) : les protéines sont sources d’acides aminés essentiels (AAE)

Rappel sur les fonctions de quelques vitamines : 

(1) La vitamine A est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

(2) La vitamine B9 assure le bon fonctionnement du système nerveux, du système immunitaire, de la production des nouvelles cellules.

(3) La vitamine K est nécessaire pour la synthèse (fabrication) de protéines qui collaborent à la coagulation du sang (autant à la stimulation qu’à l’inhibition de la coagulation sanguine). Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries présentes dans l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.

Découvrez cette recette alcaline gourmande de betterave et ses atouts santé.

À propos de l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de cette recette…

L’indice PRAL de cette recette est un indice PRAL alcalinisant, bien que ses ingrédients ne soient pas tous alcalinisants (le hareng doux fumé est un acidifiant moyen). Car les aliments alcalinisants, voire très alcalinisants, sont ici majoritaires. Cette recette alcaline va soutenir efficacement votre équilibre acido-basique.

* Les minéraux acidifiants et alcalinisants sont dépendants les uns des autres pour une bonne synthèse dans notre métabolisme… pas question donc de manger 100% alcalin ! En revanche, il est important d’en doser les proportions dans notre alimentation occidentale moderne dans laquelle l’apport quotidien en aliments acides et aliments alcalins est déséquilibré (au détriment des aliments alcalins).  

Pour tout savoir sur l’indice PRAL : 

Je vous invite à découvrir mon guide de l’indice PRAL. Pour reconnaître les aliments en un clin d’oeil, en fonction de leur pouvoir alcalinisant ou acidifiant, je vous invite à découvrir mon guide : Mon guide de l’indice PRAL : 527 aliments répertoriés

Découvrez cette recette alcaline gourmande de betterave et ses atouts santé.

La recette :

Proportion : 4 à 6 personnes

Cuisson : Si la betterave est crue et que vous souhaitez la cuire, comptez 25 à 40 mn environ (en fonction de son calibre) pour la cuire + presque autant de refroidissement. Anticipez ! 😉

Betterave cuite = moins de croquant et de nutriments, mais plus simple à digérer.

VS

Betterave crue = plus de croquant et de nutriments, mais moins simple à digérer.

Préparation : Facile et rapide en 3 à 6 mn

Ingrédients :

Légumes : 1 betterave, 2 ou 3 brins de persil, 1 gousse d’ail, 1 oignon nouveau et ses fanes (ou vert d’oignon).

Sauce : Huile d’olive de sésame (et/ou d’olive extraite à froid), 1 cuillère à soupe (cs) de sauce soja, 1 cs rase de moutarde (à l’ancienne si possible) le jus d’ ½ citron, 1 cc rase de graines de cumin et de carvi, 1 pincée de piment d’Espelette et 1 cc bombée de coriandre moulue, sel et poivre noir.

Côté oléagineux : graines de sésame

Préparez votre sauce…

Dans un bol ou tout autre récipient de votre choix : mélangez la moutarde avec les épices, mouillez au jus de citron et délayez. Ajoutez l’ail pressé (à l’aide d’un presse ail). Ajoutez la ou les huiles progressivement en mélangeant régulièrement.

Préparez vos légumes…

Je vous invite exceptionnellement à peler votre betterave si vous l’utilisez crue car elle risque (même bien brossée) de donner un goût de terre à votre recette.

Si vous utilisez une betterave cuite, prenez directement la recette ici :

Coupez la betterave à votre convenance : râpée (préférable si betterave crue) en petits dés ou en lamelles.

Préparez votre Hareng…

Détaillez-le en fines lamelles puis en petits dés. Il doit être présent mais discret.

On l’utilise en condiment pour apporter un léger goût de poisson fumé qui ne l’emporte pas sur la betterave et le reste.

Mélangez les légumes et le filet de hareng dans un récipient avec la sauce au fur et à mesure de leur découpe.

Ciselez le persil et parsemez-le au dessus de votre recette alcaline.

Goûtez, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire, c’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 😀

On en cause ?

Partagez vos questions, avis ou expérience dans la zone de commentaires disponible ci-dessous. Merci d’avance ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.