Découvrez cette salade alcaline aux saveurs d'inspiration asiatiques, légèrement sucrée, salée, acidulée et pleine d'atouts pour notre santé.

Une salade alcalinisante de fruits et légumes aux saveurs d’Asie facile et rapide ! 

Des crudités 1 à 2 fois par jour, toute l’année, aux 2 principaux repas… C’est ce que je préconise pour un bon apport nutritionnel quotidien en nutriments et micronutriments (vitamines, minéraux, enzymes, antioxydants, oligoéléments, etc…).

Les crudités permettent mieux cela que n’importe quel aliment cuit puisque la cuisson, même douce, commence à détruire partiellement ces nutriments dès la température de 42°, pour les premiers d’entre eux (vitamine C et enzymes alimentaires). Or, qui peut se venter de cuire un aliment en dessous de cette température ? Personne.

De là à faire l’apologie du tout cru… non plus. Le cru a aussi ses limites, tant sur le plan nutritionel, digestif, que sanitaire. C’est donc important de maintenir les 2 dans un ratio d’1/3 de cru pour 2/3 de cuit (donc environ 30% pour 70%), voire de 40 % de cru pour 60% de cuit.

Donc, les quelques « fioritures » de salade posées sur votre pizza (si tant est qu’elle ait pu échapper aux traitements chlorés) ne vous suffiront pas ! 

Point de salut non plus avec la rondelle d’oignon et de tomate de votre burger Mac Gros ou autre fast food qui n’ont comme unique but avoué que de satisfaire vos besoins nutritionnels et bien équilibrer vos repas pour votre santé » ! 😀 Ô comble du cynisme  ! Ils vous proposent maintenant des sauces à l’avocat dont on sait pourtant déjà que l’exploitation agricole intensive fait déjà crever de soif la moitié des mexicains pauvres, puisqu’on préfère irriguer les avocats que d’hydrater des êtres humains (surtout s’ils sont pauvres) ! Une catastrophe humaine et environnementale est déjà en route ! 

Pour celles et ceux qui douteraient encore des effets délétères des repas fast food 100 % équilibrés, je vous invite à regarder le fameux film : super size me de Morgan Spurlock (sorti en 2004). Ce type risque sa peau.

Vous avez la conscience tranquille ? Vous me lisez en consommant tranquilou un céleri rémoulade ou des carottes râpées,  préparés sous barquette par des industriels et achetés en grande surface ?

Surtout ne vous inquiétez pas ! Ni de la « marque du vélo », ni du nombre d’ingrédients (dont vous ne comprendrez sans doute même pas les noms et fonctions) mentionnés sur l’étiquette hormis les mots : céleri et… carotte.

Si vous ne les comprenez pas, c’est normal : ce ne sont pas des aliments mais leur présence est indispensable :

  1. Pour éviter un goût dégueu et vous les vendre très voire très très longuement avant qu’ils ne se perdent (argument anti-gaspillage habituel)
  2. Ça ne bouge pas, c’est stable, c’est rassurant, uniforme en couleurs, standardisé en saveurs, donc pratique dans une logique de profit.
  3. C’est de la nourriture morte et délétère dépourvue de nutriments avec des conservateurs et des exhausteurs de goûts et de textures. MiaM ! 
  4. Positivons  : ça vous fait au moins manger un légume aux plus récalcitrants au monde végétal, même si tout ce qui reste des atouts nutritionnels de ce dernier sont en l’occurence, ces fibres. Pour les vitamines prenez des compléments ! C’est cher, peu bio-disponible mais mieux que… rien ! 

Tout ces sarcasmes pour vous dire que lorsque je parle de manger des crudités toute l’année c’est donc… pas celles-là !

Pour votre santé svp, privilégiez les légumes frais, locaux et si possible bio ou non traités. Mangez-en en quantité, en variant les types de légumes et les fruits consommés. Si vous privilégiez les végétaux locaux et de saison que vous accommodez vous-même d’une sauce faite maison (gourmande si possible) ce sera top ! Vous maîtriserez les qualités nutritionnelles de votre assiette. Pour vous aider à varier les recettes, vous trouverez beaucoup d’idées sur la page MiaM de Bouchées Doubles.

Pour respecter tous ces critères éthiques, saisonniers, nutritionnels et environnementaux, voici maintenant ma recette de salade bio alcaline exotique : du saumon aux crevettes bouquets, ananas, avocats, baie de goji, noix de cajou, noix du Brésil, sauce à la citronnelle et au basilic chinois. Paré(e)s ?

