Découvrez cette recette de cuisine alcaline sucrée-salée : légumes anciens, raisins et amandes

Une recette de cuisine alcaline savoureuse, épicée et sucrée-salée, en cuisson douce  ! 

La cuisson douce ça respecte l’aliment et ça préserve les nutriments (pas tous malheureusement) ! De plus, avec un peu d’expérience, la cuisson douce à basse température ne nécessite plus de surveillance ! Pendant que ça cuit, vous faites autre chose de votre vie ! 😉 Dans cette recette les légumes sont cuits à l’étouffée. Il vous faut donc un récipient de cuisson à couvercle qui va au four : faitout, tajine, cataplana, etc.

Cette recette est une bonne source de :

  • Fibres : source de prébiotiques pour vos intestins.
  • Antioxydants : bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine
  • Minéraux : fer, magnésium, calcium, potassium, sélénium, phosphore, manganèse, zinc, cuivre
  • Vitamines : A, B2, B5, B6, B9, B12, D, E, K
  • Bonnes graisses alimentaires (huiles végétales).
Découvrez cette recette de cuisine alcaline sucrée-salée : légumes anciens, raisins et amandes

À propos de l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de cette recette…

L’indice PRAL de cette assiette est un indice PRAL alcalinisant, car hormis les amandes qui sont légèrement acidifiantes, tous les autres ingrédients sont alcalinisants après leur digestion et assimilation par l’organisme (voire très alcalinisants, notamment les épices). Cette recette alcaline va soutenir efficacement votre équilibre acido-basique.

* Les minéraux acidifiants et alcalinisants sont dépendants les uns des autres pour une bonne synthèse dans notre métabolisme… pas question donc de manger 100% alcalin ! En revanche, il est important d’en doser les proportions dans notre alimentation occidentale moderne dans laquelle l’apport quotidien en aliments acides et aliments alcalins est déséquilibré (au détriment des aliments alcalins).  

Pour tout savoir sur l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) des aliments : 

Pour tout savoir sur les indices PRAL des aliments et les reconnaître en un clin d’œil, en fonction de leur pouvoir alcalinisant ou acidifiant, je vous invite à découvrir :

Découvrez cette recette de cuisine alcaline sucrée-salée : légumes anciens, raisins et amandes

La recette : 

Proportion : 6 personnes (varie en fonction de votre appétit)

Préparation : 15 min environ (varie en fonction de votre aisance en découpe)

Cuisson : 1 H 30 à 2 H 00 à 100° C (le temps de cuisson varie selon les performances de vos appareils de cuisson et le calibre de vos découpes) 

Ingrédients :  

Côté légumes et fruits : 2 grosses carottes, 1 oignon, 1 poireau (vert + blanc), 3 gousses d’ail, 2 rutabagas, 1 navet blond,  1 belle poignée de raisins secs (à doser suivant vos goûts).

Côté épices et herbes : 1 cuillère à soupe (cs) d’herbes de Provence, 1 branche de thym frais (facultative), 1 cs de graines de cumin, 1 cs de graines de coriandre, 2 cs de curcuma en poudre, sel, poivre noir.

Côté oléagineux : 3 cs d’huile d’olives vierge extra, 1 ou 2 poignée(s) d’amandes.

Préchauffez votre four à 180 C

Puis…

Préparez votre sauce…

Versez dans votre récipient de cuisson : les épices et herbes. Ajoutez l’huile d’olive puis mélangez bien. Vous pourrez y mettre les légumes au fur et à mesure de leur découpe.

Préparez vos légumes…

Coupez vos légumes racine en rectangles de tailles homogènes (brunoise). Moins vos rectangles sont épais, moins la cuisson est longue.

Effilez le poireau, l’oignon et ciselez-les en lamelles.

Écrasez votre ail (en chemise : avec la peau).

Mettez les légumes avec la sauce dans le récipient, ajoutez les raisins et les amandes.

Mouillez avec environ 20 cl d’eau et mélangez bien…

Mettez les légumes dans le récipient de cuisson, couvrez et enfournez.

Baissez le four à 100° C et oubliez-le pendant au moins 1 h 30, voire davantage.

Si vous manquez d’expérience : une surveillance pour évaluer la cuisson au bout d’ 1 h peut être appropriée. 

Lorsque la cuisson vous convient, servez les légumes seuls ou accompagnés de céréales (quinoa, semoule, riz, pâtes, etc) d’œuf ou de viande.

Dans ce cas, les légumes doivent représenter 2/3 minimum de votre assiette.  

Les céréales 1/3 maximum et si vous faites céréales + viande les 2 combinés ne doivent excéder ce 1/3.  

Bon app ! MiaM ! 😀

On en cause ? 

Partagez votre expérience, votre avis ou vos questions ci-dessous dans la zone de commentaires. Merci d’avance ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.