Découvrez la patate douce : ses atouts nutrutionnels et santé et des idées recettes

La patate douce, c’est sain, gourmand et alcalin ! 

La patate douce est une plante vivace originaire des régions tropicales et subtropicales. On a longtemps cru qu’elle venait de l’inde. Le terme « patate » est apparu dans notre langue en 1599. Il dérive de l’espagnol batata. Les Espagnoles l’ont emprunté à l’une des nombreuses langues parlées par les Arawaks. Ces indiens de la région centrale des Amériques étaient notamment installés dans les Antilles au moment de la conquête. Ils étaient très évolués, parfaitement adaptés à leur milieu et, évidemment, consommateurs de patate douce.

Elle est désormais acclimatée et cultivée en France et en Europe. On consomme ses tubercules.

Selon les variétés, la pelure et la chair de la patate douce peuvent être blanches, jaunes, orange ou pourpre.

La patate douce est principalement une excellente source de :

  • fibres,

  • vitamine A, B6, B9 et C,

  • cuivre et de manganèse

Atouts santé de la patate douce :

Elle possède un faible index glycémique, diminue les risques de cancers , les pathologies cardio-vasculaires et améliore les fonctions du foie.

Découvrez la patate douce : ses atouts nutrutionnels et santé et des idées recettes

À propos de l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) de la patate douce :

La patate douce possède un indice PRAL alcalin de :

  • – 3,86 lorsqu’elle est bouillie alcalinisant (alcalisant faible)

  • – 8,21 lorsqu’elle est cuite au four avec sa peau (alcalinisant moyen)

  • – 7,81 lorsqu’elle est consommée crue en salade (alcalinisant moyen)

Pour tout savoir sur les indices PRAL des aliments et les reconnaître en un clin d’œil, en fonction de leur pouvoir alcalinisant ou acidifiant, je vous invite à découvrir :

Principales différences entre pommes de terre et patates douces :

Même si la patate douce peut paraître proche de la pomme de terre, elles ont des compositions différentes.

  • La patate douce contient 50% de fibres de plus que la pomme de terre.

  • Son indice glycémique est beaucoup plus bas (cf. détail plus bas).

  • Ses substances colorantes sont anti-oxydantes et sont absentes de la pomme de terre.

En résumé :

Une teneur calorique moyenne de 62,8 Cal/100 g. De l’eau, des fibres, de l’amidon et surtout une richesse remarquable en bêta-carotène. Avoir la patate douce, c’est avoir une énergie et une force tranquille pour vous sentir dans votre assiette. 😀

Voici 8 raisons de consommer de la patate douce :

1. Moyennement calorique :

Grâce à sa faible teneur en protéines et en lipides, elle est moyennement calorique et convient aux personnes souhaitant perdre du poids.

2. Indice glycémique faible :

L’indice glycémique de la patate douce est de 70. Celui de la pomme de terre varie entre 80 et 111 selon la variété. Consommer cet aliment à faible indice glycémique peut vous aider si vous souffrez de diabète, par exemple. Cela diminue le risque de développer une résistance à l’insuline et améliore la gestion de votre glycémie.

3. Source de fibres :

La richesse en fibres de la patate douce va contribuer à la régularisation de la fonction gastro-intestinale et à la diminution des taux de cholestérol.

4. Riche en vitamine A :

La patate douce est riche en vitamine A. Elle contribue à la croissance des os et des dents. Elle maintient la santé de la peau et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité. Si vous êtes branché(e)s spéléologie ou sorties nocturnes dans la nature loin des réverbères, c’est top ! 😀

5. Source d’antioxydants :

Les caroténoïdes dont elle regorge sont antioxydants et luttent contre les radicaux libres.

Ses anthocyanes, de puissants antioxydants, diminuent les risques de cancers et améliorent les fonctions hépatiques (foie).

6. Diminution des risques de maladies cardio-vasculaires :

Grâce aux composés phénoliques en synergie avec les anthocyanines qu’elle contient, la patate douce prévient et diminue l’oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL), qui est un facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

7. Stimulation de la réponse immunitaire :

L’ensemble des antioxydants qu’elle contient stimule l’ensemble de nos fonctions immunitaires.

8. Ralentissement de la détérioration des fonctions cognitives :

Comme beaucoup d’autres végétaux à forte teneur en antioxydants, elle contribue au ralentissement du vieillissement cellulaire et des fonctions cognitives.

Découvrez la patate douce : ses atouts nutrutionnels et santé et des idées recettes

Comment profiter pleinement de tous les bienfaits de la patate douce ?

Vous pouvez la consommer crue en carpaccio ou en rémoulade. Ainsi vous profiterez pleinement de ses vitamines et minéraux qui ne seront pas dégradés par une cuisson.

Comment reconnaître la patate douce ? 

La patate douce est composée d’une chair fibreuse pouvant être de différentes couleurs (blanche, jaune, orange ou pourpre). Sa peau est épaisse et également colorée (orangée ou violette). Elle a une forme allongée qui rappelle un peu celle de la pomme de terre. Sa saveur est sucrée.

Quelles variétés choisir ?

D’un point de vue nutritionnel, les variétés à chair orange ou pourpre sont préférables. Il faut que la chair soit ferme, sans taches molles et sans fissures.

Où acheter de la patate douce ?

En France, on trouve des patates douces issues d’agriculture locale (non importées) dans la majorité des épiceries bio et chez les producteurs bio.

Comment bien la conserver ?

La patate douce se conserve dans un endroit frais, sombre et aéré, elle se garde de 7 à 10 jours.

Comment préparer de la patate douce ?

La patate douce, comme l’igname, se prête aux mêmes usages culinaires que la pomme de terre.

Voici quelques idées de recettes alcalinisantes de patates douces :

Purée épicée de patates douces et pommes de terre à l’ail

6 légumes : blettes, cardons, épinards, patates douces

Cuisine acido-basique : cataplana terre et mer

Cataplana alcaline de légumes 

Cuisson douce : velouté alcalin de légumes et légumineuses

Pour aller plus loin…

Et tout savoir sur la patate douce, je vous invite à découvrir cet article sur Wikipédia : Patate douce 

On en cause ?

Partagez vos questions, vos réflexions ou votre avis sur cet article dans la zone de commentaires disponible ci-dessous. Merci d’avance ! 😀

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.