Évidemment cette recette aberrante pour notre environnement est une grosse bêtise ! Mais, trêve de galéjade ! J’espère juste avoir su appuyer par exagération mon message habituel et indispensable à l’équilibre acido-basique, au fonctionnement métabolique, à notre santé et celle de notre planète ! 

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur l’importance du cru et du cuit pour une nutrition adaptée à nos réels besoins, je vous invite à lire : Alimentation : manger cru ou cuit pour la santé ?

Découvrez cette salade alcaline aux saveurs d'inspiration asiatiques, légèrement sucrée, salée, acidulée et pleine d'atouts pour notre santé.

À propos de l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de cette recette…

L’indice PRAL de cette assiette est un indice PRAL alcalinisant, car ses ingrédients sont alcalinisants après digestion et assimilation par l’organisme. Cette recette alcaline va soutenir efficacement votre équilibre acido-basique.

* Les minéraux acidifiants et alcalinisants sont dépendants les uns des autres pour une bonne synthèse dans notre métabolisme… pas question donc de manger 100% alcalin ! En revanche, il est important d’en doser les proportions dans notre alimentation occidentale moderne dans laquelle l’apport quotidien en aliments acides et aliments alcalins est déséquilibré (au détriment des aliments alcalins).  

Pour tout savoir sur l’indice PRAL : 

Je vous invite à découvrir mon guide de l’indice PRAL. Pour reconnaître les aliments en un clin d’oeil, en fonction de leur pouvoir alcalinisant ou acidifiant, je vous invite à découvrir mon guide : Mon guide de l’indice PRAL : 527 aliments répertoriés

Recommandations : 

Si vos légumes sont bio…

Ils sont plus riches en micronutriments, donc plus rassasiants. Pour en bénéficier au maximum, ne les épluchez pas. Contentez-vous de les rincer. Vous conserverez jusqu’à 25 % de leurs micronutriments en plus.

Si vos légumes ne sont pas bio…

Ils sont moins riches en micronutriments, donc moins rassasiantsLavez-les et épluchez-les afin de minimiser vos ingestions de fongicides, pesticides et insecticides (pertubateurs endocriniens)

Découvrez cette salade alcaline aux saveurs d'inspiration asiatiques, légèrement sucrée, salée, acidulée et pleine d'atouts pour notre santé.

La recette :

Portion : 4 à 6 personnes (variable en fonction de l’appétit des convives)

Préparation : environ 5 mn au robot ou environ 10 mn à la main

Cuisson : aucune

Ingrédients : 

Côté légumes : les feuilles de 4 branches de chou kale, 1/2 voire 1 chou rouge (en fonction de vos goûts et de son calibre), 1/4 de betterave rouge crue, 1/2 radis noir ou rose (le calibre du mien était de la taille de mon poing), 1 carotte, 1 petite pomme, 1/2 oignon rouge.

Côté sauce : le jus d’1/2 ou d’1 citron jaune (en fonction de vos goûts), 1 cuillère à soupe (cs) de moutarde fine, 6 à 8 cs d’huile de sésame, 1 à 2 cs de sauce soja bio (dosez en fonction de vos goûts), 1 cuillère à café (cc) de graines de cumin, 1/2 cc de graines de carvi, 1 cc de curcuma moulu, quelques branches de persil frais, sel et poivre noir.

Côté oléagineux : des graines de sésame (facultatives).

Préparez votre sauce…

Dans un bol ou autre récipient : émincez la coriandre fraîche ou le persil frais. Mélangez la moutarde, les épices, les herbes aromatiques, détendez ce mélange avec le jus de citron et la sauce soja, puis ajoutez l’huile de sésame en mélangeant bien. Salez et poivrez.

Préparez vos légumes…

Au robot : coupez les légumes et la pomme en morceaux grossiers puis passez-les à l’hélice au mixeur pour les réduire en petits « copeaux » de la taille de votre choix. Plus les copeaux sont gros, plus la texture sera croquante.

À la main : à l’aide d’un couteau de cuisine (ou d’un hachoir berceuse)  et d’une planche : hachez les légumes et le fruit en copeaux (ou faites une fine brunoise : cubes de 1 à 5 mm). Épluchez et émincez finement l’oignon le chou kale et le chou rouge.

Astuce nutritionnelle santé : mélangez les légumes à la sauce, au fur et à mesure de leur découpe pour ralentir leur oxydation qui engendre la perte de certains nutriments.

Mélangez bien l’ensemble. Goûtez, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Servez le tout accompagné éventuellement accompagné d’un morceau de citron. C’est prêt ! Bon app ! MiaM ! 😀

On cause ? 🙂

Partagez votre avis, votre expérience ou vos questions ci-dessous, dans la zone de commentaires. Merci d’avance ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.